Biographie de PZK

«Les filles adorent être au top de leur forme pour nous autres, nous les hommes, faire du sport, baiser jusqu’aux aurores !!» C’est cette chanson irrésistible aux paroles un peu trash et décalées qui a fait entrer PZK, ce groupe d’ados turbulents dans la culture populaire française. Au départ, collectif d’amis de la région Lilloise, tagueurs et rappeurs, PZK se compose d’Hugo dit JLB, Djouzy Djouz, Baobab, Florent alias Olf et Clément aka KBC.

Dès 2006, la bande de potes se retrouve après les cours et compose avec frénésie ses premiers titres. Les textes sont inspirés de leurs vies d’ado d’alors : musique, soirées, les filles, les cours et encore les filles… La musique, surtout inspirée par le rap des  Beastie Boys ou le grime de Dizzy Rascal est un mix détonnant d’électro dance frappée de leurs flows survitaminés.

LA PZK Touch commence alors à se dessiner. Directe, terriblement festive et énergique, elle est la bande son de la «génération skins», ces ados fumistes, jouisseurs et un brin frondeurs.

C’est d’abord sur le net, leur terrain de jeu favori, que les PZK scotchent leurs premiers fans : «Wild Rhubarb», «Marrakech» ou encore «Arms en chaleur» créent un buzz qui place le groupe dans le radar des Majors du music business.

En 2009, Warner/Up dégaine un premier deal de single et envoie les garçons en studio. En sortent «les filles adorent» et «comme ça» qui confirment tout le potentiel de PZK aux yeux de la Major qui s’empresse de signer le groupe pour 2 albums.

Leur premier opus, intitulé …PZK, réalisé par les FREAKS, producteurs musique de Michaël Youn, sort fin 2009. Poussé par «Les Filles adorent», LE succès de l’automne 2009 l’album est immédiatement disque d’or.

La fermeture soudaine de leur label Up/ Warner, n’entame en rien leur volonté de percer et les PZK ne perdent pas cette énergie qui fait d’eux l’un des groupes français les plus innovants. Ramené à 3 membres, Hugo, Olf et KBC, les PZK reprennent le chemin des studios, pour y retrouver les compositeurs et réalisateurs de leur premier album. Les FREAKS ont, entre temps monté leur label, FREAKS, avec leur complice Michaël Youn comme directeur artistique et entreprennent de récupérer et  signer le groupe au plus vite.

Une première apparition aux côtés de Fatal aka Michaël Youn , Big Ali et Dogg Soso, autre signature de FREAKS, pour «ce matin va être une pure soirée», carton radio et TV de l’été 2010, remet le groupe sur le devant de la scène qui peut alors se dédier totalement à l’écriture et l’enregistrement de son nouvel album.

«Chuis bo», lancé en mai 2011, marque le véritable retour du groupe désormais sous les couleurs FREAKS et perpétue l’univers déjanté et festif qui est depuis bientôt 10 ans, la marque de fabrique de leurs  nouveaux mentors. Le clip de «Chuis Bo», gratifié d’une apparition très «Bigard-esque» de Michaël Youn, se présente comme un petit court-métrage, dans lequel nos ados agités explorent avec humour les clichés de la « BoGossitude ».

Le second single «Money Money» s’attaque au rapport étrange qu’entretient la génération PZK avec l’argent. Dans le prologue du clip, le groupe s’amuse à twister un peu plus son image : leur Manager, jouée par l’exceptionnelle Chantal Lauby, raille ici «son boys band d’ado pré pubères», composé «d’un gros, d’un boutonneux et d’un vaguement asiatique».

Une fois encore le public est conquis par l’autodérision et l’énergie festive du groupe et fait monter l’attente autour de la sortie de son nouvel album, «La loi de la Jungle» dont la sortie est programmée courant 2012.

Cet album ne sera encore celui de la maturité, pour des PZK décidés à squatter pour un bon moment l’univers musical français. Il montre en revanche tout le travail accompli et une qualité de production des plus aboutie: Les FREAKS et les PZK ont confié aux meilleurs mixeurs le soin de faire sonner leurs prods : Dylan 3D Dresdow (Black Eyed Peas) et Anthony Kilhoffer ( Kanye West / Rihanna) se sont emparés des compositions pour les amener au meilleur niveau, et donner aux PZK toutes les armes pour conquérir le haut des charts. 

Contact

info@natcorbeil.com
t. 514 244 7202
Facebook Twitter Rss
a. 1513a Sauvé Est, Montréal H2C 2A6

Facebook

Liste d'envoi

Recevez nos communiqués par courriel
Veuillez entrer une adresse courriel valide
Nom    E-mail 
Public Média

Mots-clés