Biographie de Sir Pathétik

Sir Pathétik est celui qui parle des vraies histoires sans aucune gêne comme s’il faisait partie de nous. Il y a une dose de « Pathétik » dans chaque vie. Venant d’un père musicien, l’amour de la musique s’est développé très tôt en lui. De retour d’un road trip d’un an à Vancouver avec 2 guitaristes, Sir Pathétik rencontre Justice J, prend goût au hip hop et forme le groupe Instance de Justice. Dès ses débuts, Instance de Justice finit premier au concours de la relève québécoise et remporte également le prix « auteur-compositeur-interprète ». Avec la complicité de Chosen One, formé de Ale Dee et Diapason, Instance de Justice maximise son impact. 

Quelques années plus tard, avec le départ de Justice J, les trois membres restants forment le groupe Mine de rien. C’est à partir de ce moment que tout le talent de Sir Pathétik explose. Mine de rien assurera plusieurs spectacles au Maquisart dont la première partie de Sans Pression, 83, Yvon Krevé, Fonky Family et 2 faces. Pour s’assurer une place partout au Québec, le groupe entame une tournée de spectacles à Québec et à Montréal. Leur prestation au colloque Hip Hop québécois à Montréal leur a valu une forte reconnaissance. Sir Pathétik en duo avec Ale Dee remporte la 2e place à « Hip Hop Forever 2002 ».

Ayant le goût de faire son propre album solo, Sir Pathétik écrit son premier succès, «L’accroc du trippe », qui lui garantit une place de choix sur la scène hip hop. Son premier album montre les vraies intentions de l’artiste, il raconte nos vies et continue à surprendre. Auteur-compositeur de ses chansons, il ne laisse personne indifférent. Après son second album «3 ans de trippe après…», Sir Pathétik ne cesse de perfectionner son art.

En juin 2005, le 3e album de l’artiste voit le jour ! Encore une fois Sir Pathétik se retrouve en nomination à l’ADISQ, dans la catégorie album Hip-Hop de l’année. « Un gars d’même » est la suite logique de « 3 ans de trippe après… ». Beaucoup plus mélodieux que ses autres albums, « Un gars d’même » se veut plus sérieux en abordant des sujets actuels. Un album comportant plusieurs de ses grands classiques. On a juste à penser à « Marie-moi », « On s’en câlisse », « La fille que j’aime » et plusieurs autres. Plusieurs artistes hip-hop québécois ont collaboré à l’élaboration de cet album : Yvon Krevé, 1 Étranjj, l’Queb, Billy Nova, Da Vincy, Striger, Malik Shaheed et Asami en plus d’avoir été créé avec la complicité de Dj Horg à la réalisation. Avec «Un gars d’même», Sir Pathétik exprime sa façon de voir la vie. C’est dans l’observation des gens autour de lui et dans son expérience personnelle qu’il puise son inspiration. De ce fait, cet album reflète la réalité des années 2005.

En 2006, Sir Pathétik revient nous parler des vraies histoires, des vrais problèmes, mais cette fois avec beaucoup plus de maturité. « Comme je suis » est sans aucun doute, complet et mature sur tous les plans. Sorti le 16 juin 2006, il traite de sujets actuels, de problèmes réels mais aussi lance un message d’espoir. «Si la vie c’est tof», « le bonheur se rapproche». Maintenant associé avec «Hotbox», Sir Pathétik maximise son instrumental qui n’a plus rien à envier aux grosses productions de musique Hip-Hop. Dans ses 18 compositions, il nous parle du suicide, du Québec, de la rue, des filles et de la vie sous tous ses angles. Encore plus fort que jamais et avec encore plus de choses à dire, Sir Pathétik bénéficie toujours de l’aide de DEP pour la distribution de son nouvel album. Toujours accompagné de ses chums, Pathétik observe les travers de l’humanité et est plus présent que jamais dans le milieu hip hop. « Comme je suis » a eu un franc succès avec la chanson « Pour mon pays » en numéro 1 au Top 5 de Musique Plus durant des mois et en onde dans plusieurs stations de radio du Québec. Après 4 nominations au Gala SOBA 2007, il se mérite le prix du meilleur artiste hip hop de l’année. 

Sir Pathétik s’associe avec Billy Nova pour composer le duo « Mauvaize Frékentation ». Un groupe très apprécié de la culture hip-hop en général. Un album vendu à plus de 12 000 exemplaires. Un album anglais et français, au son plus commercial qui leur vaudra de très bonnes critiques. La chanson « Aquarium » écrite pour la fondation Nathalie Simard, en onde dans les toutes stations de radio du Québec, elle a été écouté plus de 190 000 fois sur Youtube. Elle se méritera les éloges des auditeurs et auditrices qui lui écriront des milliers de remerciements pour cette composition. La chanson « Apprendre à vivre » pousse également les jeunes à aller de l’avant, mission que Pathétik impose à son talent. Ils ont parcouru le Québec en entier avec pas moins de 80 spectacles en 2007-2008. De Fermont à Gatineau ils se produiront devant plus de 35 000 jeunes et moins jeunes du Québec sans compter leur entrée aux Francofolies de Montréal en 2007. 

Un an et demi après la sortie de « Mauvaize Frékentation », c'est-à-dire à l’automne 2008, Sir Pathétik présente son quatrième album solo (cinquième au total) intitulé « Avant k’tu m’oublies » avec en primeur « On s’en câlisse 2 » pour combler le besoin de ses fans accrochés à la première version de l’album « 3 ans de trippe après… ». On y retrouve aussi deux chansons des plus touchantes « Célibataires » et « Cédrika » (une chanson composée pour la petite Cédrika Provencher, disparue à Trois-Rivières, ville natale et actuelle de Sir Pathétik). Il sensibilise également les jeunes au SIDA avec la chanson « Protège-toi ». On y retrouve aussi de belles collaborations avec entres autres, le groupe de Québec, Longue Distance et Jean-Francois Bastien (reconnu lors de sa participation à la première édition de Star Académie), Jérôme Philippe, membre de Dubmatique et 1 étranjj. Après 11 ans d’activités, Sir Pathétik continu d’observer la société et les travers de l’humanité avec plus de 150 chansons écrites dont 100 publiées.

Avec de nombreux spectacles à son actif, 5 vidéoclips qui ont tous été numéro 1 au Top 5 à Musique Plus, Sir Pathétik continu à faire sa marque un peu partout au Québec. Il peut dorénavant compter sur de forts alliés et sa crédibilité est fortement instaurée. Il devient l’emblème de la ligne de vêtements ‘’Ecko’’ et le porte parole de l’organisme « LOVE », un organisme qui a pour but de contrer la violence chez les jeunes en milieu scolaire. En pleine expansion Pathétik poursuit son chemin en vue de continuer à surprendre ! « Tu connais mon style, tu l’sais que je suis tout un trill… », Affirme Sir Pathétik. 

Lors des Francofolies 2009, Sir Pathétik se produit au Club Soda avec son complice Billy Nova, à guichet fermé. Il présente au public «Avant K’tu m’oublies» son quatrième album. 14 000 copies de cet album ont été vendues en quelques semaines ! Ce succès confirme l’importance de Sir Pathétik pour ses fidèles auditeurs. Mais LA GRANDE RÉCOMPENSE… En septembre 2009, Sir Pathétik est nomination pour la quatrième fois dans la catégorie album hip-hop de l’année à l’Autre Gala de l’ADISQ. Plusieurs artistes de renom tels que Movèzerbe, Koriass, Taktika, Vaï sont en lice pour la récompense de l’année. Mais le 26 octobre 2009, c’est Sir Pathétik qui récolte les honneurs de l’industrie de la musique québécoise en remportant le trophée tant convoité!

Avant sa sortie officielle dans les magasins, le 5ème album de Sir Pathétik ''Toute une Histoire'' défraie la chronique. Il se lie d’amitié avec l’auteur-compositeur-interprète Dany Bédar qu’il a toujours admiré. Les deux font la paire en composant une chanson qui vient chercher droit au cœur, «Ta dernière chanson». Immédiatement acceptée par un grand réseau radiophonique Québécois, cette chanson lui offre enfin l’opportunité de faire entendre sa musique à un public encore plus large!

L’album surprend encore une fois avec un son très commercial, tout en gardant son style hip hop unique. Outre Dany Bédar, on peut compter plusieurs belles collaborations sur ce nouvel album. Entres autres, son fidèle complice Billy Nova et Laurence Delisle, une jeune chanteuse très prometteuse pour qui Sir Pathétik a envie de s’investir. 

Amoureux de la musique, il ne cessera de nous composer des chansons aux airs accrocheurs, aux collaborations uniques à peine douze mois se sont écoulés et Sir Pathétik est prêt à nous présenter son nouvel album, Le soldat de la musique.

Ce nouvel album son son rythmé, est significatif car il marquera les 100 000 albums vendus de l'artiste en carrière. Des chansons telles que Encore et encore, By your side et Linda, donnent envie de faire la fête. Mais, on retrouvera aussi des thèmes touchants qui concernent tous les groupes d’âges : séparation des parents, suicide, perte d’un enfant, maladie, peine d’amour, etc. Sir Pathétik passent dans ses textes des messages positifs à travers des sujets plus noirs.

Présentement en studio, il nous prépare son prochain album ¨Prisonnier des mots¨ dont la sortie est prévu le 7 mai 2013. Encore une fois rempli d'histoires et de mélodies, ce prochain opus flirtera avec plusieurs styles musicaux. Plusieurs belles surprises signées Sir Path vous attendent!

Contact

info@natcorbeil.com
t. 514 244 7202
Facebook Twitter Rss
a. 1513a Sauvé Est, Montréal H2C 2A6

Facebook

Liste d'envoi

Recevez nos communiqués par courriel
Veuillez entrer une adresse courriel valide
Nom    E-mail 
Public Média

Mots-clés