Biographie de Betty Bonifassi

Béatrice « Betty » Bonifassi (Née en 1971) est une chanteuse Française d'origine basée à Montréal, Québec, Canda. Elle a une voix Contralto profonde parfois comparée à une voix plus « masculine », ou à celle Shirley Bassey. Bonifassi a offert plusieurs performances dans plusieurs styles autant en français qu'en anglais – du Jazz, au traditionnel, au Blues, en passant par l'électronique. En 2003, elle s'est méritée une réputation internationale lorsqu'elle a offert sa voix chantée aux personnages pour le film d'animation Les Triplettes de Belleville. Elle a collaboré, performé et fait la tournée avec le musicien Maxime Morin (mieux connu comme étant DJ Champion). Bonifassi a fait une apparition en tant qu'invité sur l'album du groupe Deweare, High Class Trauma (2006), et elle fait partie du duo électronique Beast.

Vie Personnelle : Bonifassi est née à Nice, France d'une mère Yougoslave et d'un père de racine de Nice et d'Italie. Élevée dans une famille bilingue, étudiant les langues étrangères et la littérature à l'Université, elle s'est vite intéressée aux autres cultures et à leurs musiques traditionnelles. Elle est chanteuse et auteure depuis maintenant deux décennies. En 1997, Bonifassi rencontre son désormais ex-conjoint, le compositeur québécois Benoit Charest, alors qu'elle chante des reprises de Jimi Hendrix dans un bar Jazz de Montréal. Plus tard cette dite année, elle déménage de la France pour Montréal pour rejoindre Charest, et elle vit dans cette ville canadienne depuis.

Travail avec DJ Champion : Vers la fin des années 1990, Benoit Charest et le DJ et musicien Montréalais Maxime Morin deviennent copropriétaires des studios Ben & Max – une compagnie spécialisée dans les thèmes titres (« jingles ») et les trames sonores. En 2001, Morin vend ces parts de la compagnie à Charest dans l'intention de continuer sa propre carrière musicale sous le pseudonyme de DJ Champion, néanmoins il reste en contact avec Bonifassi et Charest : Morin joue la basse et les percussions sur la chanson « Belleville Rendez-Vous », tiré du film d'animation de 2003 Les Triplettes de Belleville et il a également joué cette chanson en concert avec Bonifassi et Charest à la cérémonie des 76e Academy Awards.

En 2004, Bonifassi collabore avec Morin une fois de plus (en tant que DJ Champion) sur son premier album, Chill'em All. L'album inclus la chanson à succès « No Heaven » qui est inspirée du soul et blues de Negro Songs of Protest, Bonifassi interprète une mélodie plaintive qui rappelle les chansons chantées par les travailleurs « Chain-gangs » de l'Amérique du Sud vers la fin du 19e et début du 20e siècle. Avec le succès de « Chill'em All », Bonifassi fait la tournée 2 ans avec « Champion et ses G-Strings ».

En 2008, le duo enregistre une version du hit de Screamin'Jay Hawkins « I Put a Spell on You » pour être utilisée comme chanson titre du film Québecois Truffe.

Beatrice Bonifassi s'est jointe au producteur de disque, son compatriote expatrié Français, Jean-Philippe Goncalves, pour former le groupe Beast. Le groupe lance son premier album en Novembre 2008. La sonorité de Beast est comparée au Trip-Hop, avec une touche d'agressivité en plus. Le style vocal de Bonifassi s'apparente plutôt au rap ou au « Spoken Words ». Bonifassi est auteure et compositeur et Goncalves est compositeur et producteur de l'album de Beast. Le chanteur-auteur Canadien Simon Wilcox (ayant pour langue maternelle le Français) a également assisté Bonifassi aux paroles qui sont par contre interprétées en anglais. « Simon a vraiment compris mon côté sombre et ma tristesse à ce moment », dit-elle. « Je voulais vraiment chanter quelque chose de lyriquement riche et puissant ». Le premier album de Beast fut disponible sur iTunes en date du 4 novembre 2008 ; sa sortie officielle commerciale fut 18 novembre 2008. Après que Bonifassi et Goncalves annonce qu'ils prendront une pause indéterminée du projet Beast vers la fin de 2010, Bonifassi commence à se concentrer sur des projets solo incluant une performance au Festival Montréal en Lumière le 24 février 2011 – celle-ci étant sa première performance solo depuis sa pause avec Beast. Sa performance inclus des versions remaniées de chanson d'Edith Piaf et de Brethe Sylva, autant que celles du Compositeur Franco-Monégasque Léo Ferré. Bonifassi performe au festival des Francofolies de 2011 tenu à Montréal, tout d'abord faisant partie d'un spectacle dédié à Serge Gainsbourg, et ensuite pour ses performances solos deux autres soirs.

C'est en 2014 que Betty Bonifassi a lancé son premier album solo, un hommage aux prisoners' songs afro-américans créés au sud des États-Unis dans les années 1920 afin de soutenir la cadence de travail inhumaine qui leur était imposée. L'artiste réussit de façon parfaitement intense à faire passer les émotions, les douleurs et les espoirs de ces chants d'esclaves en enrobant le tout d'un amalgame de blues, de soul, de funk, d'électro et de rock, et de cette voix extraordinaire. Elle revient en 2016 avec autre album solo, Lomax, une réinterprétation de son premier opus et un second hommage à l'œuvre d'Alan Lomax qu'elle s'apprête à présenter sur scène un peu partout à travers le Québec.

Contact

info@natcorbeil.com
t. 514 244 7202
Facebook Twitter Rss
a. 1513a Sauvé Est, Montréal H2C 2A6

Facebook

Liste d'envoi

Recevez nos communiqués par courriel
Veuillez entrer une adresse courriel valide
Nom    E-mail 
Public Média

Mots-clés