Biographie d'Amé

Amé, dont on a aimé le premier album éponyme pour son «sens du refrain au rythme accrocheur» et ses «textes mordants» (Ralph Boncy, magazine L’actualité), reprend la plume. Outre sa carrière solo, l’artiste signe les paroles ainsi que la musique de Croire encore de Renee Wilkin et la pièce Amoureux de Jérôme Couture. Amélie Larocque, de son vrai nom, a également prêté sa plume à Marc Dupré (Ton départ), 2Frères (Road Trip, Dans not’ salon) Mélissa Ouimet (Personne ne pourra m’arrêter) et Annie Blanchard (Mon étoile, Je vous vois encore). 

Son amour de la scène n’est pas né d’hier. Depuis ses premières minutes de gloire à se donner en spectacle sur la table de cuisine de ses grands-parents, Amélie Larocque chante. Déjà bête de scène à l’âge vénérable de quatre ans, elle n’écoute que son instinct, qui la mènera jusqu’au Cégep de Drummondville. Elle peut alors parfaire son art, son instrument : sa voix. La petite Amélie devenue très grande sera vite remarquée par ses professeurs qui la tirent des bancs d’école et l’engagent pour divers contrats d’interprète. Elle livre ses chansons avec une rare intensité qui la laisse grande gagnante du volet interprétation des Découvertes de la Chanson de Magog en 2006.

C’est aussi à Drummondville qu’elle rencontrera les membres de son groupe de blues Old Fashion Morphine, avec lequel elle enflammera les scènes obscures des bars. Leur style vieillot et dansant séduit le jury du Festival international du blues de Tremblant édition 2007 et le public en redemande. Le blues déchaîné d’Old Fashion Morphine permet à la chanteuse d’utiliser sa voix sans complexes et elle cimente son amour du « groove » et du rock.

Amélie apprivoise peu à peu son talent d’auteure et se lance dans l’écriture de chansons parfois touchantes, parfois provocantes, mais toujours authentiques. Elle envoûte son public en bâtissant sur scène ses accompagnements vocaux, percussions ou mélodies, à la manière de l’auteure-compositrice-interprète Française Camille.

Grâce aux premières parties de Jérôme Couture au cours de l’année 2015, Amé charme le public québécois par son humour, son aplomb et son intensité. Elle crée un lien, un échange. 

Début 2016, Amé lance Frôler les corridors, extrait au rythme effréné, qui  s’inscrit dans une nouvelle vague de synthé pop dansant. Sur la piste d’un deuxième album à paraître, Amé explore des chemins créatifs et cherche les mots et les mélodies qui viseront juste.

Contact

info@natcorbeil.com
t. 514 244 7202
Facebook Twitter Rss
a. 1513a Sauvé Est, Montréal H2C 2A6

Facebook

Liste d'envoi

Recevez nos communiqués par courriel
Veuillez entrer une adresse courriel valide
Nom    E-mail 
Public Média

Mots-clés