Biographie de Daniel Lavoie

Auteur, compositeur, interprète et comédien. Né à Dunrea, Manitoba, le 17 mars 1949.

Après avoir étudié dans son enfance le piano chez les religieuses, Daniel Lavoie remporte, en 1967, le concours d'auteur-compositeur-interprète organisé par la SRC dans le cadre de l'émission Jeunesse Oblige. Chantant en anglais et en français, il fait partie des groupes Spectre et Dieu de l'amour vous aime (1969) avant de faire une tournée du Québec en 1970. Il s'y installe et se produit dans les cafés et les pianos-bars.

Ses premiers enregistrements, en 1973 et 1974, passent inaperçus. Si son premier album, réalisé par Gilles Valiquette, n'a qu'un succès d'estime au Québec, la chanson J'ai quitté mon île paraît en France et connaît du succès au Brésil et au Portugal (sous le titre Deixei mihaterra). Après une tournée des petites salles de spectacle en province, Daniel Lavoie s'installe à Saint-Côme de Beauce pour écrire son deuxième album qui comprend Berceuse pour un lion, La vérité et Dans l'temps des animaux.

Le grand public découvre Daniel Lavoie en 1979 avec la sortie de Nirvana bleu, dont les chansons Angéline, La danse du smatte et Boule qui roule tournent beaucoup à la radio. L'album est louangé par la critique française, ce qui vaut à son auteur trois semaines de succès au Petit Montparnasse à Paris.

Au Québec, Daniel Lavoie reçoit, à l'automne 1980, le Félix de l'Interprète masculin de l'année. En 1981, après des spectacles au Québec et en Ontario, le chanteur lance les albums Craving, en anglais, et Aigre-doux, How Are You ? , en français. La même année, il présente son nouveau spectacle au Théâtre de la Ville à Paris. Malgré le peu de succès commercial de ses récents albums, sa réputation grandit et il remporte de nouveau le Félix de l'Interprète masculin de l'année 1981.

En 1982, il se produit au théâtre Bobino à Paris et au Festival de Bourges. Il effectue également une tournée en Belgique, en Suisse et au Québec. L'année suivante, Daniel Lavoie investit quinze mois d'écriture et un budget considérable dans la réalisation de l'album Tension Attention qui remporte trois Félix en 1984 : Chanson de l'année pour Tension Attention, écrite conjointement avec Daniel DeShaime, Interprète masculin de l'année et Microsillon de l'année - Auteur et/ou compositeur-interprète. La chanson Ils s'aiment dépasse les deux millions d'exemplaires vendus en Europe et au Québec, en plus d'être enregistrée en anglais, en espagnol et en portugais.

En 1984, Daniel Lavoie présente le spectacle Hôtel des Rêves au Spectrum et au Théâtre Saint-Denis à Montréal avant de le promener à Paris (une semaine à l'Olympia), à Lausanne, à Toulouse, à Bruxelles et ailleurs en Europe. En 1985, il remporte un Midem d'or à Cannes pour Ils s'aiment, le Félix de l'Artiste s'étant le plus illustré dans le marché francophone hors Québec ainsi que le Victoire du Meilleur album francophone de l'année (Tension Attention) lors du grand gala tenu à Paris, en décembre.

L'année suivante, Daniel Lavoie est récipiendaire de la Médaille Jacques-Blanchet, pour la qualité de son œuvre, et du Prix Wallonie-Québec. Il enregistre à Londres l'album Vue sur la mer qui comprend les chansons, La villa de Fernando Marcos sur la mer, Que cherche-t-elle ?, La nuit se lève, Cœur de pomme et Je voudrais voir New York. À la suite d'un référendum radiophonique en direct dans cinq pays, cette dernière chanson remporte, en juillet 1987, le Trophée Renonciat attribué par la Communauté radiophonique des programmes de langue française.

À l'automne, Daniel Lavoie triomphe avec sa série de cinq spectacles à l'Olympia de Paris, complète une tournée de 21 villes européennes et reçoit à nouveau le Félix de l'Artiste s'étant le plus illustré hors Québec. Il termine l'année en remportant pour la seconde fois le Victoire de l'album francophone de l'année (Vue sur la mer).

Au début de 1988, il est invité de la chanteuse américaine Liza Minelli lors du spécial télévisé Liza, émission au cours de laquelle il chante Never Been To New York et Whom Do You Love ? , deux chansons extraites de l'album Tips réalisé en 1986 pour le marché canadien. Après une tournée au Québec, il s'arrête au Théâtre Outremont en mars et reprend, pendant trois semaines, le spectacle qu'il avait donné l'année précédente à l'Olympia de Paris. En septembre, en compagnie de Michel Rivard, de Sting, de Peter Gabriel et de Bruce Springsteen, il participe à Human Rights Now, un spectacle au profit d'Amnistie internationale présenté au Stade Olympique de Montréal.

En mai 1990, Daniel Lavoie lance l'album Long courrier qui atteint rapidement le sommet du palmarès Radio-Activité grâce aux chansons Le pape du rap, Qui sait ?, Jours de plaine et Long Courrier. Il remporte à l'automne le Félix de l'Album pop-rock de l'année. À la même époque, les FrancoFolies de Montréal présentent La fête à Daniel Lavoie, un spectacle donné en son honneur.

Le chanteur fait ses débuts au cinéma en 1991 dans le film Le fabuleux voyage de l'ange de Jean-Pierre Lefebvre. Il est de plus choisi pour interpréter le rôle du peintre Eugène Delacroix dans l'opéra-rock symphonique Sand et les romantiques de Catherine Lara et Luc Plamondon. Cette année-là, il participe à la première édition des Francofolies en Bulgarie. Il reçoit, en juillet 1992, le Prix de la chanson française au Festival international d'été de Québec et prend part à la version en concert de Sand et les romantiques à La Rochelle, version qui sera finalement présentée au Théâtre Saint-Denis de Montréal, en décembre 1993.

Entre-temps est paru Here In The Heart (1992), un troisième album en anglais qui reçoit un bon accueil au Canada anglais. Insérée à l'intrigue d'un épisode de la série américaine General Hospital en janvier 1993, la chanson Weak For Love ouvre une porte du marché américain à Lavoie qui enregistre l'album Woman To Man à cette fin à Los Angeles (1994).

En 1995 et au terme d'une longue saga judiciaire paraît enfin Ici, un nouvel album original en français. Après une tournée qui le mènera aux quatre coins du Québec, il explore, en 1996, puis en 1997, le monde de l'enfance avec Le Bébé dragon 1 (qui lui vaut le Félix dans la catégorie Album pour enfants) et Le Bébé dragon 2. Il présente en mars 1997 Live au Divan vert; un album réunissant ses grands succès (Ils s'aiment, Je voudrais voir New-York, et autres) ainsi que quatre chansons inédites.

Les années 1998 et 1999 sont deux années charnières pour Daniel Lavoie. Alors qu'au Québec paraît la réédition remasterisée de huit de ses albums parus entre 1975 et 1992, sous forme de quatre coffrets doubles, il s'installe à Paris plusieurs mois puisqu'il participe au drame musical de Plamondon-Cocciante, Notre-Dame de Paris, aux côtés de Bruno Pelletier, Luck Mervill et plusieurs autres artistes. L'aventure Notre-Dame de Paris prend une proportion inespérée dans la vie du chanteur ; son interprétation de Frollo se poursuit avec des spectacles à Montréal, l'enregistrement de la version anglophone de Notre-Dame-de-Paris, des supplémentaires à Paris et une série de spectacles à Londres au printemps 2000.

Lavoie écrit aussi cinq chansons pour Luce Dufault, deux chansons pour Bruno Pelletier, réalise l'album Jardins de Claude Gauthier, et compose la musique du premier et du deuxième film d'une série de films d'animation de Co Hoedeman, cinéaste mondialement connu. Il signe de plus la musique de Pinocchio, un film franco-canadien d'animation 3D à gros budget.

En 2001, Daniel Lavoie retourne sur la scène canadienne en participant au spectacle de la Fête Nationale au Parc Maisonneuve de Montréal, à la Super Francofête dans le cadre du IVe Jeux de la Francophonie à Ottawa et aux soirées POP de l'OSM, en compagnie des artistes de Notre-Dame-de-Paris, pour interpréter les grands succès de cette comédie musicale sous la direction de Charles Dutoit. L'année se termine par le tournage du film de Claude Fournier, Book of Eve, une production canadienne-britannique (sortie en salle en avril 2003), où il joue un rôle principal, donnant la réplique à l'actrice britannique Claire Bloom.

À partir du mois d'octobre 2002 et jusqu'en mai 2003, Daniel interprète au Casino de Paris le personnage de l'aviateur dans la comédie musicale Le Petit Prince, inspirée de la célèbre histoire de St-Exupéry. L'album et la version intégrale du spectacle sont commercialisés. L'extrait On aura toujours rendez-vous occupe les palmarès radiophoniques pendant plusieurs mois.

Suite à l'aventure du Petit Prince, Daniel Lavoie enchaîne avec le tournage d'une télé-série de Claude Founier basée sur la vie de Félix Leclerc où il interprète le rôle de Félix lui-même. Tourné en France et au Québec à l'été et l'automne 2003, ce projet sera diffusé par Radio-Canada et France 3 en 2004. Par ailleurs, il passe également quelques mois en studio à Paris (printemps 2003) afin d'enregistrer non seulement les chansons dédiées à la bande sonore du projet de Félix Leclerc, mais aussi pour celles destinées à son prochain album Comédies humaines, réalisé par les français Jean-François Berger et Philippe Eidel. Il compose toutes les musiques, mais laisse l'écriture des textes à Patrice Guirao et Brices Homs.

À la suite de la sortie de l'album suivent deux concerts au Festival de Pully en Suisse, le parrainage du Festival de Petite Vallée et une grande rentrée sur scène à l'automne pour les villes de Montréal, Québec et Paris; s'en suit une tournée de la France et du Canada en 2005.

Au terme d'un répit créatif, Daniel Lavoie fait paraître, en avril 2007, un nouvel album intitulé Docteur Tendresse. Il y reprend la plume pour livrer 13 titres, écrits en collaboration avec Patrice Guirao, Brice Homs, Marie Nimier, Jean Rouaud et Allain Leprest.

En 2009, Daniel Lavoie interprète trois chansons sur le livre CD et l'album de Denis Truchi (illustrateur) et Gérard Beauchamp (auteur-compositeur), Chats de Paris. Les textes de ce projet sont tous coécrits ou écrits par Sandrine Roy et Gérard Beauchamp. En mai 2010, il interprète de nouveau trois chansons sur le second volume du projet, intitulé Chats de Montréal.

Daniel Lavoie participe au projet Douze hommes rapaillés qui remporte le Félix du Spectacle de l'année — Interprète, en 2010, et celui de l'Album de l'année — Folk Contemporain en 2011.

En novembre 2011 a lieu la sortie de son 22e album, J'écoute la radio, ou, Daniel Lavoie retrace 40 années de carrière et propose 11 relectures de ses plus grandes chansons, de Ils s'aiment à Je voudrais voir New-York en passant par Tension Attention et Où la route mène. Réalisé de façon épatante par Marc Pérusse, J'écoute la radio est un album qui réaffirme la toute stature de l'auteur, compositeur et interprète, de ses textes forts, portés par de nouveaux arrangements riches et habiles, et de sa voix, unique, toujours immense.

Contact

info@natcorbeil.com
t. 514 244 7202
Facebook Twitter Rss
a. 1513a Sauvé Est, Montréal H2C 2A6

Facebook

Liste d'envoi

Recevez nos communiqués par courriel
Veuillez entrer une adresse courriel valide
Nom    E-mail 
Public Média

Mots-clés