Dossier de presse d'Ari Cui Cui

Entrevue

Isabelle Racicot, En première classe, Rouge FM 107,3, 8 décembre 2016

http://rougefm.ca/

 

Ari Cui Cui célèbre Noël à Saint-Bruno

Frank Jr. Rodi, Journal Le Versant, 7 décembre 2016

Un disque, un livre et maintenant une tournée, qui s’arrêtera notamment au Centre Marcel-Dulude de Saint-Bruno, ce dimanche 11 décembre. Ari Cui Cui est en mode Noël.

Le Noël d’Ari Cui Cui, le spectacle, fera un arrêt à Saint-Bruno-de-Montarville, ce dimanche à 13 h 30. Certains diront qu’il s’agit, comme pour le concert Noël et Casse-Noisette de l’Harmonie Mont-Bruno (dimanche à 19 h 30), d’un complément à la programmation de la Féerie au lac du Village, qui se déroulera simultanément. Nul doute que la municipalité sera Noël cette fin de semaine!

Pour Noël, Ari Cui Cui a concocté un spectacle réconfortant! Dans sa nouvelle production, la célèbre cuisinière et son ami le Boulanger joyeux invitent toute la famille à un véritable festin dans la maison aux murs de biscuits et à la porte chocolatée. Au menu de ce réveillon magique : des chansons rigolotes, une tourtière et des p’tits pois géants, un sapin décoré de guirlandes gourmandes et un biscuit en forme de pain d’épices... dansant! « C’est un spectacle qui se veut très musical! Je dirais qu’il y a de la musique pendant 95 % de la présentation, mentionne Ari Cui Cui, alias Ariane Gauthier, avec qui le journal s’est entretenu. C’est aussi un spectacle gourmand, magique, pétillant et dansant! Tout le monde participe, autant les parents que les enfants », explique-t-elle.

La tournée pour Le Noël d’Ari Cui Cui vient tout juste de s’amorcer, le 27 novembre dernier, et l’escale au Centre Marcel-Dulude sera le troisième spectacle d’une série de sept jusqu’au 18 décembre.

PRÉPARATION ET FAIRE LE POINT

Par la suite, la maman passera du temps en famille parce que la période des Fêtes revêt une certaine importance pour Ariane Gauthier. « La préparation est essentielle. En fin de semaine, mon garçon et moi allons concocter les biscuits de Nez rouge. Le lutin coquin est arrivé depuis quelques jours. Noël, pour moi, c’est une hâte que je cultive, et un événement que nous célébrons tous ensemble », raconte celle dont la famille compte 5 enfants et 12 petits-enfants. Et tous vivent dans le même quartier, ce qui donne des Noëls « joyeux, chaleureux et chantés ». « Nous chantons beaucoup, évidemment, puisque je viens d’une famille très musicale. Mais la période des Fêtes, c’est aussi l’occasion de faire le point sur l’année qui vient de passer. Il y a un aspect spirituel à nos célébrations. »

ARIANE GAUTHIER DEVIENT ARI CUI CUI

C’est d’abord en tant que chanteuse, auteure-compositrice et comédienne qu’Ariane Gauthier a amorcé sa carrière, il y a une quinzaine d’années. À la fin d’une formation en théâtre musical, elle a été sélectionnée parmi 800 candidates pour le rôle de Juliette dans la comédie musicale Roméo et Juliette, en 2002. Elle campa également le personnage de Maureen dans la version québécoise de Rent, en 2005. On lui doit aussi l’album Mon cœur est une pomme, paru en 2006. Mais en 2009, son existence change, lorsqu’elle devient maman. « C’est après la naissance de mon petit garçon que j’ai eu l’idée de créer mon personnage de rêve qui allierait mes différentes passions : l’éducation, le divertissement, la comédie musicale, Disney, la gourmandise. Mais je ne voulais pas juste incarner un personnage, je souhaitais aussi intégrer du contenu instructif à ce que je présentais », poursuit Ariane Gauthier, dont la mère a été enseignante à la maternelle.

Cependant, c’est à huit ans, après avoir vu Les Misérables au Centre national des arts, qu’elle a su ce qu’elle ferait plus tard. « J’avais la cassette, et je connaissais chaque pièce par cœur! » se rappelle Ariane, qui, petite, imitait Michael Jackson. « Chanter, danser, jouer... pour moi, ç’a toujours été un rêve d’enfant. »

Elle incarne donc Ari Cui Cui, la nouvelle chanteuse pour enfants, depuis 2013. Elle compte à son actif trois albums de chansons, trois livres et autant de spectacles, dont Ari Cui Cui mijote un voyage. « Je cherchais quelque chose qui me permettrait de concilier travail et famille. Avec Ari Cui Cui, je demeure une maman; je fais des tournées de jour, et le soir, je suis à la maison, contrairement à l’époque des comédies musicales. »

L’objectif de son personnage de cuisinière? Divertir et intéresser les enfants de 0 à 10 ans, offrir un produit divertissant et instructif, qui permet à tous de bouger. « Apprendre tout en s’amusant, comme à l’époque de Passe-Partout. Nos parents n’étaient pas inquiets quand nous regardions cette émission. »

 

Entrevue

Barbara Leroux, Facteur matinal, ICI Radio-Canada Première Trois-Rivières, 5 décembre 2016

http://ici.radio-canada.ca/

 

 

Le plaisir des Noëls passés

Yves Bergeras, Le Droit, 3 décembre 2016

La «cuisinière» Ari Cui Cui (la Gatinoise d'origine Ariane Gauthier) a mis les bouchées double pour le Temps des Fêtes, publiant coup sur coup son tout premier disque de Noël et un quatrième tome de la série jeunesse mettant en scène son personnage - tous deux intitulés Le Noël d'Ari Cui Cui.

Sauf que si ce livre est toujours illustré par Mika, le scénario est pour la première fois signé Ari Cui Cui, laquelle dit avoir enfin « pris confiance » dans ses aptitudes à écrire et maîtriser les petites ficelles du métier que sont « la concision », « la chute » ou le « jeu sur le champ lexical ».

La soprano sera de passage au Carrefour culturel ESTacade (Salle Desjardins) le 10 décembre pour présenter ses nouvelles chansons à ses « P'tits biscuits » de Buckingham.

Un spectacle « réjouissant », au cours duquel sa « Mary Poppins de Noël » éternellement « positive » ira passer les Fêtes en famille « dans la maison d'hiver de Mamie Cui Cui », et prendra le temps de déguster un chocolat chaud, sa boisson favorite.

Sur disque, quelques compositions originales  -  « servies à la sauce Ari Cui Cui », précise-t-elle - côtoient des airs traditionnels (Dans nos vieilles maisons, Vive le vent, etc.), et trois medleys thématiques : un « gourmand », un « dansant », et un dernier composé d'ingrédients plus québécois, qu'elle a malaxés au milieu de son sympathique Rigodon des chaudrons.

Au détour de ce buffet de Noël intercontinental, la cuisinière s'amuse à proposer « une chanson 'début du siècle', avec un son très barber shop », mais le disque se distingue par « une approche beaucoup plus live ». 

« C'est vocalement plus assumé. Et c'est très près de moi: il y a beaucoup de vérité, de premier degré », explique celle qui  renouait ainsi avec les frissons et « le plaisir de la petite fille qui chantait ces chansons à l'église Saint-Paul d'Aylmer ». 

Comparé aux précédents, ce disque présente « d'autres émotions, plus de fragilité et de tendresse - même si le côté divertissant reste primordial », dit-elle. Son jeune fils Charlie a une fois de plus « servi de baromètre » pour dynamiser les mélodies.

Globe trotteuse

Lorsqu'on l'a rencontrée, début novembre, Ariane Gauthier revenait de sa toute première mission humanitaire. En tant qu'ambassadrice pour l'organisme Vision Mondiale - spécialisée dans les dossiers touchant à la malnutrition - elle a visité au Nicaragua un projet d'accès à l'eau potable. Elle en a profité pour adapter en espagnol, pour les enfants du village, un des récits d'Ari Cui Cui. 

« Ça m'a permis de réaliser qu'il n'y a pas de réelle barrière de langue ou de culture » avec Ari, estime celle qui, plus jeune, songeait à se lancer dans une carrière en développement international. Là-bas, elle a aussi appris à « cuisiner des tortillas avec les mamans ». Elle y était en personnage, mais avait mis de côté son costume, par « trop Disneyen ». Elle a préféré emporter « la robe de voyage d'Ari, aux couleurs de Frida Kahlo, pour atténuer le clash culturel », explique-t-elle.

Auparavant, la chanteuse avait eu l'occasion de se produire à Séoul, devant 900 étudiants coréens d'un lycée français. La Gatinoise a été ravie de constater que son personnage était « bien accueilli » même au sein de cultures étrangères ; que les « valeurs éducatives » qu'elle véhicule, comme « cuisiner à la maison » et « être ensemble », n'étaient pas édulcorées par « le côté Broadway, américain », de son spectacle.

 

Ari Cui Cui : Le plaisir des Noëls passés

Yves Bergeras, La Tribune, 3 décembre 2016

La «cuisinière» Ari Cui Cui (la Gatinoise d'origine Ariane Gauthier) a mis les bouchées double pour le Temps des Fêtes, publiant coup sur coup son tout premier disque de Noël et un quatrième tome de la série jeunesse mettant en scène son personnage - tous deux intitulés Le Noël d'Ari Cui Cui.

Sauf que si ce livre est toujours illustré par Mika, le scénario est pour la première fois signé Ari Cui Cui, laquelle dit avoir enfin « pris confiance » dans ses aptitudes à écrire et maîtriser les petites ficelles du métier que sont « la concision », « la chute » ou le « jeu sur le champ lexical ».

La soprano sera de passage au Carrefour culturel ESTacade (Salle Desjardins) le 10 décembre pour présenter ses nouvelles chansons à ses « P'tits biscuits » de Buckingham.

Un spectacle « réjouissant », au cours duquel sa « Mary Poppins de Noël » éternellement « positive » ira passer les Fêtes en famille « dans la maison d'hiver de Mamie Cui Cui », et prendra le temps de déguster un chocolat chaud, sa boisson favorite.

Sur disque, quelques compositions originales  -  « servies à la sauce Ari Cui Cui », précise-t-elle - côtoient des airs traditionnels (Dans nos vieilles maisons, Vive le vent, etc.), et trois medleys thématiques : un « gourmand », un « dansant », et un dernier composé d'ingrédients plus québécois, qu'elle a malaxés au milieu de son sympathique Rigodon des chaudrons.

Au détour de ce buffet de Noël intercontinental, la cuisinière s'amuse à proposer « une chanson 'début du siècle', avec un son très barber shop », mais le disque se distingue par « une approche beaucoup plus live ». 

« C'est vocalement plus assumé. Et c'est très près de moi: il y a beaucoup de vérité, de premier degré », explique celle qui  renouait ainsi avec les frissons et « le plaisir de la petite fille qui chantait ces chansons à l'église Saint-Paul d'Aylmer ». 

Comparé aux précédents, ce disque présente « d'autres émotions, plus de fragilité et de tendresse - même si le côté divertissant reste primordial », dit-elle. Son jeune fils Charlie a une fois de plus « servi de baromètre » pour dynamiser les mélodies.

Globe trotteuse

Lorsqu'on l'a rencontrée, début novembre, Ariane Gauthier revenait de sa toute première mission humanitaire. En tant qu'ambassadrice pour l'organisme Vision Mondiale - spécialisée dans les dossiers touchant à la malnutrition - elle a visité au Nicaragua un projet d'accès à l'eau potable. Elle en a profité pour adapter en espagnol, pour les enfants du village, un des récits d'Ari Cui Cui. 

« Ça m'a permis de réaliser qu'il n'y a pas de réelle barrière de langue ou de culture » avec Ari, estime celle qui, plus jeune, songeait à se lancer dans une carrière en développement international. Là-bas, elle a aussi appris à « cuisiner des tortillas avec les mamans ». Elle y était en personnage, mais avait mis de côté son costume, par « trop Disneyen ». Elle a préféré emporter « la robe de voyage d'Ari, aux couleurs de Frida Kahlo, pour atténuer le clash culturel », explique-t-elle.

Auparavant, la chanteuse avait eu l'occasion de se produire à Séoul, devant 900 étudiants coréens d'un lycée français. La Gatinoise a été ravie de constater que son personnage était « bien accueilli » même au sein de cultures étrangères ; que les « valeurs éducatives » qu'elle véhicule, comme « cuisiner à la maison » et « être ensemble », n'étaient pas édulcorées par « le côté Broadway, américain », de son spectacle.

 

Entrevue

Bis Petitpas, Bonjour la Côte, ICI Radio-Canada Première Côte-Nord, 2 décembre 2016

http://ici.radio-canada.ca/

 

 

CRITIQUE

Audrey Lavoie, Journal Métro, 2 décembre 2016

Un album de Noël pour enfants? Non,pour toute la famille! Ari Cui Cui, qui a déjà quelques albums, DVD et livres à son actif, propose désormais un disque parfait pour le temps des Fêtes. Parsemé de classiques bien interprétés (Vive le vent, C’est Noël, Dans nos vieilles maisons) et de chansons originales, il regorge d’airs entraînants et festifs. Les petits en redemandent et les parents ne rechignent pas trop… Voilà une combinaison gagnante pour mettre toute la famille dans l’ambiance des Fêtes! 

 

ENTREVUE

Hélène Major, La fin de semaine avec Hélène, FM 103,3, 2 décembre 2016

http://www.fm1033.ca/

 

Le père Noël est arrivé!

Allo Vedettes, 1 décembre 2016

C'est devant des milliers de personnes qu'avait lieu le mythique défilé du père Noël au coeur du centre-ville de Montréal. On pouvait  voir de magnifiques chars allégoriques, dont ceux de Décembre, Ari Cui Cui, ainsi que Lily et le lutin qui ont fait la joie des tout-petits. C'est Marie-Ève Janvier qui interprétait la Fée des étoiles à nouveau pour cette édition. 

 

Entrevue

Martin Vanasse, Sur le vif, ICI Radio-Canada Première Mauricie, 24 novembre 2016

http://ici.radio-canada.ca/

 

Entrevue

Geneviève Hébert, Geneviève le matin, MIX 99,7 FM, 24 novembre 2016

 

Entrevue

Chloé Asselin, Chloé au boulot, Cool 103,5 FM, 23 novembre 2016

 

Le Défilé du père Noël

Patrice Bélanger et Anouk Meunier, TVA, 20 novembre 2016

http://www.tva.ca/

 

  

23 livres jeunesse incontournables de 2016

Anne-Marie Lobbe, Le Journal de Montréal, 20 novembre 2016

Avec le Salon du livre de Montréal qui s’achève et le temps des fêtes qui approche, c’est la période idéale pour choisir vos cadeaux pour les jeunes lecteurs. Voici 23 titres qui sauront plaire à tous les âges.

Le Noël d'Ari cui Cui

La cuisinière chantante est de retour et, ce coup-ci, c’est Ari Cui Cui elle-même qui signe l’histoire. Un autre petit délice qui s’offre juste à temps pour Noël!

 

  

Entrevue

Marie-Andrée Poulin, Le Québec matin week-end, LCN, 19 novembre 2016

http://www.tvanouvelles.ca/

 

  

Marie-Ève Janvier, une fée des étoiles aux anges

Caroline Vigeant, Le Journal de Montréal, 19 novembre 2016

Marie-Ève Janvier enfile pour une seconde année consécutive sa robe de Fée des étoiles, en vue du 66e défilé du Père Noël dans le centre-ville de Montréal ce samedi, dès 11 h.

«L’an dernier, à pareille date, je venais d’apprendre que j’étais enceinte d’une petite fille, a dit la chanteuse, toujours sous le charme de sa première participation au défilé. Alors que cette année, Léa a huit mois. J’espérais qu’elle puisse vivre ça avec moi, les yeux tout illuminés de me voir en Fée des étoiles. Mais il est trop tôt pour qu’elle comprenne. C’est surtout la robe qui l’éblouit, comme tout ce qui brille. D’ailleurs, elle est déjà pas mal showgirl, on se demande bien de qui elle tient ça!»

La nouvelle maman, aussi porte-parole des produits naturels Adorable, ne tenait plus en place à l’idée de remonter sur le char allégorique: «Cet évènement interpelle beaucoup mon cœur de mère. Je n’avais jamais même assisté au défilé avant l’an dernier. Les enfants sont excités de voir le père Noël, et moi j’ai la chance d’être aux premières loges, c’est magique. Pendant tout le trajet, qui dure presque trois heures, on envoie la main, on envoie plein de bisous, c’est que du pur bonheur. Ça met vraiment dans l’esprit des Fêtes.»

Un premier Noël à trois

Marie-Ève Janvier et Jean-François Breau profiteront de leur premier Noël à trois avant de prendre la route en 2017 avec la tournée de leur album lancé en septembre dernier, La route infinie. «Le temps des Fêtes a toujours été important pour moi. C’est un moment qu’on passe en famille. Cette année, avec un bébé, nous fêterons surtout de midi à 15 h plutôt qu’en soirée. Après, nous reprendrons le travail. Je ne m’inquiète pas trop. Nos parents sont très présents pour nous. Je prends ça deux mois à la fois. Je n’avais pas d’expérience de mère avant Léa. Mais j’y ai vite pris goût. Je veux continuer à vivre ça longtemps. Il y aura sûrement d’autres enfants...»

Deux nouveaux chars allégoriques – La musique de Noël et Le marché de Noël – s’ajoutent au cortège, qui suivra le même itinéraire que l’an dernier sur la rue Sainte-Catherine, de la rue du Fort à la rue Saint-Urbain.

En avant la musique

La musique sera au cœur des festivités, notamment avec le char «gourmand», où Ari Cui Cui (Ariane Gauthier) et un bonhomme de pain d’épices géant étrenneront des extraits du spectacle qui prendra l’affiche le 17 décembre, ainsi qu’avec des membres de Québec Issime, qui installeront leur Décembre à la Place des Arts à partir du 9 décembre.

♦ Le défilé du Père Noël, animé par Anouk Meunier et Patrice Bélanger, sera diffusé à TVA et sur les ondes de Yoopa le 20 novembre, à 17 h. Des rediffusions sont prévues sur les ondes de TVA le 3 décembre à 14 h, et à Yoopa le 23 décembre, à 13 h.

 

Ce que le père Noël veut que vous sachiez avant son arrivée à Montréal samedi

Marie-Josée Roy, Le Huffington Post Québec, 18 novembre 2016

Ho! Ho! Ho! Les premiers flocons de neige ne sont attendus sur Montréal qu’en début de semaine prochaine, mais le père Noël, lui, n’a pas envie de patienter pour s’amener en grande pompe dans la métropole. C’est donc ce samedi, 19 novembre, qu’il défilera sur la rue Sainte-Catherine Ouest, entre les rues Du Fort et Saint-Urbain, à compter de 11h, comme le veut la tradition depuis maintenant 66 ans.

Il sera évidemment accompagné d’une longue procession de chars allégoriques aux mille couleurs et d’invités spéciaux, qui feront la fête avec lui, et convie bien sûr le grand public à prendre part à l’événement, qui vous mettra à coup sûr dans l’esprit de Noël!

Le barbu personnage avait quelques informations à vous refiler avant son habituelle parade. Voici ce qu’il nous a soufflé à l’oreille. 

- Pour une deuxième année, Marie-Ève Janvier endossera la féérique robe de la fée des étoiles. En 2013 et en 2014, c’est la patineuse Joannie Rochette qui avait en main la jolie baguette de l’assistante du père Noël. La chanteuse Ima avait précédemment été la fée des étoiles de 2009 à 2012.

- Deux nouveaux chars allégoriques s’ajoutent cette année à l’enfilade de voiturettes : celui de la Musique de Noël et celui du Marché de Noël, qui rappelleront l’ambiance des Noëls d’antan, ainsi qu’un autre recréant un traîneau. Au total, une vingtaine de chars allégoriques (15 de grande dimension, 6 mini-chars) se suivront dans le défilé d’un kilomètre, exhibant tous chanteurs, danseurs, amuseurs de toutes sortes et autres personnages costumés, fanfares, chorales, groupes de danse, alouette! Plus de 900 participants et artistes s’éclateront ainsi tout au long du parcours. Bien sûr, le père Noël et sa fée des étoiles ont leur propre véhicule bien à eux, et les bambins seront contents de voir se déployer un petit train électrique, jouet mythique par excellence qui évoque le temps des Fêtes!

- Deux chanteuses adorées des tout-petits, Ari Cui Cui et Lily et le lutin, seront toutes les deux en vedette dans un tableau du défilé du père Noël. Ari Cui Cui déridera l’assistance avec des chansons rigolotes extraites de son nouveau spectacle, Le Noël d’Ari Cui Cui, accompagnée d’un biscuit de pain d’épice dansant, tandis que Lily et son lutin mettront de l’avant des airs de musique traditionnelle, folk et pop, histoire de nous préparer à festoyer gaiement dans le prochain mois.

- Quelques membres de la troupe du spectacle Décembre, de Québec Issime - qui sera de retour au Théâtre Maisonneuve pour une quatorzième année consécutive à compter du 9 décembre - seront également de la partie pour offrir un aperçu de leur fresque hivernale qui ne se démode jamais.

- Le Défilé du père Noël sera présenté à la télévision, en simultané à TVA et Yoopa, au lendemain de sa tenue à Montréal, c’est-à-dire le dimanche 20 novembre, à 17h. Anouk Meunier, qui en sera une fois de plus l’animatrice, sera secondée par Patrice Bélanger, tandis qu’Anick Dumontet et la marionnette Théo, mascotte de la chaîne Yoopa, iront recueillir les réactions des gens heureux dans la foule. En rediffusion le samedi 3 décembre, à 14h, à TVA, et le vendredi 23 décembre, 13h, à Yoopa.

- À la page comme tout le monde en ce qui concerne la technologie, le père Noël vous invite à suivre son rendez-vous de demain sur Facebook (https://www.facebook.com/events/1812504712295404/), et à utiliser le mot-clic #noelcentreville pour le commenter sur Twitter, Facebook et Instagram. Partagez vos plus belles photos et vidéos, papa Noël n’en sera que plus heureux!

- Une fois son Défilé terminé, le père Noël vous enjoint d’aller poursuivre les réjouissances au Complexe Desjardins, où il établira son royaume durant tout le mois de décembre. En tout temps, lutins, amuseurs et maquilleurs s’y activeront pour le bonheur des familles, des chorales y entonneront les classiques de cette période de l’année et le carrousel et le petit train tournoieront pour offrir une pause aux plus pressés. Et c’est sans compter l’espace-jeu et l’espace-cinéma Yoopa aménagés spécialement pour l’occasion, le conte musical et participatif Le rêve de Camomille présenté du 12 au 24 décembre, le marché éphémère dressé pour faciliter les emplettes des grandes personnes et le spectacle multimédia de cinq minutes Fontaine Boréale, alliant jeux d’eau, lumières, projections et animations visuelles, diffusé plusieurs fois par jour.

- Le Défilé du père Noël est le fruit de l’association entre Destination centre-ville et le Carnaval de Québec, et est appuyé par une multitude de partenaires privés.

D’autres secrets…

- Chaque année, la préparation du Défilé du père Noël s’entame pratiquement un an à l’avance. Presqu’aussitôt qu’un défilé se termine, on pense au suivant! Le producteur, Daniel Bouchard, et son équipe, observent ce qui se passe sur la scène culturelle pour inclure dans leur cortège des têtes d’affiche qui sont dans l’actualité et qui représentent bien l’esprit de Noël. Autre fait à signaler, le Défilé du père Noël se déroule à peu près toujours en même temps que le Salon du livre de Montréal.

- Il n’est jamais arrivé d’incident grave ou majeur au Défilé du père Noël, mis à part quelques pépins mécaniques ou, de temps en temps, un haut-parleur qui craque. L’an dernier, le Défilé avait lieu le 21 novembre, une semaine après les attentats du Bataclan, à Paris, et l’organisation craignait des représailles semblables mais, heureusement, la joie et la paix avaient régné.

- Depuis au moins 12 ans, le soleil brille toujours au Défilé du père Noël. Il faut croire que les Montréalais sont bénis par… le père Noël!

- Qu’est-ce que le père Noël souhaite recevoir en guise de cadeau de Noël, cette année? «La santé, répond le principal intéressé, qu’on a rencontré lors de la conférence de presse du Défilé, il y a quelques semaines. C’est le plus beau cadeau. Quand les gens me commandent un cadeau, je leur demande s’ils sont en santé. C’est primordial. On peut gagner des millions, mais c’est toujours la santé qui prime…»

- C’est «l’authentique» père Noël qui mène le Défilé sur la rue Sainte-Catherine. «Les vrais père Noëls qui travaillent dans les centres d’achats, pour la plupart, portent de vraies barbes artificielles. Alors que, nuance, moi, c’est naturel», précise avec amusement la grande vedette aux habits rouges, qui retourne au Pôle Nord une fois les Fêtes terminées, et qui aime bien, à l’occasion, délaisser son traîneau… pour un quatre-roues!

 

Mention

Éric Salvail, Éric et les fantastiques, Énergie 94,3 FM, 16 novembre 2015

 

C'est le Noël d'Ari Cui Cui à Saint-Georges le 27 novembre prochain

Julio Trépanier, EnBeauce.com, 16 novembre 2016

Le 27 novembre prochain à 14 h aura lieu le spectacle « Le Noël d’Ari Cui Cui » à la salle Alphonse-Desjardins du Cégep Beauce-Appalaches.

Pour Noël, Ari Cui Cui concocte un spectacle des plus réconfortants. Accompagnée par son fidèle ami, Le Boulanger Joyeux, elle vous transportera dans un monde fantastique que parents et enfants voudront découvrir en famille. Les plus belles chansons festives d’hiver du répertoire traditionnel ainsi que des spécialités seront à l’honneur.

L’achat des billets comprend les taxes et les frais. Il est possible de se les procurer au coût de 16 $ chacun à la billetterie des Amants de la scène située au 11740, 3e Avenue à Saint-Georges, en communiquant au 418 228-2455 ainsi qu’en se rendant sur www.billetech.com.

 

Un Noël gourmand et magique avec Ari Cui Cui

Frédéric Desjardins, Journal L'Éclaireur Progrès, 15 novembre 2016

Avec son troisième spectacle «Le Noël d'Ari Cui Cui», Ariane Gauthier invite les enfants à s’amuser dans sa cuisine magique à travers des chants et de délicieuses recettes.

Dans sa maison aux murs de biscuits et à la porte en chocolat, Ari Cui Cui prépare le réveillon avec son ami le Boulanger Joyeux.

Une multitude d’aventures surviendront lors de cette soirée spéciale. Ari Cui Cui confondra notamment la poudre magique avec le sucre glacé lorsqu’elle cuisinera son grand pain d’épices qui deviendra alors un être vivant.

Le chant et la musique représentent la majorité du spectacle sur des airs traditionnels et des pièces écrites par Ariane Gauthier. Ces chansons se retrouvent aussi sur l’album portant le nom du spectacle, opus sorti le 4 novembre dernier.

«C’est la plus grosse production de ma carrière. Chaque tableau comprend un décor différent monté sur roues. J’ai voulu élaborer une genre de Mary Poppins de Noël au sein d’une comédie musicale», précise Mme Gauthier

Appelant affectueusement les enfants «ses petits biscuits», Ari Cui Cui chantera entre autres des pièces comme «Vive le vent» et «Dans nos vieilles maisons», ainsi que l’histoire d’Hansel et Gretel et un medley des fêtes où les chaudrons sont les vedettes d’un rigodon.

Ariane Gauthier a hâte de venir présenter son spectacle en Beauce. «On a fait le rodage en 2015, mais Saint-Georges sera le début de notre tournée officielle», confirme-t-elle.

Sympathique et réconfortante, Ari Cui Cui lance l’invitation aux petits biscuits de 0 à 10 ans à venir la rencontrer le dimanche 27 novembre à 14h à la salle Alphonse-Desjardins du Cégep Beauce-Appalaches.

Chaque parent obtient une place gratuite à l’achat d’un billet pour enfant. Les billets sont en vente à 16 $ à la billetterie des Amants de la Scène (11740, 3e Avenue), par téléphone au 418 228-2455 ou Internet au www.lesamantsdelascene.com.

 

  

Le cadeau de Noël d'Ari Cui Cui

Marie-Pier LÉcuyer, Journal La Revue, 8 novembre 2016

MUSIQUE. Cinq ans après les débuts d’Ariane Gauthier en tant qu’Ari Cui Cui et avec un bassin de petits fans grandissant, le temps était venu de se lancer dans une toute nouvelle aventure, celle d’offrir à ses «petits biscuits» un album de Noël et du même coup des nouvelles aventures à lire impliquant la cuisinière et son ami Mamirolle.

Je ne pourrais pas faire mes tournées sans revenir à Gatineau, parce que pour moi, Noël, c’est à la maison

Ari Cui Cui

Le spectacle Le Noël d’Ari Cui Cui a été lancé l’année dernière. Il était important pour elle d’aller d’abord à la rencontre des enfants avec cette nouvelle histoire,  alors qu’elle invite les familles dans sa demeure aux murs de biscuits et à la porte en chocolat. Un spectacle qu’elle présentera le 10 décembre prochain, à la Salle Desjardins, dans le secteur de Buckingham. «Je ne pourrais pas faire mes tournées sans revenir à Gatineau, parce que pour moi, Noël, c’est à la maison. La première fois que j’ai chantée, c’est à l’église Saint-Paul, d’Aylmer», évoque-t-elle.

À ce spectacle s’ajoute désormais le nouvel album, fraîchement lancé, Le Noël d’Ari Cui Cui. De se plonger dans cet univers festif revêt une importance particulière pour l’artiste. «J’aime beaucoup Noël, j’écoutais tout le temps l’album de Ginette Reno quand j’étais petite. Ça veut dire beaucoup pour moi le temps des Fêtes», nous raconte-t-elle, de passage dans sa région natale.

Elle raconte avoir vécu de belles soirées d’une année à l’autre, à profiter du temps des Fêtes. «On est une grosse famille chez nous, on a toujours joué au piano en famille, cuisiné la tourtière du Lac St-Jean. Chez nous, c’est très traditionnel, mais il y a des années qu’on décide de faire des thèmes aussi», confie-t-elle.

Mélangeants classiques de Noël et chansons originales, elle a évidemment mijoté le tout à la sauce Cui Cui. «Je voulais transmettre un album avec mon petit côté rétro d’Ari Cui Cui. On le sent dans cet album-là, c’est un peu Mary Poppins de Noël ou quelque chose comme cela», lance-t-elle.

Elle reprend donc quelques chansons classiques de Noël, que ce soit C’est Noël ou Dans nos vieilles maisons, une chanson qu’elle affectionne particulièrement. Ou bien des incontournables comme Vive le vent et des titres comme Noël, c’est l’amour.

Pour choisir quelques titres connus, elle a notamment lancé un appel aux parents, afin de connaître les classiques populaires auprès de leurs tout-petits. «Je voulais vraiment combler un besoin au niveau des enfants, d’entendre leurs chansons préférées.»

Et d’autres titres comme Petit papa Noël lui ont permis de vivre des moments touchants lors de ses spectacles, où les enfants chantent la chanson avec elle. «J’ai été touché de les entendre chanter», admet-elle.

L’album comporte trois medleys, l’un dansant, l’un du temps des Fêtes et un troisième gourmand. Elle s’est d’ailleurs fait plaisir avec les chansons réunies dans ce medley. Elle y interprète La Tourtière, Les p’tits pois et Quand l’appétit va tout va. Des chansons qui datent pour certaines du début du siècle. «Je trouvais ça le fun d’aller chercher des chansons existantes et les mettre à la sauce Cui Cui. En même temps les enfants, ça leur permet d’apprendre des chansons qui font partie de la tradition.»

Mais huit chansons originales se glissent aussi sur l’album. Que ce soit Hansel et Gretel, une chanson plutôt rigolote et qu’elle prend plaisir à chanter ou bien un texte qui la plonge dans sa jeunesse avec Pour Noël Père Noël. «Je fais une liste en disant que moi quand j’étais petite, ce n’était pas des cadeaux que je voulais, c’était des surprises à croquer», raconte-t-elle.

Un quatrième livre

En plus de lancer l’album, elle présente aussi son quatrième livre, Le Noël d’Ari Cui Cui, une histoire avec un petit côté Hansel et Gretel, avec une fin positive, précise-t-elle. On retrouvera Mamirolle et Ari Cui Cui alors que le réveillon approche à grands pas.

Ce quatrième livre est aussi le premier écrit par Ariane Gauthier. Celle qui maîtrise bien l’univers puisqu’elle écrit son spectacle et ses albums y a vu un nouveau défi. Une expérience qu’elle tentera de nouveau alors qu’un autre livre devrait paraître dans les prochains mois si tout va bien.

D’autres projets mijotent dans la tête d’Ari Cui Cui, mais elle ne peut en dire plus, admet-elle. Entre temps, elle fera partie du défilé de Noël, dans les rues de Montréal, le 19 novembre prochain.

Alors que les projets s’enchaînent, celle qui prend plaisir à se plonger dans la peau d’Ari Cui Cui se réjouit que les jeunes embarquent dans son univers. «Je le sentais qu’avec la magie de Noël, les gens allaient peut-être encore plus comprendre mon personnage et effectivement, ça rayonne», conclut-elle.

Le Noël d’Ari Cui Cui, à la Salle Desjardins, le 10 décembre. 

 

Le cadeau de Noël d'Ari Cui Cui

Marie-Pier LÉcuyer, Journal Info07, 8 novembre 2016

MUSIQUE. Cinq ans après les débuts d’Ariane Gauthier en tant qu’Ari Cui Cui et avec un bassin de petits fans grandissant, le temps était venu de se lancer dans une toute nouvelle aventure, celle d’offrir à ses «petits biscuits» un album de Noël et du même coup des nouvelles aventures à lire impliquant la cuisinière et son ami Mamirolle.

Je ne pourrais pas faire mes tournées sans revenir à Gatineau, parce que pour moi, Noël, c’est à la maison

Ari Cui Cui

Le spectacle Le Noël d’Ari Cui Cui a été lancé l’année dernière. Il était important pour elle d’aller d’abord à la rencontre des enfants avec cette nouvelle histoire,  alors qu’elle invite les familles dans sa demeure aux murs de biscuits et à la porte en chocolat. Un spectacle qu’elle présentera le 10 décembre prochain, à la Salle Desjardins, dans le secteur de Buckingham. «Je ne pourrais pas faire mes tournées sans revenir à Gatineau, parce que pour moi, Noël, c’est à la maison. La première fois que j’ai chantée, c’est à l’église Saint-Paul, d’Aylmer», évoque-t-elle.

À ce spectacle s’ajoute désormais le nouvel album, fraîchement lancé, Le Noël d’Ari Cui Cui. De se plonger dans cet univers festif revêt une importance particulière pour l’artiste. «J’aime beaucoup Noël, j’écoutais tout le temps l’album de Ginette Reno quand j’étais petite. Ça veut dire beaucoup pour moi le temps des Fêtes», nous raconte-t-elle, de passage dans sa région natale.

Elle raconte avoir vécu de belles soirées d’une année à l’autre, à profiter du temps des Fêtes. «On est une grosse famille chez nous, on a toujours joué au piano en famille, cuisiné la tourtière du Lac St-Jean. Chez nous, c’est très traditionnel, mais il y a des années qu’on décide de faire des thèmes aussi», confie-t-elle.

Mélangeants classiques de Noël et chansons originales, elle a évidemment mijoté le tout à la sauce Cui Cui. «Je voulais transmettre un album avec mon petit côté rétro d’Ari Cui Cui. On le sent dans cet album-là, c’est un peu Mary Poppins de Noël ou quelque chose comme cela», lance-t-elle.

Elle reprend donc quelques chansons classiques de Noël, que ce soit C’est Noël ou Dans nos vieilles maisons, une chanson qu’elle affectionne particulièrement. Ou bien des incontournables comme Vive le vent et des titres comme Noël, c’est l’amour.

Pour choisir quelques titres connus, elle a notamment lancé un appel aux parents, afin de connaître les classiques populaires auprès de leurs tout-petits. «Je voulais vraiment combler un besoin au niveau des enfants, d’entendre leurs chansons préférées.»

Et d’autres titres comme Petit papa Noël lui ont permis de vivre des moments touchants lors de ses spectacles, où les enfants chantent la chanson avec elle. «J’ai été touché de les entendre chanter», admet-elle.

L’album comporte trois medleys, l’un dansant, l’un du temps des Fêtes et un troisième gourmand. Elle s’est d’ailleurs fait plaisir avec les chansons réunies dans ce medley. Elle y interprète La Tourtière, Les p’tits pois et Quand l’appétit va tout va. Des chansons qui datent pour certaines du début du siècle. «Je trouvais ça le fun d’aller chercher des chansons existantes et les mettre à la sauce Cui Cui. En même temps les enfants, ça leur permet d’apprendre des chansons qui font partie de la tradition.»

Mais huit chansons originales se glissent aussi sur l’album. Que ce soit Hansel et Gretel, une chanson plutôt rigolote et qu’elle prend plaisir à chanter ou bien un texte qui la plonge dans sa jeunesse avec Pour Noël Père Noël. «Je fais une liste en disant que moi quand j’étais petite, ce n’était pas des cadeaux que je voulais, c’était des surprises à croquer», raconte-t-elle.

Un quatrième livre

En plus de lancer l’album, elle présente aussi son quatrième livre, Le Noël d’Ari Cui Cui, une histoire avec un petit côté Hansel et Gretel, avec une fin positive, précise-t-elle. On retrouvera Mamirolle et Ari Cui Cui alors que le réveillon approche à grands pas.

Ce quatrième livre est aussi le premier écrit par Ariane Gauthier. Celle qui maîtrise bien l’univers puisqu’elle écrit son spectacle et ses albums y a vu un nouveau défi. Une expérience qu’elle tentera de nouveau alors qu’un autre livre devrait paraître dans les prochains mois si tout va bien.

D’autres projets mijotent dans la tête d’Ari Cui Cui, mais elle ne peut en dire plus, admet-elle. Entre temps, elle fera partie du défilé de Noël, dans les rues de Montréal, le 19 novembre prochain.

Alors que les projets s’enchaînent, celle qui prend plaisir à se plonger dans la peau d’Ari Cui Cui se réjouit que les jeunes embarquent dans son univers. «Je le sentais qu’avec la magie de Noël, les gens allaient peut-être encore plus comprendre mon personnage et effectivement, ça rayonne», conclut-elle.

Le Noël d’Ari Cui Cui, à la Salle Desjardins, le 10 décembre. 

 

ENTREVUE

Louis-Philippe Brulé et Valérie Clairoux, L'Outaouais maintenant, 104,7 FM, 8 novembre 2015

http://www.fm1047.ca/

 

ENTREVUE

Marie-Claude Morin et Annie Lachance, Rouge Café, Rouge FM 94,9, 8 novembre 2016

http://www.rougefm.ca/

 

Le cadeau de Noël d'Ari Cui Cui

Marie-Pier Lécuyer, Journal Le Bulletin, 8 novembre 2016

 MUSIQUE. Cinq ans après les débuts d’Ariane Gauthier en tant qu’Ari Cui Cui et avec un bassin de petits fans grandissant, le temps était venu de se lancer dans une toute nouvelle aventure, celle d’offrir à ses «petits biscuits» un album de Noël et du même coup des nouvelles aventures à lire impliquant la cuisinière et son ami Mamirolle.

Je ne pourrais pas faire mes tournées sans revenir à Gatineau, parce que pour moi, Noël, c’est à la maison

Ari Cui Cui

Le spectacle Le Noël d’Ari Cui Cui a été lancé l’année dernière. Il était important pour elle d’aller d’abord à la rencontre des enfants avec cette nouvelle histoire,  alors qu’elle invite les familles dans sa demeure aux murs de biscuits et à la porte en chocolat. Un spectacle qu’elle présentera le 10 décembre prochain, à la Salle Desjardins, dans le secteur de Buckingham. «Je ne pourrais pas faire mes tournées sans revenir à Gatineau, parce que pour moi, Noël, c’est à la maison. La première fois que j’ai chantée, c’est à l’église Saint-Paul, d’Aylmer», évoque-t-elle.

À ce spectacle s’ajoute désormais le nouvel album, fraîchement lancé, Le Noël d’Ari Cui Cui. De se plonger dans cet univers festif revêt une importance particulière pour l’artiste. «J’aime beaucoup Noël, j’écoutais tout le temps l’album de Ginette Reno quand j’étais petite. Ça veut dire beaucoup pour moi le temps des Fêtes», nous raconte-t-elle, de passage dans sa région natale.

Elle raconte avoir vécu de belles soirées d’une année à l’autre, à profiter du temps des Fêtes. «On est une grosse famille chez nous, on a toujours joué au piano en famille, cuisiné la tourtière du Lac St-Jean. Chez nous, c’est très traditionnel, mais il y a des années qu’on décide de faire des thèmes aussi», confie-t-elle.

 

Mélangeants classiques de Noël et chansons originales, elle a évidemment mijoté le tout à la sauce Cui Cui. «Je voulais transmettre un album avec mon petit côté rétro d’Ari Cui Cui. On le sent dans cet album-là, c’est un peu Mary Poppins de Noël ou quelque chose comme cela», lance-t-elle.

Elle reprend donc quelques chansons classiques de Noël, que ce soit C’est Noël ou Dans nos vieilles maisons, une chanson qu’elle affectionne particulièrement. Ou bien des incontournables comme Vive le vent et des titres comme Noël, c’est l’amour.

Pour choisir quelques titres connus, elle a notamment lancé un appel aux parents, afin de connaître les classiques populaires auprès de leurs tout-petits. «Je voulais vraiment combler un besoin au niveau des enfants, d’entendre leurs chansons préférées.»

Et d’autres titres comme Petit papa Noël lui ont permis de vivre des moments touchants lors de ses spectacles, où les enfants chantent la chanson avec elle. «J’ai été touché de les entendre chanter», admet-elle.

L’album comporte trois medleys, l’un dansant, l’un du temps des Fêtes et un troisième gourmand. Elle s’est d’ailleurs fait plaisir avec les chansons réunies dans ce medley. Elle y interprète La Tourtière, Les p’tits pois et Quand l’appétit va tout va. Des chansons qui datent pour certaines du début du siècle. «Je trouvais ça le fun d’aller chercher des chansons existantes et les mettre à la sauce Cui Cui. En même temps les enfants, ça leur permet d’apprendre des chansons qui font partie de la tradition.»

Mais huit chansons originales se glissent aussi sur l’album. Que ce soit Hansel et Gretel, une chanson plutôt rigolote et qu’elle prend plaisir à chanter ou bien un texte qui la plonge dans sa jeunesse avec Pour Noël Père Noël. «Je fais une liste en disant que moi quand j’étais petite, ce n’était pas des cadeaux que je voulais, c’était des surprises à croquer», raconte-t-elle.

Un quatrième livre

En plus de lancer l’album, elle présente aussi son quatrième livre, Le Noël d’Ari Cui Cui, une histoire avec un petit côté Hansel et Gretel, avec une fin positive, précise-t-elle. On retrouvera Mamirolle et Ari Cui Cui alors que le réveillon approche à grands pas.

Ce quatrième livre est aussi le premier écrit par Ariane Gauthier. Celle qui maîtrise bien l’univers puisqu’elle écrit son spectacle et ses albums y a vu un nouveau défi. Une expérience qu’elle tentera de nouveau alors qu’un autre livre devrait paraître dans les prochains mois si tout va bien.

D’autres projets mijotent dans la tête d’Ari Cui Cui, mais elle ne peut en dire plus, admet-elle. Entre temps, elle fera partie du défilé de Noël, dans les rues de Montréal, le 19 novembre prochain.

Alors que les projets s’enchaînent, celle qui prend plaisir à se plonger dans la peau d’Ari Cui Cui se réjouit que les jeunes embarquent dans son univers. «Je le sentais qu’avec la magie de Noël, les gens allaient peut-être encore plus comprendre mon personnage et effectivement, ça rayonne», conclut-elle.

Le Noël d’Ari Cui Cui, à la Salle Desjardins, le 10 décembre. 

 

Le défilé du Père-Noël à Montréal

Marie-Josée Boucher, Info-culture.biz, 7 novembre 2016

Présenté par Destination centre-ville et produit par le Carnaval de Québec, le Défilé du Père Noël Destination centre-ville rassemblera encore une fois plus de vingt chars allégoriques afin de donner le coup d’envoi des festivités des fêtes. Nous y verrons défiler la Fée des étoiles, le Père Noël ainsi que la pétillante Ari Cui Cui, qui animera la foule par des extraits de son nouveau spectacle Le Noël d’Ari Cui Cui. Les petits biscuits pourront vivre la frénésie de l’événement de Noël le plus couru au Québec, le samedi 19 novembre dès 11h, tout au long de la rue Sainte-Catherine ouest entre les rues Du Fort et Saint-Urbain.

 

Mention

Isabelle Lévesque, Bon pied, bonne heure! ICI Radio-Canada Première Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine, 4 novembre 2016

http://ici.radio-canada.ca

 

Entrevue

Stéphanie Gauthier, En transit, CIEU 94,9 FM, 3 novembre 2015

http://www.cieufm.com/

 

ENTREVUE

Marie-Christine Proulx, Salut Bonjour, TVA, 2 novembre 2016

http://tva.canoe.ca/

 

Prestations musicales et nouveaux visages pour le père Noël

Marie-Andrée Poulin, TVA Nouvelles, TVA, 1 novembre 2016

http://www.tvanouvelles.ca/

 

Mention

Thérèse Parisien, Le Québec maintenant, 98,5 FM, 1 novembre 2016

http://www.985fm.ca/

 

Découvrez qui sera la fée des étoiles du Défilé du Père Noël

Sandrine Vincent, HollywoodPQ, 1 novembre 2016

Découvrez qui sera la nouvelle fée des étoiles du Défilé du Père Noël cette année.

Roulement de tambour… C’est Marie-Ève Janvier qui remettra son costume de fée des étoiles pour une deuxième année consécutive!

Le samedi 19 novembre, dès 11 h aura lieu la 66e édition du Défilé du Père Noël en direct du centre-ville de Montréal. Plus de vingt chars allégoriques thématiques, des artistes de la troupe Québec Issime et Ari Cui Cui en plus de nombreux danseurs et amuseurs de foule seront de la partie pour nous mettre dans l’ambiance de Fêtes.

Le char de la fée des étoiles est l’un des plus attendus du défilé. La magnifique et nouvelle maman Marie-Ève Janvier portera un œil bienveillant sur les enfants qui assisteront à cet défilé magique de la rue Saint-Catherine Ouest.

 

Le Noël d'Ari Cui Cui

Journal L'Oeil Régional, 22 octobre 2016

L'artiste jeunesse Ari Cui Cui sortira le 4 novembre un nouvel album ainsi qu'un nouveau livre, les deux intitulés Le Noël D'Ari Cui Cui.

Ari Cui Cui a concocté un spectacle des plus festifs pour le temps des Fêtes. Accompagnée de son ami le Boulanger Joyeux, elle transportera les tout-petits dans un monde délicieux à découvrir en famille dans son spectacle Le Noël d’Ari Cui Cui. Ils mijoteront un savoureux mélange des plus belles mélodies traditionnelles du temps des Fêtes et de spécialités «à la Cui Cui». Une joyeuse prestation destinée aux tout-petits ainsi qu’à ceux et celles qui attendent impatiemment la venue du père Noël. C'est un rendez-vous le 11 décembre à 13h30, pour assister au spectacle Le Noël D'Ari Cui Cui à la salle Marcel-Dulude de Saint-Bruno-de-Montraville.

 

Ari Cui Cui mijote des projets

Marie Pier Lécuyer, Info07, 19 avril 2016

JEUNESSE. Les tout-petits pourront continuer à plonger dans l’univers d’Ari Cui-Cui et son ami Mamirolle, alors qu'elle présente une toute nouvelle aventure de son populaire personnage.

Ari Cui Cui mijote un voyage se veut une version en bouquin des aventures que l’on peut entendre sur scène ou sur album, bonifiée avec la présence de la fameuse souris Mamirolle ou bien d’une montgolfière «délicieuse».

Le troisième ouvrage d’une série de quatre s’adressant aux enfants fait de nouveau la fierté d’Ariane Gauthier, celle qui plonge à chaque jour dans la peau d’Ari Cui Cui, au plaisir des petits enfants.

«C’est un livre qui va bien voyager et qui est très éducatif, estime celle qui, au départ, n’avait pas nécessairement dans l’idée dans faire un objet éducatif. Il y a encore quelque chose de très magique, de très coloré», détaille-t-elle.

«Pour mes petits biscuits, c’est comme un souvenir du spectacle», poursuit celle qui avait eu un succès retentissant au dernier Salon du livre de l’Outaouais, se hissant parmi la dizaine de meilleurs vendeurs.

Le quatrième tome de la série Miam la vie devrait paraître cette année et bouclera la boucle de cette première aventure littéraire, en compagnie de l’illustratrice Mika.

Chose certaine, même si cette série se termine, l’aventure littéraire se poursuivra, assure-t-elle. Le succès et l’intérêt étant de la partie, elle envisage de continuer à plonger les jeunes lecteurs dans son «univers magique.» «Et à travers les livres, moi je peux exprimer une autre créativité», raconte-t-elle.

Des projets pleins la tête

Quant au spectacle Ari Cui Cui mijote un voyage, il poursuit sa tournée du Québec et de l’Ontario.

Cet automne, elle lancera un album de Noël, alors que le spectacle sur la même thématique sera de retour dans les salles de spectacle.

Chose certaine, Ari Cui Cui risque d’être dans le paysage artistique pour encore un bon bout, assure son interprète, qui a plusieurs projets en tête, notamment de faire vivre le personnage dans plusieurs langues.

Une expérience qu’elle a d’ailleurs récemment tentée à Playa del Carmen, au Mexique, en présentant le spectacle en espagnol à des tout-petits. Une bonne façon pour celle qui est aussi porte-parole de Vision mondiale (et du Centre de pédiatrie sociale de Gatineau) de satisfaire sa «fibre internationale», elle qui a déjà pensé se diriger en développement international quand elle était plus jeune.

 

Ari Cui Cui s’associe à Chocolats Favoris

Journal La Seigneurie, 11 novembre 2015

La charmante artiste jeunesse Ari Cui cui établit une belle collaboration avec l’incontournable des plaisirs chocolatés : Chocolats Favoris. Cette nouvelle alliance prend la forme d’une tournée de mini-spectacles présentés par Ari Cui Cui dans plusieurs des succursales de la célèbre chocolaterie. Elle était d’ailleurs à la boutique de Boucherville le 31 octobre. Ce fut l’occasion pour la chanteuse de présenter les pièces de son tout nouvel album Ari Cui Cui mijote un voyage et de rencontrer ses «p’tits biscuits» alors qu’ils se sucraient le bec! Au menu: prestation, rencontre et signature d’autographes.

 

Une petite tournée chocolatée pour Ari Cui Cui

Olivia Nguonly, L'Hebdo Rive-Nord, 26 octobre 2015

De passage au Chocolats Favoris de Repentigny

CHANSON. La cuisinière préférée des petits était de passage à la succursale Chocolats Favoris de Repentigny, le samedi 24 novembre, en après-midi. Les petits becs sucrés ont eu la chance de se déhancher et de fredonner les chansons d'Ari Cui Cui dans le cadre d'une nouvelle alliance qui prend la forme d’une tournée de mini-spectacles dans plusieurs succursales de la célèbre chocolaterie.

La chanteuse pour enfants a ainsi présenté quelques pièces de son nouvel album «Ari Cui Cui mijote un voyage à ses petits biscuits ».

« Mon CD vient de sortir en septembre dernier, donc j'ai approché le Chocolats Favoris de Gatineau, qui était présent à mon lancement et on s'est dit que ce serait super d'aller se promener dans leurs établissements. C'est une façon pour moi d'aller voyager à travers le Québec », explique Ari Cui Cui ajoutant qu'elle a un faible pour la saveur chocolat noir et noisette.

Celle qui adore cuisiner les desserts s'est donc inspirée de ses multiples voyages en famille afin de composer son nouvel album « Ari Cui Cui mijote un voyage ». Ses petits biscuits auront aussi le bonheur de l'entendre chanter « Le Noël d'Ari Cui Cui » dès novembre 2015 et à voir les petites frimousses venus l'accueillir au Chocolats Favoris de Repentigny, ils seront nombreux à réclamer ce présent sous leur sapin.

Pour information: aricuicui.com ou sur sa page Facebook: Ari Cui Cui.

Mini-gâteaux aux pépites de chocolat d'Ari Cui Cui (24 muffins)

- Cuisson: 18minutes

- 1 boîte de pois chiches

- 4 œufs

- 1/2 t. cassonade (ou sirop d'érable ou miel)

- 2 c. à thé poudre à pâte

- 1 1/2 t. pépites de chocolat mi-amer

Broyer une boîte de pois chiches et 4 œufs dans un mélangeur. Dans un autre bol, mélanger ½ tasse de sucre et 2 c. thé de poudre à pâte. Mélanger les deux mélanges ensemble. À la cuillère de bois, incorporer les pépites de chocolat mi-amer. Cuire dans des moules à mini-muffins huilés (en silicone si possible), à 350 degrés pendant environ 18 minutes. Vous pouvez aussi mettre le mélange dans un moule à gâteau de votre choix et le cuire à 350 degrés pendant 25 minutes pour en faire un gros gâteau.

 

Ari Cui Cui comblera son jeune public

Dominique Gobeil, Le Quotidien, 30 septembre 2015

La chanteuse Ari Cui Cui, la cuisinière bien-aimée des toutpetits, sera de passage au Salon du livre du Saguenay-Lac-SaintJean les 3 et 4 octobre, prête à voir les réactions de son public face à son second livre La magie d’Ari Cui Cui, en librairie depuis le 18 septembre.

L’artiste sera aussi en performance durant le salon pour chanter et animer l’histoire devant les enfants. Dans cette suite de L’Arrivée d’Ari Cui Cui, l’héroïne est à la recherche de son tablier praticomagique disparu, essentiel pour qu’elle puisse cuisiner le piquenique de la fête musicale à temps. La souris Mamirolle partagera la vedette avec elle en tant que marionnette, alors que l’aventure lui apprend à dire la vérité.

Ariane Gauthier, qui se cache sous le personnage, a bien hâte de venir visiter Saguenay, surtout que sa bonne amie, la chanteuse soprano Nathalie Choquette, sera aussi présente à l’événement pour son livre disque. En mars, elle se rend à Saint-Félicien pour la tournée de son tout nouveau spectacle Ari Cui Cui mijote un voyage. « J’attendais depuis longtemps de pouvoir faire le tour de la région. Mes parents sont originaires du haut du Lac, ça me rend très contente », confie l’artiste.

L’album est sorti le 10 septembre et invite les enfants à découvrir le monde, comme avec cette pièce, Taiko, inspirée d’un voyage au Japon avec son garçon de cinq ans et son conjoint Matt Laurent, qui a réalisé le disque. Le nom vient du petit tambour dont les enfants jouent dans ce pays. D’autres chansons, telles Bonjour mon ami, qui explore sept langues, ou La soupe aux lettres, ont un caractère plus éducatif.

« J’ai mon public cible dans mon salon, alors je peux tester mes compositions facilement, explique en riant Ariane Gauthier. Justement, à cinq ans, les enfants apprennent l’alphabet. Ce sont de vraies éponges, il faut essayer de niveler vers le haut. » Celle qui a une formation en comédie musicale, et qui avait d’ailleurs le premier rôle dans Roméo et Juliette en 2002, mise avant tout sur le divertissement, mais ne peut passer à côté de cette opportunité pédagogique.

La chanteuse veut aussi intéresser autant les fillettes que les petits garçons, et sensibilise à la différence. Autant la maternité l’a poussée à créer son personnage, autant celui-ci évolue avec la croissance de son garçon. Son premier album, Le spectacle est servi, rejoignait d’ailleurs les enfants encore un peu plus jeunes.

« Pour l’instant, mon fils me trouve encore cool. Je rêve de le voir vendre mes tabliers, mes livres et mes disques avec moi dans un salon un jour, mais peut-être qu’il va être gêné d’Ari Cui Cui ! », accorde Ariane Gauthier.

Plusieurs projets attendent la chanteuse, en pleine répétition pour son spectacle de Noël qui sera présenté un peu partout au Québec. Une édition de luxe de ses deux livres, version audio, est aussi attendue.

 

Critique

Karine Perreault, MaTV, 21 septembre 2015

http://www.matv.ca/

 

Littérature jeunesse

Anne-Marie Lobbe, Le Journal de Montréal, 20 septembre 2015

À lire aussi : La magie d’Ari Cui Cui

Ce matin, c’est avec beaucoup d’enthousiasme qu’Ari Cui Cui réalise que c’est la fête de la musique. Pour l’occasion, elle compte convier le village tout entier à un succulent pique-nique. Son tablier pratico-magique lui sera bien utile pour concocter rapidement de bons petits plats. Catastrophe : en voulant donner à son amie, la petite souris Mamirolle tache le tablier! Oh non! Le pique-nique de la fête de la musique aura-t-il toujours lieu ? Un personnage principal enchanteur, des petites bestioles attachantes et craquantes comme tout, des illustrations dynamiques et un récit à la fois festif et touchant : bref le nouvel album d’Ari Cui Cui détient la recette gagnante pour faire briller de bonheur les yeux de votre enfant!

 

Entrevue

Le téléjournal Ottawa-Gatineau, Ici Radio-Canada Télé, 19 septembre 2015

http://www.ici.radio-canada.ca/

 

Le voyage culinaire d'Ari Cui Cui

Yves Bergeras, Le Droit, 19 septembre 2015

Ari Cui Cui a troqué son tablier pratico-magique pour une montgolfière enchantée, qui lui permet de visiter notamment le Mali, l'Australie et le Japon. Sa nacelle s'arrête sur les planches de la Maison de la culture de Gatineau, dimanche, pour y présenter en grande première son nouveau spectacle, Ari Cui Cui mijote un voyage, au cours duquel la soprano-cuisinière en profitera pour faire découvrir à ses «p'tits biscuits» (son jeune public) tant la gastronomie que les instruments, danses et rythmes de ces pays exotiques.

«À chaque fois qu'elle voyage, c'est l'occasion de faire passer beaucoup d'informations culturelles, musicales et culinaires», souligne Ariane Gauthier, l'interprète du coloré personnage, qui, pour sa nouvelle aventure, s'est inspirée de Nic et Pic, les deux souris globe-trotteuses de Radio-Canada, dont les voyages en montgolfière avaient bercé sa jeunesse, dans les années 1970.

Mais la spécialité d'Ari Cui Cui demeure les plaisirs de la table.

«La bouffe internationale était présente dès les premiers balbutiements du concept. C'est un must, quand on s'adresse aux enfants, estime la Gatinoise d'origine. C'est une première ouverture sur le monde et ça fait partie des thèmes visités dans les écoles et les garderies.»

Le concept n'est donc pas nouveau, reconnaît-elle, mais «modernisé et adapté» à la sauce Ari Cui Cui. Avec son comparse Sébastien Langlois (Toc toc toc, Les Argonautes), Ariane Gauthier s'est donc assurée d'offrir «un produit musicalement très élaboré et très authentique au plan des arrangements».

«On a utilisé de vrais instruments, comme le taiko japonais, illustre celle qui est devenue sa propre productrice. Je tire toutes les ficelles. Ça devient très bouillonnant.»

Avec le recul, Ariane Gauthier concède aujourd'hui que son premier album «était un peu naïf». Or, depuis sa parution, en 2013, elle a beaucoup tourné dans les circuits scolaire et préscolaire du Québec et de l'Ontario, ce qui lui a permis d'affûter son approche, sans rien perdre de la fraîcheur et de la «légèreté» du personnage, indique-t-elle.

Parmi les nouvelles chansons «pédagogiques», elle cite La soupe aux lettres et Bonjour mon ami.

La première «reprend le leitmotiv du boulanger qui a perdu quelque chose». Son alphabet, cette fois. «Il a reçu une carte postale qu'il n'arrive pas à lire... c'est une allusion discrète à la dyslexie.» Pour l'aider, Ari veut lui mitonner sa fameuse soupe à l'alphabet; pour cela, elle va devoir faire un grand périple pour réunir des épices magiques de la terre entière.

La seconde enseigne à dire «bonjour» dans sept langues. Une chanson polyglotte qu'Ariane Gauthier a écrite en Corée, l'hiver dernier, lorsque son fils de cinq ans originaire de la région essayait de communiquer avec les enfants de Séoul. Sur le disque éponyme, sorti le 11 septembre, on entend d'ailleurs Charli dire arigatō, fait remarquer l'heureuse maman.

Repas «équilibré»... pour les garçons

Auparavant, Ari pouvait passer de longs moments devant ses fourneaux. En écrivant ce nouveau spectacle, elle a été beaucoup plus attentive aux garçons. Un peu grâce à Charli, enfant «très actif, qui adore chanter, bien plus que cuisiner», elle a réalisé que les «p'tits gars» avaient davantage besoin de sauter, courir et danser. D'où l'ajout d'ingrédients plus masculins, comme les chansons Le bal des transports ou Le kangourou boing boing, qui, avec sa «vibe à la Crocodile Dundee», a connu «un succès immédiat» lors des rodages en festivals, cet été. Ou encore l'arrivée d'un nouveau personnage: le cousin du boulanger... un superhéros en chair et en cape.

Mais que ce soit les mets exotiques ou les voyages, la démarche va au-delà du simple exercice thématique, fait valoir Ari Cui Cui.

«La chanson Tous différents, par exemple, rappelle que la force est dans la différence des autres, dans l'ouverture et la tolérance. Je voulais véhiculer des valeurs importantes, et toucher le coeur des gens.»

«Le personnage s'est précisé et s'assume encore plus, renchérit-elle. Ça chante davantage, on est plus proche de la comédie musicale.»

La productrice a de la suite dans les idées. Elle vient de faire paraître La magie d'Ari Cui Cui, deuxième tome des aventures littéraires d'Ari et de son ami souriceau Mamirolle, publiées chez Dominique et compagnie. La chanteuse prévoit pour Noël un coffret réunissant les deux volumes, accompagnés d'un CD sur lequel elle fera la lecture. Une minuterie de cuisinière qui sonne pour annoncer qu'il faut tourner la page, sourit-elle.

Ariane Gauthier est aussi enthousiasmée d'avoir tout récemment intégré la nouvelle application destinée à la jeunesse chapeautée par Annie Brocoli, Jambo.mu. Sans oublier le spectacle Le Noël d'Ari Cui Cui, prévu en décembre au Centre des arts Shenkman (le 12) et à la Maison de la culture de Gatineau (le 20).

 

Entrevue

Mélanie Houde, CIBL, 19 septembre 2015

 

Entrevue

TVA Nouvelles de 18h Gatineau-Ottawa, TVA, 16 septembre 2015

http://www.tvagatineau.ca/

 

Entrevue

Les Voies du retour, Ici Radio-Canada Première, 16 septembre 2015

http://www.ici.radio-canada.ca/

 

Entrevue

Studio 117 avec Diane Lafrance et Guyaume Cadieux, CIME FM 103,9, 14 septembre 2015

http://www.cime.fm/

 

Entrevue

Que l'Outaouais se lève, FM 104,7, 10 septembre 2015

http://www.fm1047.ca/

 

Ari Cui Cui chante l'ouverture sur le monde

Marie Pier Lécuyer , La Revue, 10 septembre 2015

MUSIQUE. Toujours aussi passionné, la rayonnante Ari Cui Cui a choisi sa région natale pour lancer son tout dernier album, Ari Cui Cui mijote un voyage.

Elle en a profité pour rencontrer les médias de la région, puis présenter son nouvel opus devant de jeunes fans et des enfants du Centre de pédiatrie sociale de Gatineau, dont elle est la fée-marraine.

Il s’agit de son second album en tant qu’Ari Cui Cui, le premier ayant été lancé en 2013. «Où j’en suis rendu dans ma vie, je suis dans mes grosses années de production, où on a envie de semer beaucoup de choses, lance Ariane Gauthier, celle qui se plaît à se mettre dans la peau du sympathique personnage. (…) Je suis dans une phase super créative de ma vie.»

Autant elle souhaite réaliser un produit divertissant, autant elle préconise aussi une portion éducative dans ses albums. C’est suite à la sortie du premier opus, qui a suscité un intérêt dans de nombreux milieux scolaires en Ontario, qu’elle a décidé de miser encore plus sur cet aspect. «Mais j’ai voulu aussi faire un album qui bouge», précise-t-elle.

Depuis le début du projet, elle savait déjà qu’elle allait traiter de la thématique internationale éventuellement, lui permettant d’aborder les thèmes des différents pays, la culture, la nourriture et la danse, «pour essayer d’inculquer le plus de notions possible aux enfants.»

Les chansons ont en grande partie été écrites en Asie, lors d’une tournée internationale en famille, en compagnie de son fils et son conjoint, le chanteur Matt Laurent.

Que ce soit avec La soupe aux lettres où les tout-petits peuvent apprendre l’alphabet ou bien Bonjour mon ami, composé en Corée du Sud, qui apprend à dire bonjour dans sept langues, elle espère apprendre ne serait-ce que quelques notions à son jeune public.

Puis, dans Tous différents, elle y aborde la différence. «Si on présente ça à nos enfants dès le jeune âge, ils ont une ouverture d’esprit qui est autre», note-t-elle.

Ce deuxième album est en écriture depuis maintenant près de trois ans, explique celle qui a voulu prendre son temps et laisser l’inspiration monter. «C’est toute super ancré dans la vérité», insiste Ariane Gauthier.

En spectacle, elle présentera certainement les chansons, mais viendra aussi à la rencontre d’un voyageur, qui lui donnera de nombreuses informations sur le pays, de manière amusante, décrit-elle.

La tournée débutera d’ailleurs à Gatineau, le 20 septembre prochain. «J’ai un soutien des gens de l’Outaouais», se réjouit l’artiste.

Puis, le 20 décembre, elle présentera son spectacle de Noël, qui sera suivi d’un album sur cette même thématique à la fin 2016.

Chose certaine, les idées ne manquent pas pour la chanteuse originaire de la région. «Mon agenda a parfois de la misère à suivre ma créativité», rigole-t-elle.

Elle ne ferme d’ailleurs pas la portée à exporter son spectacle à l’extérieur du pays, alors qu’elle a tenté pour une première fois l’expérience dans un lycée français à Séoul.

«Ça m’a donné un son de cloche à quel point c’est exportable facilement. C’était la première, mais pas la dernière fois.»

La magie d’Ari Cui Cui

Par la même occasion, elle a aussi lancé le deuxième livre mettant en vedette son personnage. Après L’arrivée d’Ari Cui Cui elle présente La magie d’Ari Cui Cui, un nouveau texte signé Fannie Léon et dont les illustrations sont réalisées par Mika. «Dès le début, on savait qu’on voulait faire une série», admet-elle.

Encore une fois, la souris Mamirolle sera de retour dans cette aventure où Ari Cui Cui convie les habitants du village à un gargantuesque pique-nique.

Dans quelques semaines, elle lancera aussi un livre accompagné par un CD, faisant la narration des histoires des deux premiers ouvrages.

À savoir

Ari Cui-Cui mijote un voyage, le 20 septembre, à la Salle Odyssée.

Le Noël d’Ari Cui Cui, à la Salle Odyssée, le 20 décembre

L’album est disponible dès le 11 septembre.

Le livre La magie d’Ari Cui Cui sera en vente dès le 18 septembre.

 

Ari Cui Cui amusera les tout-petits à Drummondville

Mathieu Galarneau, L'Express, 31 août 2015

La nouvelle meilleure amie des enfants, Ari Cui Cui, sera de passage chez Chocolats Favoris le 12 septembre prochain, vers 13h.

Elle offrira deux mini spectacles gratuits en après-midi et prendra des photos avec les jeunes. Pour connaître le répertoire de l’artiste, cliquez ici.

La veille, Ari Cui Cui présente son nouvel opus, Ari Cui Cui mijote un voyage ainsi qu’un livre, La magie d'Ari Cui Cui. Elle offre mélange de chansons et de cuisine pour les tout-petits dans une formule éducative. 

 

Ari Cui Cui mijote un voyage à Mont-Saint-Hilaire

Annabelle Leclair, Laurier - Le Web, 23 août 2015

Un boulanger qui perd son alphabet, une chanteuse-cuisinière en voyage gourmand autour du monde, des rythmes africains, japonais ou australiens; voilà de quoi est fait le nouveau spectacle d’Ari Cui Cui, qui sera présenté le 29 août prochain dans le cadre de la journée Place à la famille à Mont-Saint-Hilaire.

Après avoir été en tournée pour son premier spectacle pendant quatre ans au Québec, Ari Cui Cui (Ariane Gauthier) présente au jeune public, et aux parents tout aussi fans, son deuxième bébé, Ari Cui Cui mijote un voyage. Le spectacle, d’une durée de 45 minutes, a de quoi plaire aux petits et aux plus vieux. Les parents et les grands-parents remarqueront sa voix, qui rappelle celle de Mary Poppins. Les tonalités très proches de la comédie musicale viendront aussi gagner le public adulte. Et les petits aimeront tout simplement la belle et sympathique chanteuse-cuisinière qui les fera, cette fois, voyager autour du monde pour concocter sa fameuse soupe aux lettres.

Le spectacle, tiré du deuxième album d’Ari Cui Cui, propose un volet éducatif. «J’ai vraiment fait un effort à ce niveau-là», explique la chanteuse. La chanson La soupe aux lettres intègre l’alphabet récité, alors que la pièce Bonjour mon ami apprend à dire «bonjour» dans sept langues. L’album a été composé à l’étranger, alors qu’Ariane Gauthier suivait son mari, qui interprète Quasimodo dans Notre-Dame-de-Paris, en tournée. «Ça parait dans le spectacle [et l’album], il y a un beau contenu culturel, avec les langues, les instruments, les rythmes», ajoute-t-elle.

Plusieurs nouveautés à venir

Le 29 août, Ari Cui Cui débarquera donc à Mont-Saint-Hilaire à 14 h pour raconter à ses fans, qu’elle appelle «ses p’tits biscuits», son périple autour du monde. «Mon ami le boulanger joyeux a perdu son alphabet. Je veux lui concocter ma fameuse soupe aux lettres, mais il ne reste plus d’épices magiques de la terre entière. Alors je pars en voyage dans les différents pays pour les récolter», décrit Ari Cui Cui. Sur les rythmes du monde, enfants et parents pourront danser.

Le reste de l’année sera chargé pour Ari Cui Cui, avec la sortie de son album, la parution du livre La magie d’Ari Cui Cui, sa tournée de spectacles et la préparation d’un nouveau spectacle de Noël, qui sera présenté en décembre.

L’événement Place à la famille aura lieu le 29 août sur l’esplanade de l’hôtel de ville de Mont-Saint-Hilaire. Sur place, il sera possible de se procurer en exclusivité le nouvel album d’Ari Cui Cui, dont la sortie officielle est prévue le 11 septembre, ainsi que des objets souvenirs.

 

Expo de Saint-Hyacinthe bilan mi-festival: 100 000 visiteurs en 5 jours!

Publireportage, Le Journal de Montréal, 30 juillet 2015

La 178e Expo de Saint-Hyacinthe, qui se poursuit jusqu’au 2 août connaît un franc succès et déjà plus de 100 000 visiteurs ont profité des activités proposées. Malgré des prévisions météo défavorables, plusieurs succès sont venus embellir cette première moitié du plus grand festival agricole au Québec, dont Kevin Parent, Leboeuf-Deschamps et les spectacles jeunesse de Télé-Québec qui ont attiré un nombre impressionnant de familles. Plusieurs événements restent à venir pour le plaisir de tous. 

Et ça continue!

Le 31 juillet, l’artiste country Guylaine Tanguay, numéro un des ventes de disques de l’été au Québec viendra présenter son nouveau spectacle à 21h. Lui succédera le 1er août Andie Duquette (de la populaire émission « La Voix ») qui présentera son spectacle sur la grande scène. 

Le 1er août, la journée des enfants «Naître et grandir présentera pas moins de 5 spectacles à partir de 11h : les marionnettes géantes du Théâtre de la Dame de Coeur, Anne-Luce, Mélou, Les Space Cats et en grande vedette Caillou.

Se poursuivent également jusqu’à la fin de l’Expo les ateliers culinaires, La Cuisine des Petits, les activités de la Zone Famille Oasis (dont plusieurs spectacles), les rodéos, les attelages de chevaux, etc. 

Pour clore le festival en beauté, la Parade des Champions accueillera les gagnants des différents jugements agricoles.

Avec son admission des plus abordables qui inclut tous les manèges, l’Expo de St-Hyacinthe reste toujours l’attraction de choix pour les vacances au Québec! 

Tous les détails sur Expo-agricole.com

 

Un spectacle de qualité

Sarah Daoust-Braun, Le Courrier de Saint-Hyacinthe, 30 juillet 2015

L’Expo de Saint-Hyacinthe a consacré la journée du 26 juillet à sa porte-parole pour une deuxième année, Ari Cui Cui. Pour l’occasion, l’artiste jeunesse a présenté en première médiatique son tout nouveau spectacle, « Ari Cui Cui mijote un voyage ».

La chanteuse et comédienne est montée dès 13 h sur la scène de l’Expo-Bar devant une foule plutôt nombreuse, composée majoritairement d’enfants et de parents.

En 45 minutes top chrono, elle a enchaîné, avec une efficacité redoutable et une voix toujours juste, l’intégralité des chansons de son prochain album, qui porte le même titre que son spectacle.

« Ari Cui Cui mijote un voyage » raconte l’histoire du boulanger joyeux (joué par Jean-François Poulin) qui n’est pas capable de lire la carte postale de son cousin le voyageur. Pour lui permettre de retrouver son alphabet, Ari Cui Cui décide de mijoter une soupe aux lettres. Pour compléter la recette, cette dernière a besoin d’épices magiques. Après avoir « fabricolé » une montgolfière, elle décide de s’envoler vers le Japon, le Mali puis l’Australie pour récupérer les ingrédients. Sur place, elle fera plusieurs découvertes, comme le tambour taiko au Japon, et rencontrera le cousin voyageur.

Marqués par des expressions rigolotes comme « Extra délicieusement chouette » et « Oh là là chocolat », les textes de la pièce et des chansons ne sont jamais mièvres et font place à plusieurs moments d’interaction avec le public. À cela s’ajoutent des moments de danse et une utilisation judicieuse d’effets sonores qui viennent dynamiser la mise en scène d’« Ari Cui Cui mijote un voyage » qui reste assez simple.

À l’occasion du lancement, le nouvel album d’Ari Cui Cui était vendu en exclusivité sur place. Il sortira officiellement le 4 septembre. Après avoir quitté la scène, l’artiste a rencontré ses « p’tits biscuits » et est allée faire un tour au Centre BMO pour cuisiner des biscuits au beurre avec les enfants. En plus de sa présence le 26 juillet, Ari Cui Cui a présenté les 28 et 29 juillet, et présentera le 30 juillet à 16 h et le 2 août à 12 h, ses mini-spectacles. Elle se produira à la Zone Famille Oasis de l’Expo et offrira dans ces spectacles de 20 minutes une sélection des chansons de son premier et de son deuxième album.

 

L'aventure culinaire d'Ari Cui Cui

Sarah Daoust-Braun, Le Courrier de Saint-Hyacinthe, 23 juillet 2015

La sympathique cuisinière Ari Cui Cui est de retour pour une deuxième année comme porte-parole de l'Expo de ÀSaint-Hyacinthe. Pour l'occasion, l'artiste jeunesse présentera son nouveau spectacle et les chansons de son nouvel album, « Ari Cui Cui mijote un voyage », qui paraîtra le 4 septembre.

L'auteure-compositrice-interprète animera la « Journée Ari Cui Cui » le dimanche 26 juillet au Centre culturel. Son album sera d'ailleurs vendu en exclusivité sur le site de l'Expo cette journée-là.

« On a fait quelques fois mon spectacle cet été, mais le 26 juillet, c'est en quelque sorte la grande première médiatique, explique Ari Cui Cui. C'est assez énervant, mais surtout très excitant. » Question d'être encore plus présente, la porte-parole offrira à ses « p'tits biscuits » quatre mini-spectacles à la Zone Famille Oasis de l'Expo.

Un grand tour du monde

Après avoir présenté en 2012 « Le spectacle est servi », la chanteuse et comédienne revient avec l'album et le spectacle « Ari Cui Cui mijote un voyage ». Pour compléter la préparation de sa soupe aux lettres qui permettra à son ami le boulanger de retrouver son alphabet, Ari Cui Cui doit se procurer un mélange d'épices magiques. Transportée par sa montgolfière, cette dernière fera un arrêt en Australie, au Mali et au Japon pour obtenir les précieux ingrédients.

« On a beaucoup voyagé avec la famille ces dernières années. J'écrivais mon nouveau disque avec mon fils au Japon, raconte-t-elle. C'était une idée assez naturelle de permettre aux enfants d'explorer le monde et de voyager grâce à leur imagination. Il y a tout l'aspect culinaire, mais aussi l'aspect culturel. » Les chansons réconfortantes de la soprano sont aussi une leçon de tolérance et d'acceptation des différences. Pour l'album, elle s'est entourée de son conjoint Matt Laurent, à la réalisation, et de Sébastien Langlois, qui a composé des chansons pour les émissions Toc Toc Toc et Salmigondis, pour les arrangements.

Le projet d'une vie

Ari Cui Cui, de son vrai nom Ariane Gauthier, a eu l'idée de son personnage lorsqu'elle a eu son premier enfant à l'âge de 30 ans. « Lorsque j'ai eu mon fils, j'ai été super inspirée par lui, ça m'a donné le goût de composer des chansons », confie la Montérégienne qui a une formation en théâtre musical.

Active depuis une quinzaine d'années, on a pu la voir entre autres dans le rôle de Juliette dans la comédie musicale Roméo & Juliette en 2002, et dans la peau de Maureen dans la version québécoise de Rent en 2005.

L'artiste jeunesse est maintenant complètement comblée par Ari Cui Cui. « Je pense que c'est le plus gros projet de ma vie. J'ai encore plein d'autres idées », affirme-t-elle.

La Mary Poppins québécoise cite ce personnage interprété par Julie Andrews comme une grande source d'inspiration, tout comme l'émission Passe-Partout. « J'aime l'efficacité des chansons de Passe-Partout. Elles ont touché l'imaginaire collectif et traversé le temps », remarque-t-elle.

À l'automne, Ari Cuicui lancera son album « Ari Cui Cui mijote un voyage » et fera la tournée des salons du livre pour présenter son nouveau livre La magie d'Ari Cui Cui. En plus de sa présence à l'Expo de Saint-Hyacinthe le 26 juillet pour la « Journée Ari Cui Cui », on pourra la voir les 28, 29, 30 juillet et 2 août pour ses mini-spectacles.

 

Une Expo rassembleuse

Le Clairon, 21 juillet 2015

L’Expo de Saint-Hyacinthe aura lieu du 23 juillet au 2 août. Pour cette 178e édition, spectacles animaux de la ferme, chevaux, sports extrêmes et activités familiales seront une nouvelle fois au rendez-vous.

Cet été, plus de 40 spectacles musicaux aux accents rock, pop et country prendront l’affiche sur la scène extérieure de l’Expo-bar. 

Deux piliers du rock québécois, Martin Deschamps et Breen Leboeuf se produiront le 24 juillet. Le duo interprétera les chansons les plus populaires de leurs carrières respectives en incluant les classiques du groupe Offenbach.

Le 25 juillet, ce sera au tour du chanteur Kevin Parent de fouler les planches pour présenter entre autres son nouvel album, Face à l’ouest.

La chanteuse country Guylaine Tanguay interprétera le 31 juillet des morceaux mémorables puisés dans le registre musical western et country américain.

SPECTACLES JEUNESSES

Les plus jeunes seront copieusement servis. Ils pourront applaudir les vedettes des émissions jeunesse de Télé-Québec comme Toc Toc Toc, Les Argonautes et Les Petites Tounes présenteront des spectacles. 

C’est sous les traits de Monsieur Craquepoute, personnage central de la série télévisée Toc Toc Toc, que le comédien Denis Houle était présent au lancement de la programmation de l’Expo. L’artiste jeunesse Ari Cui Cui sera une nouvelle fois porte-parole de la programmation familiale. 

Elle présentera Ari Cui Cui mijote un voyage, son nouveau spectacle inspiré de sa passion pour la cuisine et les voyages. 

Élément phare de l’Expo, 2100 animaux de la ferme pourront être approchés par les visiteurs qui pourront poser des questions aux éleveurs présents sur place. 

Après la vache hublot, les projecteurs seront dirigés cet été sur les bufflonnes du Québec, une espèce reconnue mondialement pour la qualité de leur fromage.

Les amateurs de sports extrêmes devraient trouver leur bonheur en assistant à l'impressionnant et sonore Grand national de tire de tracteurs les 27, 28 et 29 juillet.  

HOMMES FORTS

Le 23 juillet, le Circuit hommes forts fera un arrêt à l’Expo. 

Jean-François Caron qui a été classé 6e homme le plus fort au monde à Kuala Lumpur en Malaisie fera parmi d’autres colosses, des démonstrations de lever de charges pouvant atteindre jusqu’à 400 livres à bout de bras. Puisque l’Expo de Saint-Hyacinthe rime avec tradition, le Concours provincial d’attelages permettra au public de découvrir les plus beaux chevaux du Québec.

La parade des Champions composée des animaux primés lors des nombreux concours agricoles clôturera l’exposition le 2 août. 

 

Entrevue pour l'Expo agricole de Saint-Hyacinthe

Harold Gagné, TVA Nouvelles, TVA, 25 juillet 2015

tvanouvelles.ca

 

 

Ari Cui Cui : Porte-parole de l'Expo pour une deuxième année!

Courrier de Saint-Hyacinthe, 16 juillet 2015

La nouvelle meilleure amie des enfants, Ari Cui Cui, s’apprête à sillonner le Québec cet été à la rencontre des tout-petits. Munie de son Tablier Pratico-magique, la Mary Poppins québécoise proposera un copieux festin musical et éducatif au cours des prochains mois.

Amuse-gueules : Une quinzaine de festivals cet été!

La tournée de son nouveau spectacle Ari Cui Cui mijote un voyage l'a menée notamment sur les Plaines d’Abraham pour la Fête du Canada. Repentigny (12 juillet), Journée de la famille à Mont-St-Hilaire (29 août) et divers autres événements dans une ribambelle d’autres villes auront aussi la chance d’être émerveillées par la magie d’Ari Cui Cui.

Entrée: Ari Cui Cui dans la brigade de la Tournée des Chefs!

En plus des nombreux festivals, elle se joindra à la Tournée des Chefs, tout au long du mois d’août et septembre. Première chanteuse-cuisinière invitée pour les cuistots en herbe, elle saupoudrera de sa folie sur ce grand événement familial pour inviter les petits à s’amuser tout en cuisinant.

Plat principal: Porte-parole de l'Expo de St-Hyacinthe 2015

Ari Cui Cui, la belle montérégienne, aura le grand bonheur d'être la porte-parole de l’Expo agricole de Saint-Hyacinthe pour une deuxième année consécutive. Du 23 juillet au 2 août, elle sera présente sur le site pour rencontrer ses p'tits biscuits, présenter ses mini-spectacles (28,29,30 juillet et 2 août) dans la Zone Familiale Oasis et animer la Journée Ari Cui Cui le 26 juillet! En plus de présenter son spectacle Ari Cui Cui mijote un voyage, son nouvel album du même titre sera disponible en exclusivité sur le site de l'Expo.

 

Mont-Saint-Hilaire présente sa programmation estivale

Annabelle Leclair, Laurier - Le Web, 11 juillet 2015

Cet été, Mont-Saint-Hilaire fait le pari de la diversité pour plaire à la plus grande foule possible avec son calendrier des activités culturelles et de loisirs. Du club de lecture aux visites historiques, en passant par le cinéma en plein air et le rassemblement familial de fin de saison, les événements gratuits visent tous les groupes d’âge.

«Les activités de la Ville sont une occasion de faire une pause, de profiter de loisirs à proximité de la maison et de découvrir des lieux que vous n’avez peut-être pas encore visités», suggère le maire Yves Corriveau.

Le club de lecture TD est de retour sous le thème du jeu, et l’exposition Art postal promet d’en mettre plein la vue aux visiteurs, à la bibliothèque Armand-Cardinal. En plus des nouveautés et des vitrines littéraires, les abonnés peuvent profiter du service de prêt de livres numériques pour se divertir tout l’été par la lecture.

Patrimoine hilairemontais, en collaboration avec la Ville de Mont-Saint-Hilaire, propose de faire voir sous un œil nouveau l’église et le vieux village, situé au pied de la montagne et bordé par le Richelieu. Les visiteurs auront l’occasion de découvrir à pied les lieux qui ont tant inspiré les Ozias Leduc, Paul-Émile Borduas et Jordi Bonet. Toujours sur le bord de la Rivière, jusqu’au 12 octobre, les cinquièmes Rendez-vous photos présentent une grande galerie extérieure de photos. Les images sont disposées sur le terrain de la bibliothèque et près du monument patriotique en face du manoir Rouville-Campbell.

Des spectacles pour la famille

L’esplanade de l’hôtel de ville résonnera au son des musiques du monde dans le cadre des Cabarets de l’heure mauve. Les spectacles extérieurs seront présentés les mercredis à 20 h. Le 15 juillet, ce sera un hommage à Louis Armstrong avec le groupe L’esprit de La Nouvelle-Orléans. La soirée sera chaude le 22 juillet grâce au trio de musique cubaine No sun Cubanos. C’est le compositeur et improvisateur jazz Michel Cusson qui conclura les Cabarets de l’heure mauve le 29 juillet.

À partir du début août, au parc de la Gare, seront projetés des films pour enfants. Dès la pénombre, les familles profiteront d’une expérience cinématographique en plein air hors de l’ordinaire les 5, 12 et 19 août. L’événement Place à la famille sera de retour le 29 août sous le thème «L’appétit vient en bougeant». La programmation de cette fête familiale inclut le nouveau spectacle d’Ari Cui Cui.

La programmation estivale complète est disponible dans le bulletin municipal Horizon et au www.villemsh.ca.

 

 

Dans les coulisses des nouvelles aventures d'Ari Cui Cui

Denis Bélanger, L'Oeil régional, 10 juin 2015

La nouvelle coqueluche des petits, Ari Cui Cui mijote un nouveau spectacle qui sera notamment présenté à l'édition 2015 de l'Exposition agricole de Saint-Hyacinthe. L'Oeil régional a assisté aux dernières répétitions du spectacle et s'est entretenu avec l'artisane qui se cache derrière Ari, l'Otterburnoise Ariane Gauthier.

À sa première aventure, dans Le spectacle est servi!, Ari Cui Cui a invité les petits à entrer dans son univers magique et fantastique dans la cuisine où elle devait concocter une recette spéciale pour aider le boulanger joyeux a perdu son alphabet. Pour remédier à la situation, Ari veut concocter une soupe au lait. Il lui manque toutefois des ingrédients, soit des épices provenant des quatre coins du monde. Elle s'envole alors en montgolfière en direction du Japon, de l'Afrique et de l'Australie.

Pour cette nouvelle production, Ariane Gauthier utilise un ingrédient classique pour les spectacles pour enfants, un volet éducatif. Mais il est important pour elle d'être divertissante pour amuser les enfants. Elle sort ainsi des sentiers battus en incluant des références et clins d'oeil «bonjours» qu'elle reconnaissait.

Ariane Gauthier admet ressentir une certaine nervosité à l'approche de la présentation de son nouveau spectacle. «J'ai un bon bassin de fans et on veut mettre sur pied un bon produit qui va plaire», raconte-t-elle.

Ça faisait un bon moment que l'idée du spectacle germait dans son esprit. L'écriture des chansons a commencé cet hiver à l'étranger, notamment en Corée du Sud à Séoul. Avec son fils, elle avait suivi son conjoint, Matt Laurent, qui interprétait Quasimodo dans Notre-Dame-de-Paris. Matt Laurent assistait d'ailleurs aux répétitions de Ari Cui Cui mijote un voyage, étant producteur du spectacle.

Le spectacle et le disque seront lancés officiellement en septembre. Mais le lancement médiatique se fera à l'Exposition agricole le 26 juillet à l'occasion de la journée Ari Cui Cui. Ari agira encore cette année comme porte-parole de l'événement et y présentera aussi des mini spectacles durant l'exposition qui se tiendra du 23 juillet au 2 août.

Inspirée de la gentille nounou

Ariane Gauthier travaille dans le domaine du spectacle depuis longtemps. À la fin de sa formation en théâtre musical, elle décroche le rôle féminin principal dans la comédie musicale Roméo & Juliette (2002). Elle a aussi incarné le personnage de Maureen dans la version québécoise du spectacle Rent (2005), en plus de se joindre à plusieurs autres artistes, dont Céline Dion, pour le grand spectacle hommage Simplemeent Marnay.

C'est la naissance de son fils, il y a cinq ans, qui aura pavé la voie à la création du personnage Ari Cui Cui qui a foulé les planches de spectacle en 2012. «Je me suis mise à écrire des chansons à mon fils, et le répertoire commençait à à être grand, raconte celle qui avait pour surnom Ari Cui Cui quand elle était gamine. Je rêvais de jouer un jour et de chanter un style è la Mary Poppins.»

Ariane Gauthier jure qu'elle est fidèle à l'image de son alter ego et est ainsi une bonne cuisinière. «Je me sers des spectacles pour justement jumeler des passions, comme le voyage. C'est une très grosse année pour moi et d'autres projets sont à venir en fin d'année.»

 

Contact

info@natcorbeil.com
t. 514 244 7202
Facebook Twitter Rss
a. 1513a Sauvé Est, Montréal H2C 2A6

Facebook

Liste d'envoi

Recevez nos communiqués par courriel
Veuillez entrer une adresse courriel valide
Nom    E-mail 
Public Média

Mots-clés