Biographie d'Albert

Facebook

Albert, c’est une formation lanaudoise de country rock qui offre un répertoire original en français et qui souhaite ardemment redonner des airs de jeunesse au country québécois. Empreint d’un positivisme certain, leur premier album « Prends tes deux mains » propose des chansons inspirantes et pleines d’entrain qui saura plaire au « cowboy urbain » d’aujourd’hui.

Présent dans la région depuis quelques années, le groupe s’est notamment produit au festival de Saint-Tite, le 15 septembre dernier sur la scène Loto-Québec. Mentionnons déjà que plusieurs radios country du Québec diffusent présentement deux singles du nouvel album.

Albert, ce sont aussi trois frères, une sœur, un beau-frère et deux amis qui perpétuent la passion de leur grand-père pour la musique country. Partenaires de musique depuis leur tout jeune âge, les membres d'Albert affichent une complicité palpable et contagieuse lorsqu’ils sont sur scène. S’ajoutent également au projet les conjoints/conjointes et les quinze petits Albert qui gravitent autour de leur univers musical.

Enfin, ne vous surprenez pas si vous fredonnez déjà l'air de leurs chansons après une seule écoute!

 

L’histoire d’Albert ne date pas d’hier ...

Né le 1er septembre 1925 à Notre-Dame- de-Lourde, Albert est l'ainé d'une famille de dix enfants. À l'âge de seize ans, il achète son premier violon et se fait rapidement connaître comme le violoneux du village jouant des gigues et des rigodons qui font danser jusqu'aux p'tites heures du matin. Dans la même trame que Ti-Blanc Richard et Monsieur Pointu, il n'y en a pas deux comme lui qui sait jouer le "reel du Diable". En 1949, Albert épouse la belle Véro, puis s'établit à Victoriaville où il élèvera son unique fille, Johanne. Ébéniste de métier, il transposera même son art vers la fabrication de ses propres violons.

Devenu grand-père pour la première fois en 1977, il léguera à ses quatre petits-enfants son talent et sa passion pour la musique ...

 

Parcours musical

Interpellé par un retour à ses racines, Éric Payment, membre et auteur-compositeur alors du groupe 72 Rivière Rouge, décide en 2010 de quitter le rock pour sa consacrer à un projet country qui le titille depuis longtemps. Peu de temps après, Sébastien Provencher, également chanteur du groupe 72 Rivière Rouge, est enclin au projet d’Éric et y prête sa voix.

C’est en 2011 que le groupe prend véritablement forme lorsque Simon Bouchard, Olivier Provencher et Amélie Provencher, frères et sœur de Sébastien, ainsi que Francis Ménard se joignent à la formation. Le groupe prend alors le nom d’Albert, en l’honneur du grand-père violoneux de quatre des membres du groupe. Finalement, c’est au printemps 2012 que s’ajoute au groupe le 7e et dernier musicien, Martin Courtois.

En octobre 2011 débutent la réalisation et la production du tout premier album d’Albert au studio Piccolo à Montréal. Issu d’une complète autoproduction, l’album «Prends tes deux mains » voit le jour le 14 septembre 2012.

Moins de deux mois après l’achèvement de l’album, Albert s’associe à l’étiquette Iguane Records et sortira l’album en magasin à partir de mars 2013. L’album comprend également la collaboration de Marie-Annick Lépine des Cowboys fringants, qui prête son coup d’archet à la pièce « Le dernier reel ».

Contact

info@natcorbeil.com
t. 514 244 7202
Facebook Twitter Rss
a. 1513a Sauvé Est, Montréal H2C 2A6

Facebook

Liste d'envoi

Recevez nos communiqués par courriel
Veuillez entrer une adresse courriel valide
Nom    E-mail 
Public Média

Mots-clés