Dossier de presse de Lucien Francoeur

Novembre 2014 à janvier 2015

 

PRESTATION

France Beaudoin, En direct de l'univers, ICI Radio-Canada Télé, 9 avril 2016

http://endirectdelunivers.radio-canada.ca/

 

ENTREVUE

Le coup de gueule de la semaine de Lucien Francoeur
Isabelle Maréchal, Isabelle, 98,5 FM, 8 avril 2016

http://www.985fm.ca/

 

ENTREVUE

Frédéric Bussière, Poste d'écoute, FM 103,3, 5 avril 2016

http://www.fm1033.ca/

 

ENTREVUE

Stéphane Gasse, Québec Aujourd'hui, BLVD 102,1, 28 mars 2016

http://blvd.fm/

 

ENTREVUE

Josée Turmel, Trucs & cie, V, 27 mars 2016

http://vtele.ca

 

ENTREVUE

Claude Bernatchez, Première Heure, ICI Radio-Canada Première, 24 mars 2016

http://www.radio-canada.ca/

 

ENTREVUE

Émilie Rioux, Chéri(e) J'arrive, CHYZ 94,3, 24 mars 2016

 

ENTREVUE

Denys Lelièvre, Univers Francophone, CKRL 89,1, 24 mars 2016

 

ENTREVUE

Claudia Genel, Le Téléjournal, ICI Radio-Canada Télé, 20 mars 2016

http://www.radio-canada.ca/

 

Poète rock, Lucien Francoeur

Sylvain Cormier, Le Devoir, 18 mars 2016

Il y a cinq albums dans ce discret coffret des années solo de notre Lucien immortel (c’est désormais un Lucien que l’on décerne au GAMIQ). Manque le tout premier d’après Aut’Chose, Épreuve machine (1978), « qu’on m’interdit d’inclure pour une question de droits », précise le rockeur plus sacrifié que sanctifié. Sortie retardée, tant pis pour Noël, rien n’aura été simple pour Johnny Frisson. J’ai été de ceux qui l’ont laissé rimer sa vie tout seul dans les années 1980, et ce n’est pas le succès de sa « novelty song » Le rap-à-Billy qui me ralliait à sa cause. Je constate que j’ai eu tort : sur chacun de ces disques où l’homme se cherchait (tâtant du français de France, faisant le chanteur avec Gerry Boulet), on trouve des lignes qui tuent, des fulgurances poétiques, et toujours ce sens aigu du détournement des clichés de la culture rock. Café Rimbaud est certes un sommet, n’empêche que personne d’autre que Francoeur aurait pu écrire « J’ai lu Coke en stock / Au motel Jenny Rock ». Respect.

 

Mention

Simon Fauteux, Rockorama, CIBL, 16 mars 2016

 

ENTREVUE

Monique Giroux, Chants libres à Monique, ICI Musique, 13 mars 2016

http://www.icimusique.ca/

 

ENTREVUE

Isabelle Maréchal, Isabelle, 98,5, 10 mars 2016

http://www.985fm.ca/

 

 

Lucien Francoeur: Les blues du bum

Sébastien Tanguay, Journal Métro, 4 mars 2016

On achève bien les rockers, mais jamais Lucien Francœur. À l’heure où une anthologie de ses albums solos sort dans les bacs, le poète intranquille tend son majeur à ses détracteurs, chantant encore son spleen couleur blue-jeans, 40 ans après ses débuts.

Ce nouveau coffret, «c’est ma manière de leur dire “fuck you”», raconte Francœur dans le café d’Outremont où Métro l’a rencontré.

Le bum qui a écumé Montréal, conquis la France et marié l’Amérique est toujours là, résistant, indigné, prêt à braquer ses mots revolvers contre tous les conformismes, malgré le goudron et les plumes que la critique lui a souvent lancés.

Mais l’existence d’excès et d’errance qu’il a «brûlée par tous les bouts» lui a laissé quelques bleus sur le cœur. Le poète-rock a dévalé la vie pédale au plancher, pensant «mourir jeune comme Morrison». Le voici pourtant encore debout, seul parmi ses frères d’art fauchés par le temps.

«Je n’ai même plus droit à la nostalgie : elle est trop collée sur la douleur», dit-il en évoquant les Gaston Miron, Gerry Boulet et Denis «Piggy» D’Amours qu’il a perdus, des amitiés éteintes qui sont, pour ce Francœur ayant aimé à 100 milles à l’heure, autant de blessures qui refusent de cicatriser.

«– Qu’est-ce’ tu vas faire dans’ vie? «– Rien, câliss.» -Lucien Francœur se rappelant ce qu’il avait répondu à son père qui s’inquiétait de le voir abandonner l’école à 14 ans. Peu de temps après, Francœur partait vagabonder chez l’Oncle Sam sur le pouce, puisant là-bas l’inspiration et le style de vie grâce auxquels il allait accoucher de dix albums et de centaines de poèmes.

Il a chanté un temps où «la rue Saint-Laurent était une Main tendue» vers qui voulait bien la prendre. Une ère qui, comme les complices disparus, n’est plus. «Mon époque et mes souvenirs s’effacent, se désole le poète, sans que je puisse les raviver avec mes vieux chums.»

Le statut de rocker sanctifié semble parfois lourd à porter, maintenant que les ingratitudes de l’âge ont fait leur œuvre. Mais le blues du bum disparaît dès qu’il parle de sa fille, auteure à ses heures elle aussi, vrai remède au vague à l’âme qui l’empêche de dormir, la nuit.

«Virginie, c’est toi mon plus beau poème, lance Francœur. Je pourrais crisser le feu à tout ce que j’ai écrit, tant que je t’ai, toi.»

C’est sans doute ainsi que Francœur a toujours réussi à vaincre la mort, artistique et terrestre, qu’on lui a si souvent promise : grâce à de grands coups d’amour.

 

Lucien Francoeur : 40 ans de carrière

Anne Bourguoin, 7 Jours, 4 mars 2016

Pour souligner sa longue carrière, Lucien Francoeur sort un coffret de cinq de ses six albums solos. Cet artiste majeur du rock et de la poésie québécoise est toujours d’actualité. Son anthologie Chaud comme un jukebox: Aut’Chose - L’intégrale et sa présence aux Francofolies 2015 ont attiré plusieurs milliers de nostalgiques et de nouveaux admirateurs. Le coffret Francoeur poète rock est disponible uniquement en version physique. À noter que c’est la première fois qu’on peut se procurer ses oeuvres sur CD.

 

ENTREVUE

Rebecca Makonnen et Marc Cassivi, Esprit critique, Ici artv, 3 mars 2016

http://ici.artv.ca/

 

Un coffret de cinq albums pour Lucien Francoeur

Ronald Mc Gregor, Journal L'information du Nord Vallée de la Rouge, 1 mars 2016

MUSIQUE. On ne l’attendait plus ce coffret des œuvres solos du chantre d’Aut'Chose, le poète Lucien Francoeur. AMusic remédie à la situation avec la sortie cette semaine de Francoeur : Poète rock. Seul son premier opus Épreuve Machine ne trouve pas sa place.

Les décennies passent et assurent à Francoeur une certaine pérennité dans le rock québécois. Certains le boudent pour la forme et les autres voient en lui un rebelle, un pionnier. Preuve en est que le gala alternatif de la musique indépendante du Québec (GAMIQ), le gala parallèle de l’ADISQ, a dénommé son prix le " Lucien " lors de sa dernière édition. Comme poète et meneur du mythique Aut'Chose, Francoeur est maintenant reconnu à sa juste valeur. D’ailleurs, lui et le groupe furent intronisés au Panthéon du rock’n’roll québécois.

Ce nouveau coffret fait suite à la sortie, en novembre 2014, de l’intégrale d’Aut'Chose, Chaud comme un juke-box, en nomination au dernier gala de l’ADISQ. Francoeur : Poète rock, renferme les opus Le retour de Johnny Frisson (1980), Jour et nuit (1983), Dernière vision (1985), Les gitans reviennent toujours (1987) et Dans la jungle des villes (2001), dont la majorité est parue en France. L’amateur y trouvera quelques raretés piquées de simples parus dans les années 1980 : Le rock à l’école, Ben dans ma peau (qui parurent sous le nom d’Aut'Chose en 1982) et Exit highway, où Francoeur partage le microphone avec Gerry Boulet. Outre deux albums, celui conçu avec VROMB et Épreuve machine, quoique disponible ailleurs, l’œuvre du Freak de Montréal est enfin disponible. Il était temps. Francoeur explique pourquoi ce retard.

Publicité - Lire la suite de l'article ci-dessous 

«Le manque de temps et puis la crise du disque ! Il m’a fallu attendre le vif intérêt de Pierre Marchand et Amusic pour proposer une sortie en coffret de qualité comme moi je le désirais.»

Les grands titres de l’œuvre francoeurienne traverse ce coffret : Nelligan, Directement de Paris, Le rap-à-Billy, Le rock à l’école, On achève bien les rockeurs (taillé sur mesure pour Johnny Halliday), Ne cherche rien et Café Rimbaud.  

Le livret, pour le moins exhaustif, est rempli de photos et la totalité des textes s’y trouve tout comme le texte de présentation signé par le poète Bernard Pozier. Francoeur signe aussi un texte.

Le coffret n'est disponible qu’en copie physique.

Lucien Francoeur et Aut'Chose sont en spectacle au Cercle de Québec le 19 mars et à Shawinigan le 22 avril au Salon Wabasso de la Shop du Trou du diable. À ses côtés, le supergroupe rock: le guitariste original d’Aut'Chose, Jacques Racine, Michel Langevin (Voïvod), Joe Evil (Grimskunk), Vincent Peake (Groovy Aardvark) et Alex Crow. Facebook: AUTCHOSEpageofficielle

 

ENTREVUE

Paul Arcand, Puisqu'il faut se lever, 98,5, 29 février 2016

http://www.985fm.ca/

 

Francoeur poète-rock: un coffret monumental pour une légende vivante

Tony Tremblay, Ici Musique, 29 février 2016

Promis et attendu depuis longtemps, le voici enfin, l'impressionnant coffret Francoeur poète-rock regroupant cinq des six albums solos du poète Lucien Francoeur, parus entre 1980 et 2001. Voilà un somptueux monument soulignant l'indispensable apport de cet artiste étonnant et essentiel, qui a su annoncer bien des courants avant l'heure.

ICI Musique vous offre en écoute dès maintenant neuf pièces extraites de ce magnifique coffret, à la fin de cet article !

Dans ce coffret (qui est la suite logique du coffret Chaud comme un jukebox, du groupe Aut’chose, paru en 2014 et qui regroupait les quatre albums studios du groupe et un DVD), on trouve les albums Le retour de Johnny Frisson (1980), Jour et nuit (1983), Dernière vision (1985), Les gitans reviennent toujours (1987) et Dans la jungle des villes (2001). Ces albums étaient tous introuvables.

C’est un réel bonheur d’entendre ou de réentendre des chansons comme Directement de Paris, Nelligan, Le rock à l’école, ou bien Rap-à-Billy, mégatube de 1983 qui sonne encore comme une tonne de briques, comme c'est une joie de constater que tout ce répertoire méconnu a, dans son ensemble, plutôt bien résisté au temps. L’authenticité et l’intensité du poète rock s’entendent et se ressentent à chaque refrain, à chaque strophe, et c’est encore bien meilleur que le souvenir qu’on aurait pu en avoir.

« Lucien Francoeur, poète, enregistre des disques, comme Leonard Cohen, Jim Morrison, Jim Carroll, Peter Hammill, Peter Sinfield ou, plus près, Raôul Duguay et Claude Péloquin… Mais Francoeur, on le sait, c’est Aut’Chose, autre chose parce que c’est du rock durable pré-rap, pré-punk et pré-heavy-métal, en québécois pure laine, basé sur de la véritable poésie urbaine intemporelle. »

« Dans toute cette panoplie d'enregistrements variés, avec une pléiade de musiciens, Lucien Francoeur est toujours demeuré fidèle à la poésie et au rock, à sa langue et à son style, à son univers et à son âme, c'est cela qui en fait un artiste authentique, singulier, unique et indispensable. »

- Bernard Pozier

extrait du livret du coffret Francoeur poète-rock

Poète le plus en vue de sa génération, connu et reconnu non seulement au Québec, mais aussi en France, Lucien Francoeur a eu l’audace et l’originalité de réciter et de déclamer sa poésie rugueuse et profondément ancrée dans la langue québécoise sur des airs rock implacables, bien avant le slam et ses avatars hip-hop qui se multiplient de nos jours. Pour se faire, il a toujours su s’entourer de musiciens de talent et de collaborateurs précieux (la liste est longue), qui ont clairement aidé à mettre en valeur la poésie urbaine, le charisme évident de Francoeur, sans oublier, bien sûr, son humour grinçant.

Voilà un coffret monumental pour un artiste incontournable, qui permettra enfin à tous de découvrir ou de redécouvrir l’apport inestimable de Francoeur à la poésie-spectacle, au rock et à la musique québécoise. Magnifique et essentiel.

Lucien Francoeur – Francoeur poète-rock (Amusic) a été lancé le 26 février 2016.

 

 

Un nouveau coffret pour ses albums solo

Yves Leclerc, Le Journal de Montréal, 27 février 2016

Un an après le lancement d’un coffret réunissant tous les disques d’Aut’Chose, Lucien Francœur est de retour avec un deuxième coffret contenant ses albums solos. Le moment est heureux. Et, pourtant, même s’il est rempli de fierté, le «freak» de Montréal est envahi par un certain malaise.

Ce deuxième coffret, intitulé Poète rock, est incomplet. On y retrouve cinq de ses six albums solos, soit Le retour de Johnny ­Frisson, Jour et nuit, Dernière Vision, Les Gitans reviennent toujours et Dans la jungle des villes, lancés entre 1980 et 2001 et qui n’étaient pas offerts en CD.

Un seul disque, son premier, Épreuve machine, ne fait pas partie de cette ­collection. Une situation qui agace au plus haut point le chanteur et poète québécois.

Surtout que cet album, enregistré en 1978, devait faire partie de ce coffret.

Un litige avec une personne qui détient les droits de cet album a obligé Amusic et Sony à retirer un à un ce disque des 5000 à 10 000 coffrets qui avaient été pressés.

«Ça dépasse l’entendement et j’ai beaucoup de peine. Il me semble qu’on aurait pu, pour l’amour de la musique, trouver une façon de s’entendre. Ce n’est peut-être pas mon meilleur disque, mais c’était un album de transition après Aut’Chose. C’est un disque qui a été conçu en France, où j’ai découvert les croissants, les sandwichs-baguettes, le camembert et le Pernod et qui a été significatif pour moi. Je pensais à ça ce matin en écoutant des chansons de Dylan, Ricky Nelson, Janis Joplin et Neil Young et j’en braillais. Je regarde le coffret et il y manque quelque ­chose», a laissé tomber le rocker de 65 ans, devant une pinte de bière et un verre de «fort» dans un pub du Vieux-Québec.

Un beau cadeau

Le poète et enseignant à la retraite est volubile. Il parle avec fierté de sa fille Virginie, qui habite à Québec, a entrepris des études doctorales à l’Université Laval, vient de publier un recueil de poèmes intitulé Encres de Chine et lancera bientôt son ­premier roman. Comme quoi la pomme ne tombe jamais très loin de l’arbre.

«J’ai joué pour les Hells et en prison, j’ai tripé avec la mafia italienne, j’ai fait les 400 coups, j’ai vécu deux ans en Louisiane et en Californie, j’ai traversé l’Amérique sur le pouce et je braille de nostalgie parce qu’il manque un album dans mon coffret», ­ajoute-t-il, soulignant l’ironie de la chose.

L’auteur du Rap à Billy a ressenti une ­gratification incroyable lorsqu’il a écouté les cinq albums que l’on retrouve dans ce coffret.

«Je pensais que tout ça était pour être éphémère et je réalise que ma musique est encore présente, 40 ans plus tard, et qu’il y a des jeunes qui écoutent mes disques, qui viennent voir mes spectacles et qui n’étaient même pas au monde lorsque ces disques ont été lancés. Des petits gars et des petites filles qui me demandent de signer leurs vinyles. Et ça, c’est écœurant comme feeling et c’est le plus beau cadeau que je peux recevoir», a-t-il fait remarquer, indiquant qu’il aimerait bien aussi rééditer ses six premiers livres, qui sont épuisés.

Les amis disparus

Plongé dans les souvenirs et la nostalgie par le lancement de Poète rock, le «freak» de Montréal sent la tristesse l’envahir lorsqu’il pense à tous ses amis disparus.

«Tous ceux que j’ai connus dans les années 60 et 70 et qui étaient mes amis sont morts à 90 %. Et ceux qui restent ont des problèmes de santé. C’est dramatique. Et, moi, avec les excès et tout ce que j’ai vécu, je suis encore là», a-t-il dit.

Lucien Francœur reprendra la route ce printemps et cet été avec la nouvelle version d’Aut’Chose, qui existe depuis 2005 et qui réunit Michel Langevin (Voïvod), Vincent Peake (Groovy Aardvark), Joe Evil ­(Grimskunk) et les guitaristes Alex Crow et Jacques Racine.

«J’ai commencé à travailler là-dessus. Ce sont des chansons que je n’ai pas chantées depuis une éternité, et on devrait en intégrer certaines de ma carrière solo dans le répertoire», a-t-il lancé.

♦ Aut’Chose se produira le 19 mars au Cercle à Québec et le 22 avril au Salon Wabasso de la Shop du Trou du Diable à Shawinigan.

 

Un coffret en l'honneur de Lucien Francoeur

Danielle Desbiens, Échos Vedettes, 27 février 2016

Il y a déjà 40 ans que Lucien Francoeur a démarré sa carrière de poète-rockeur, tel qu’il s’identifiant dès le début. On se réjouit qu’un nouveau coffret le rappelle. Intitulé Francoeur poète rock, il regroupe cinq des six albums de Lucien Francoeur: Le retour de Johnny Frisson, sorti en 1980; Jour et nuit, sorti en 1983; Dernière vision, sorti en 1985; Les gitans reviennent toujours, réalisé par Gerry Boulet et sorti en 1987; ainsi que Dans la jungle des villes, sorti en 2001. S’il manque le premier album de l’artiste, c’Est que Lucien n’a pu obtenir les droits de l’étiquette Unidisc, qui les détient. Précisons que le coffret n’a pas d’existence virtuelle; il n’est offert qu’en produit matériel. 

Rappelons en outre que l’Artiste a été honoré par le Gala alternatif de la musique indépendante du Québec (GAMIQ), l’automne dernier. D’une part, leur nouveau trophée est appelé Lucien, et d’autre part, avec son groupe Aut’Chose, le GAMIQ a intronisé Lucien au panthéon du rock québécois. Aux Francofolies 2015, d’ailleurs, des milliers de fans avaient assisté au spectacle du groupe.

 

ENTREVUE

Martin Labrosse, RDI Matin Week-End, Ici RDI, 26 février 2016

http://ici.radio-canada.ca/

 

CRITIQUE

Sylvain Ménard, Puisqu'il faut se lever, 98,5, 26 février 2016

http://www.985fm.ca/

 

CRITIQUE

Jean-François Côté, L'heure de pointe, Ici Radio-Canada Première, 26 février 2016

http://ici.radio-canada.ca/

 

Je sors ou je reste?

Camille Dufétel, Journal 24h, 26 février 2016

Coffret musical

Lucien Francoeur

Le poète rock Lucien Francoeur fête ses 40 ans de carrière et propose à cette occasion de redécouvrir cinq de ses six albums solos à travers le coffret Francoeur poète rock: Le retour de Johnny Frisson (1980), Jour et nuit (1983), Dernière vision (1985), Les gitans reviennent toujours (1987) et Dans la jungle des villes (2000). 

 

ENTREVUE

Patrick Masbourian, Médium large, Ici Radio-Canada Première, 25 février 2016

http://ici.radio-canada.ca/

 

Lucien Francoeur lance (enfin) le coffret Francoeur poète rock

Olivier Boisvert-Magnen, Voir, 17 février 2016

Après avoir tenté de ravoir les droits sur son premier album solo, l’indomptable Lucien Francoeur va quand même de l’avant avec un coffret anthologique, qui contiendra finalement cinq de ses six albums. 

Intitulé Francoeur poète rock, ce coffret vise à souligner les 40 ans de carrière du chanteur. Il comprendra les disques Le retour de Johnny Frisson (1983), Jour et nuit (1983), Dernière vision (1985), Les gitans reviennent toujours (1987) et Clo la gitane (2001).

Paru en 1978, l’album Aut’ Chose / Épreuve machine ne sera pas inclus dans ce coffret puisque son label de l’époque, Unidisc, n’a pas voulu céder les droits à Francoeur. Depuis plusieurs mois, le chanteur tentait de toutes la manières possibles de récupérer ce premier album. Sur sa page Facebook, il semblait particulièrement amer et déçu de l’issue de ce combat.

Quoi qu’il en soit, ce coffret risque de plaire au public de Lucien Francoeur, à une époque où son groupe, Aut’Chose, obtient une reconnaissance alternative de plus en plus importante, comme en témoigne sa récente intronisation au Panthéon du rock’n’roll québécois. Paru en 2014, le coffret Chaud comme un jukebox répertoriait les quatre albums officiels du groupe.

Francoeur poète rock sortira le 26 février prochain en version physique uniquement.

 

Un coffret pour Lucien Francoeur

Agence QMI, Le Journal de Montréal, 16 février 2016

MONTRÉAL – Pour souligner les 40 ans de carrière de Lucien Francoeur, l’artiste lancera le 26 février le coffret «Francoeur poète rock», qui comprendra cinq de ses six albums solos.

Le coffret, qui fait suite à l’anthologie «Aut’Chose, Chaud comme un jukebox, L’intégrale», sera vendu en version physique seulement. Il s’agira de la première occasion de se procurer ces disques en format CD.

«Lucien Francœur et Aut'Chose ont été à leur époque parmi les premiers à se réclamer de l'underground plutôt que d'en faire partie par défaut. Ils ont également réinventé le langage de la musique “populaire” de l'époque et sont les précurseurs du rap, du punk et du métal au Québec. Malgré les difficultés, ils sont demeurés fidèles à leurs idéaux et c'est une source d'inspiration et de motivation à faire connaître aux générations suivantes de musiciens québécois», a dit Patrice Caron, le fondateur et producteur délégué du GAMIQ, le Gala alternatif de la musique indépendante du Québec.

L’automne dernier, le 10e GAMIQ créait un nouveau trophée, le «Lucien», un buste argenté faisant un clin d’œil à la pochette de l’opus «Cauchemar américain» d’Aut’Chose, groupe qui a par ailleurs été intronisé avec Lucien Francoeur au Panthéon du rock’n’roll québécois.

 

Un coffret pour Lucien Francoeur

Agence QMI, TVA Nouvelles, 16 février 2016

Pour souligner les 40 ans de carrière de Lucien Francoeur, l’artiste lancera le 26 février le coffret «Francoeur poète rock», qui comprendra cinq de ses six albums solos.

Le coffret, qui fait suite à l’anthologie «Aut’Chose, Chaud comme un jukebox, L’intégrale», sera vendu en version physique seulement. Il s’agira de la première occasion de se procurer ces disques en format CD.

«Lucien Francœur et Aut'Chose ont été à leur époque parmi les premiers à se réclamer de l'underground plutôt que d'en faire partie par défaut. Ils ont également réinventé le langage de la musique “populaire” de l'époque et sont les précurseurs du rap, du punk et du métal au Québec. Malgré les difficultés, ils sont demeurés fidèles à leurs idéaux et c'est une source d'inspiration et de motivation à faire connaître aux générations suivantes de musiciens québécois», a dit Patrice Caron, le fondateur et producteur délégué du GAMIQ, le Gala alternatif de la musique indépendante du Québec.

L’automne dernier, le 10e GAMIQ créait un nouveau trophée, le «Lucien», un buste argenté faisant un clin d’œil à la pochette de l’opus «Cauchemar américain» d’Aut’Chose, groupe qui a par ailleurs été intronisé avec Lucien Francoeur au Panthéon du rock’n’roll québécois.

 

Un coffret pour Lucien Francoeur

Agence QMI, Canoë Divertissement, 16 février 2016

Pour souligner les 40 ans de carrière de Lucien Francoeur, l'artiste lancera le 26 février le coffret Francoeur poète rock, qui comprendra cinq de ses six albums solos.

Le coffret, qui fait suite à l'anthologie Aut'Chose, Chaud comme un jukebox, L'intégrale, sera vendu en version physique seulement. Il s'agira de la première occasion de se procurer ces disques en format CD.

«Lucien Francœur et Aut'Chose ont été à leur époque parmi les premiers à se réclamer de l'underground plutôt que d'en faire partie par défaut. Ils ont également réinventé le langage de la musique "populaire" de l'époque et sont les précurseurs du rap, du punk et du métal au Québec. Malgré les difficultés, ils sont demeurés fidèles à leurs idéaux et c'est une source d'inspiration et de motivation à faire connaître aux générations suivantes de musiciens québécois», a dit Patrice Caron, le fondateur et producteur délégué du GAMIQ, le Gala alternatif de la musique indépendante du Québec.

L'automne dernier, le 10e GAMIQ créait un nouveau trophée, le «Lucien», un buste argenté faisant un clin d'œil à la pochette de l'opus Cauchemar américain d'Aut'Chose, groupe qui a par ailleurs été intronisé avec Lucien Francoeur au Panthéon du rock'n'roll québécois.

 

ENTREVUE

Marie-Louise Arsenault, Plus on est de fous, plus on lit!, Ici Radio-Canada Première, 15 janvier 2016

http://ici.radio-canada.ca/

 

ENTREVUE

Eric Parazelli, Paroles & Musique, 3 décembre 2015

http://www.socan.ca/

 

Entrevue

Patrick Masbourian, Médium Large, Ici Radio-Canada Première, 3 août 2015

www.ici.radio-canada.ca

 

Entrevue avec Lucien Francoeur pour les Francos

Stéphane Leclerc, C'est pas trop tôt !, ICI Radio Canada, 27 mai 2015

www.ici.radio-canada.ca/c_est_pas_trop_tot

 

Alex Nevsky, Les BB et un hommage à Gerry Boulet aux FrancoFolies (tout ça gratuitement!)

Valérie Roberts, En Vedette.ca, 27 mai 2015

C’est fait, je compte maintenant les dodos jusqu’au 11 juin. L’équipe des FrancoFolies de Montréal dévoilait hier la programmation de ses spectacles extérieurs gratuits et nous serons gâté. Au menu: un hommage à Gerry Boulet, le premier grand concert d’Alex Nevsky et Les BB qui célébreront leur 25e anniversaire.

Alex Nevsky

Bien oui toi, ce sera son premier concert! On pourrait penser que ça fait bien longtemps qu’il a vécu sa première fois sur la grande scène des Francofolies de Montréal mais non. Cela dit, détrompez-vous, ce ne sera pas son premier spectacle à vie dans le cadre de l’événement, mais ce sera ses débuts en tant qu’artiste en tête d’affiche, à 21 h. «Je suis vraiment vraiment énervé, je ne me rappelle pas avoir été aussi énervé pour un spectacle ni même pour quoi que ce soit d’autre,» m’a révélé l’auteur-compositeur-interprète, le sourire aux lèvres. «Je capote vraiment parce qu’avec Alex McMahon, qui a réalisé mon disque, on retravaille toutes les chansons. Ce sera fouuuuuu.»

Donc le 1er, 2 et 3 juin, Alex Nevsky sera en répétition avec Radio Radio, Fanny Bloom et Marie-Pierre Arthur pour élaborer des collaborations et nous permettre de vivre des moments uniques avec eux, le 13 juin prochain. Et pssst, il y aura aussi de nouvelles chansons. 

Gerry Boulet

À grands coups d’amour, c’est le titre de ce grand spectacle qui s’articulera autour du 25e anniversaire de la mort de Gerry Boulet. Je vous entends déjà dire que nous avons entendu ses chansons à multiples reprises depuis son décès, oui, mais ce qui est différent ce sont les gens que nous verront défiler sur scène. Pas de Martin Deschamps ou de Mario St-Amand, on sera ailleurs avec Alexandre Désilets, Alex Nevsky, Isabelle Boulay, Brigitte Boisjoli, Lucien Francoeur, Betty Bonifassi et bien plus. À ne pas manquer le 16 juin sur la Scène Bell.

Les BB

Le jour suivant, le 17 juin, le fameux groupe pop-rock québécois Les BB – qui a bercé l’adolescence de plusieurs d’entre-nous – célébrera ses 25 ans avec Véronic DiCaire, Roch Voisine, Blé, Valérie Carpentier et plus. Ils sont prêts…

À ne pas manquer non plus: Radio Radio, Koriass et son Gros Orchestre, Alfa Rococo, Vincent Vallières et bien bien plus… Vous vous en doutez sûrement.

Les FrancoFolies de Montréal auront lieu du 11 au 20 juin.

 

Dévoilement des shows extérieurs des FrancoFolies 2015

Karine Paradis, Hollywood PQ, 27 mai 2015

Signe que l’été approche VRAIMENT à grands pas? Les FRANCOS!!!

Les shows des FrancoFolies extérieurs, c’est la VIE! Cet été, sortez votre crème solaire, vos lunettes de soleil et vos flip flop, parce que la programmation de la 27e édition des FrancoFolies de Montréal risque de vous en mettre plein la vue. Et les oreilles!

Environ 150 show gratuits, ça se prend très bien merci! Alors, on vous dit quoi mettre à votre agenda musical, pour les Francos qui se dérouleront du 11 au 20 juin 2015!

3-2-1 PLAY:

11 JUIN, 18h: Show d’ouverture de Radio Radio à la place des Festivals avec Alfa Rococo, Pierpoljak et Pierre Kwenders. C’est un rendez-vous!

La liste d’épicerie commence, prenez des notes!

12 JUIN, 19h: Jeffrey Piton / 21h: Koriass et son gros orchestre (Loud Lary Ajust, Safia Nolin, Karim Ouellet et Misteur Valaire)

13 JUIN, 21h: Alex Nevsky, avec Radio Radio, Fanny Bloom et Marie-Pierre Arthur / 22h, BODH’AKTAN

14 JUIN, 20h: Brigitte Boisjoli / 23h, Aut’Chose avec Les Muscadettes, Caféïne, Papillon et Snake de Voïvod

15 JUIN, 19h Valérie Lahaie / 21, Arthur H / 23h, Dead Obies

16 JUIN, 20h Pascale Picard / 21h, À grand coups d’amour 25e anniversaire de la mort de Gerry Boulet / 23h, Boogat /

17 JUIN, 21h, Les BB avec invités / 22h Claude Bégin

18 JUIN, 18h Andréanne A. Malette (Psssst! Elle est habillée par Les Relookeuses!) / 21h Vincent Vallières / 22h Couturier

19 JUIN, 19h Sophie Pelletier /20h Joseph Edgar / 21h les sœurs Boulay avec Paul Daraîche, Daniel Lavoie, Fred Fortin et Rosalie Ayotte

20 JUIN, 19h Sally Folk / 21h Sabrina Sabotage / 21h Michel Rivard

Pour la programmation complète des FrancoFolies de Montréal 2015, vous pouvez consulter le site officiel de l’événement! Alors, quel show sera votre incontournable de l’été?

 

Spectacles extérieurs des FrancoFolies: vivement l'été!

Daniel Lemay, La Presse, 27 mai 2015

Les 27es FrancoFolies lanceront officiellement le jeudi 11 juin la portion estivale des grands festivals montréalais. Des retours et des espoirs, des risques et des découvertes, des Acadiens et des Fransaskois, des Haïtiens, des Français, des Sénégalais, des Belges et pas mal de Québécois viendront chanter - en chiac, en joual, en créole, en français finalement - dans l'un ou l'autre des 150 spectacles extérieurs dont le détail a été dévoilé hier.

Voici quelques-unes des têtes d'affiche de ces scènes où, du 11 au 20 juin, rockeurs, rappeurs et «chansonneurs» tenteront de toucher le coeur des Montréalais, prêts pour l'été.

Musiques pour le monde

Préouverture multi-genre (jeudi 11 juin à 20h) avec Pierre Kwenders, figure de proue de la world 2.0, ses amis de Radio Radio, le duo Alfa Rococo et l'«explorateur» français Pierpoljak.

Au-delà de toute étiquette, Florent Vollant et son nouveau spectacle Puamuna (samedi 13) représentent un must dans cette programmation extérieure qui n'en compte pas beaucoup.

Samito, jeune «Mozembécois» plein de verve et de talent, incarne quant à lui le nouveau présent de la musique du monde façon Québec, tandis que le Sénégalais ILAM, nouvellement arrivé ici, propose une mixture de reggae et de sonorités africaines qui a vite fait consensus dans sa terre d'adoption.

Et les gagnants sont...

Si les concours représentent une quelconque indication des directions que prend la nouvelle scène québécoise, les Francos en offrent un joli tour d'horizon avec les spectacles de Dylan Perron et les excellents instrumentistes d'Elixir de Gumbo, gagnants des récentes Francouvertes; Émile Bilodeau, lauréat du Festival de la chanson de Granby 2014; Philémon Cimon, prix Félix-Leclerc 2014 (qui participe aussi à la vitrine Audiogram dans la cadre des Rendez-vous Pro).

Par ailleurs, les finalistes du concours L'Étoile montante Ford, associé aux Francos, se produiront sur la scène de la même marque le samedi 20 juin.

Des vieux pays...

Ils sont de Metz, en Lorraine, ne semblent pas rire beaucoup et brassent la cage comme s'il n'y avait pas de lendemain: le quatuor Grand Blanc fait dans le rock.

À découvrir. Sophie Tapie, elle, a enregistré son CD Sauvage ici même: la fille de Bernard, qui chantera à Saint-Tite en septembre, a fait le pari du country à la française...

D'autres noms que YouTube nous permet de découvrir avant de les voir sur scène: les Français américanophiles Baptiste W. Hamon et Constance Amiot, le trio pop Baden Baden et le minimaliste belge Antoine Chance.

Grandes soirées

Sur la Grande Scène Bell (21h), il y a Nevsky, Vallières, Arthur H et Michel Rivard, mais trois autres spectacles attisent la curiosité.

D'abord, en ouverture, Koriass et son Gros Orchestre, avec Loud Lary Ajust, Safia Nolin, Karim Ouellet et Misteur Valaire. Hétéroclite, vous dites?

Le mercredi, «Misik rasin» haïtienne avec Bookman Eksperyans, le groupe phare de la «musique des racines» qui devrait attirer pas mal de déesses d'ébène. Transes...

Finalement, la soirée Sirius XM du vendredi 19 réunira autour des soeurs Boulay Paul Daraîche, Daniel Lavoie, Fred Fortin et Rosalie Ayotte, une jeune chanteuse de Saint-Tite.

Toujours vivants

Gerry Boulet est mort en juillet 1990 et les Francos soulignent le 25e anniversaire de son départ avec le spectacle À grands coups d'amour (mardi 16) qui réunira une douzaine de chanteurs, dont Alex Nevsky, Isabelle Boulay, Lucien Francoeur, Betty Bonifassi et Martha Wainwright.

Par ailleurs, cette même année 1990 avait vu l'émergence d'un trio de beaux bonshommes, les BB, qui fêtent ça le lendemain sur la même Grande Scène Bell, avec invités.

Autres réunions: la nébuleuse Aut'Chose/Lucien Francoeur qui invite en ville toutes les Nancy Beaudoin de Rosemont, et Zébulon, en scène en tant que Zigs acoustiques.

 

FrancoFolies 2015 : la programmation extérieure dévoilée

MusiquePlus, 27 mai 2015

L'équipe des FrancoFolies de Montréal dévoilait ce mardi les spectacles qui composeront sa programmation extérieure, présentés du 11 au 20 juin. En ouverture, Pierre Kwenders, Radio Radio, Pierpoljack et Alfa Rococo seront sur la scène Ford le 11 juin dès 18h.

Le lendemain, Koriass monte sur la scène Bell à 21h avec Misteur Valaire, Safia Nolin, Karim Ouellet, Loud Lary Ajust, ainsi qu'une section de cordes et de cuivres. Les amateurs de hip-hop pourront ensuite voir Taktika dès 23h sur la scène La Presse+.

Pour souligner le 25e anniversaire du décès de Gerry Boulet, le spectacle À grand coup d'amour réunira Alexandre Désilets, Alex Nevsky, Isabelle Boulay, Brigitte Boisjoli, Lucien Francoeur, Rémi Chassé et Betty Bonifassi sur la Scène Bell le 16 juin dès 21h. Un autre 25 ans sera souligné, cette fois celui des BB, alors que la formation invitera Véronic Dicaire, Roch Voisine, Blé, Valérie Carpentier, Jean Marc Couture, Les Denis Drolet, Antoine Gratton, Mara Tremblay, Michel Louvain et Ludovick Bourgeois sur la Scène Bell le 17 juin dès 21h.

Finalement, c'est Michel Rivard qui clôturera la 27e édition du Festival le 20 juin à 21h. Consultez le site officiel des Francofolies pour obtenir la liste complète des spectacles.

 

Radio Radio, Alex Nevsky et Les soeurs Boulay en spectacles extérieurs aux FrancoFolies

ICI Radio Canada, 26 mai 2015

Après la programmation en salle, l'organisation des FrancoFolies de Montréal a levé le voile mardi sur les quelque 150 spectacles extérieurs gratuits qui auront lieu lors du festival.

Les festivités commenceront le 11 juin à 18 h avec Radio Radio à la place des Festivals. Pour l'occasion, le duo sera entouré d'Alfa Rococo, de Pierpoljak et de Pierre Kwenders.

Le lendemain, en spectacle principal, les festivaliers auront droit à Koriass et à son gros orchestre, avec Loud Lary Ajust, Safia Nolin, Karim Ouellet et Misteur Valaire. Les prestations d'Yves Desrosiers (du blues rock cru et teinté de folk) et de Samito (Révélation Radio-Canada 2015 musique du monde) seront aussi à l'horaire.

Le 13 juin, le grand spectacle mettra en vedette Alex Nevsky, avec Radio Radio, Fanny Bloom et Marie-Pierre Arthur. Florent Vollant sera de retour sur scène dans la foulée de son nouvel album Puamuna. Sarah Bourdon et le rock garage de Ponctuation seront aussi au programme.

La mizik rasin du groupe haïtien Boukman Eksperyans sera au menu le 14 juin. Les 40 ans du groupe québécois mythique Aut'Chose (avec Les Muscadettes, Caféïne, Papillon et Snake de Voïvod) seront soulignés. Les artistes Safia Nolin et Guillaume Beauregard donneront aussi un aperçu de leurs œuvres le même jour.

Le Québécois d'adoption Arthur H revient aux FrancoFolies le 15 juin. Le jeune Alexandre Poulin et le groupe hip-hop Dead Obies seront aussi sur scène.

Le lendemain, le 25e anniversaire de la mort de Gerry Boulet sera souligné lors du spectacle À grands coups d'amour avec, entre autres, les artistes Lucien Francoeur, Betty Bonifassi, Fred Fortin et Martha Wainwright. La chanteuse Pascale Picard donnera aussi une prestation, mais avec des chansons en français.

Le grand événement des FrancoFolies du 17 juin mettra en vedette Les BB, qui fêtent 25 ans de carrière. Le même soir, la lauréate du prix Rapsat-Lelièvre Salomé Leclerc sera sur scène, de même que le chanteur haïtien Bélo.

Les chansons du populaire Vincent Vallières envahiront la place des Festivals le 18 juin, ainsi que celles de Willows, alias Geneviève Toupin. De plus, le Français Julien Doré, l'artiste masculin de l'année aux Victoires de la musique 2015, sera à Montréal (aussi le 19 juin).

Justement le 19 juin, Les sœurs Boulay seront entourées de Paul Daraîche, Daniel Lavoie, Fred Fortin et Rosalie Ayotte. Les festivaliers pourront aussi entendre les chansons folk rock de Joseph Edgar.

Le 20 juin, la dernière journée des FrancoFolies sera principalement réservée au chanteur Michel Rivard, au retour du groupe Chocolat et à l'indie rock de Bernhari.

Les 27es FrancoFolies de Montréal auront lieu du 11 au 20 juin prochain.

 

  

Francos: des hommages à Gerry Boulet et aux BB

Agence QMI, Journal 24H, Canoë Divertissement, 26 mai 2015

Alex Nevsky, Arthur H, Les BB - 25 ans, Boukman Eksperyans, Koriass et son gros orchestre, Radio Radio en ouverture, Michel Rivard, Les sœurs Boulay, Vincent Vallières et un spectacle hommage à Gerry Boulet occuperont la place des Festivals lors des 27es FrancoFolies, dont la programmation gratuite a été dévoilée mardi.

Chaque soir, comme le veut le credo du festival faisant la part belle à la musique francophone d'ici et d'ailleurs, il y aura donc un grand rendez-vous dans le Quartier des spectacles, alors que beaucoup des artistes énumérés précédemment s'entoureront de leurs amis pour casser la baraque.

En tout, 150 spectacles en plein air feront vibrer le cœur du district culturel montréalais pendant cette 27e mouture, dont ceux d'Aut'Chose (avec Caféïne, Les Muscadettes, Papillon et Snake de Voïvod), Guillaume Beauregard, Claude Bégin, Bernhari, Émilie Bilodeau, Sarah Bourdon, Caravane, Antoine Corriveau, Dead Obies, Félix Dyotte, Julien Doré, Joseph Edgar, Salomé Leclerc, Safia Nolin, Sophie Pelletier, Pascale Picard, Saratoga et Florent Volant.

Pour les spectacles-événements, une foule d'artistes se croiseront également sur scène. Ainsi, pour le rendez-vous À grands coups d'amour - 25e anniversaire de la mort de Gerry Boulet, la nostalgie sera au rendez-vous avec Brigitte Boisjoli, Betty Bonifassi, Daniel Boucher, Isabelle Boulay, Rémi Chassé, Alexandre Désilets, Fred Fortin, Lucien Francoeur, Antoine Gratton, Olivier Langevin, Alex Nevsky et Martha Wainwright.

Pour Les BB - 25 ans, les plus grands airs du trio seront portés par Blé, Ludovick Bourgeois, Valérie Carpentier, Véronique Claveau, Les Denis Drolet, Véronic DiCaire, Antoine Gratton, Michel Louvain, Mara Tremblay et Roch Voisine.

La 27e édition des FrancoFolies se tiendra du 11 au 20 juin.

 

Radio Radio, les B.B. et un hommage à Gerry en plein air aux Francos

Jessica Edmond-Ferrat, Journal Métro, 26 mai 2015

Une douzaine d’artistes, dont Brigitte Boisjoli, Olivier Langevin, Alex Nevsky et Martha Wainwright, se réuniront sur la place des Festivals le 16 juin prochain pour offrir un grand spectacle extérieur gratuit en hommage au regretté Gerry Boulet.

La programmation extérieure gratuite des 27es FrancoFolies soulignera deux anniversaires cette année. Tout d’abord, le triste 25e anniversaire du décès de Gerry Boulet, avec le concert À grands coups d’amour, auquel prendront part une pléthore d’artistes : Alexandre Désilets, Alex Nevsky, Isabelle Boulay, Brigitte Boisjoli, Lucien Francœur, Betty Bonifassi, Rémi Chassé de La Voix 2014, les comparses de Gros Mené Olivier Langevin et Fred Fortin, Daniel Boucher, Martha Wainwright et Antoine Gratton.

Ce dernier sera également sur la place des Festivals le lendemain à l’occasion d’un autre 25e: celui du groupe Les BB, qui célébrera ce quart de siècle aux côtés, notamment, de Véronic DiCaire, Roch Voisine, Valérie Carpentier, Mara Tremblay et les Denis Drolet.

Mais avant toute chose, ce sera aux Acadiens de Radio Radio que reviendra cette année l’honneur d’ouvrir le bal du festival le jeudi 11 juin, succédant à Louis-Jean Cormier comme tête d’affiche de ce spectacle-événement qui débutera à 18 h et comprendra aussi des performances du duo Alfa Rococo, du Québécois d’origine congolaise Pierre Kwenders, ainsi que du Français Pierpoljak.

Radio Radio sera par ailleurs de retour sur la place des Festivals le samedi 13 juin, puisque les rappeurs seront du concert d’Alex Nevsky, lequel s’entourera aussi de deux invitées féminines, Fanny Bloom et Marie-Pierre Arthur. La veille, c’est Koriass («et son gros orchestre») qui montera sur la scène Bell et réunira autour de lui des artistes d’envergure comme Karim Ouellet et Misteur Valaire, alors que le dimanche 14 juin, c’est le mythique groupe haïtien Boukman Eksperyans qui fera bouger la foule.

En plus de son spectacle du samedi, Koriass fera une nouvelle apparition sur la place des Festivals le lundi 15 juin, à l’occasion du concert Soleil dedans, du Français Arthur H.

Après avoir foulé la scène du Club Soda aux Franco­Folies de 2014 et assuré le spectacle d’ouverture de Montréal en lumière l’hiver dernier, Vincent Vallières prendra de nouveau d’assaut la place des Festivals le 18 juin. La série des grands spectacles comprendra aussi un concert des Sœurs Boulay, qui seront accompagnées pour l’occasion de Paul Daraîche, Daniel Lavoie, Fred Fortin et Rosalie Ayotte, le 19 juin, et c’est Michel Rivard qui clora le bal le lendemain.

Au total, près de 150 spectacles gratuits seront offerts sur les diverses scènes du festival. Soulignons notamment la présence des Dead Obies (15 juin), de Salomé Leclerc (17 juin), de Claude Bégin (17 juin), du groupe de Jimmy Hunt, d’Antoine Corriveau (19 juin), de Bernhari (20 juin) et de Chocolat (20 juin).

Les 27es FrancoFolies se tiendront du 11 au 20 juin.

 

Francofolies 2015 | La programmation extérieure dévoilée : Radio Radio, Soeurs Boulay, Arthur H et bien plus

Manon Boquen, Sorstu.ca, 26 mai 2015

La programmation extérieure de la 27e édition des FrancoFolies de Montréal, qui aura lieu du 11 au 20 juin 2015, nous était dévoilée mardi soir, lors d’un 5 à 7 pour le moins festif.

Radio Radio, les Sœurs Boulay, Alex Nevsky, Arthur H et les B.B. (!) seront quelques-uns de ceux qui joueront sur la grande scène sur la Place des Festivals, ainsi qu’un grand spectacle hommage à Gerry Boulet avec une brochette d’invités plutôt prometteuse. Parmi les autres artistes présents, Chocolat, Salomé Leclerc ou encore Bernhari donneront des concerts sur les différentes scènes du festival.

Grande scène

Comme c’est maintenant l’habitude, le festival sera lancé avec une première soirée plutôt tranquille : une seule scène en action, avec quelques artistes qui s’y succéderont. Pour commencer le festival, le 11 juin dès 18h, on retrouvera donc le duo acadien de rap Radio Radio. Avec eux ce soir-là : Alfa Rococo, Pierre Kwenders, et Pierpoljak, chanteur de reggae français.

Le lendemain à 21h c’est une grosse soirée de rap-électro qui s’amène sur la Place des Festivals avec Koriass et son grand orchestre. Loud Lary Ajust, Safia Nolin, Karim Ouellet et Misteur Valaire viendront chacun faire leur tour lors de cette soirée.

Le 13 juin, ça sera au tour d’Alex Nevsky de monter sur scène. Il sera accompagné de Radio, Radio, Fanny Bloom et Marie-Pierre Arthur ; la jeune scène musicale québécoise sera mise de l’avant. Le Français Arthur H, qui sera aussi au Festival d’Eté de Québec, viendra sur la grande scène le 15 juin.

Hommage à Gerry, retour des B.B.

Pour les nostalgiques, la soirée du 16 juin sera consacrée à l’œuvre de Gerry Boulet, avec des artistes comme Alexandre Désilets, Fred Fortin, Lucien Francoeur (!), Isabelle Boulay, Martha Wainwright, Betty Bonifassi ou Daniel Boucher qui viendront réinterpréter ses plus grands succès.

Parlant de nostalgie, le lendemain, ça sera au tour des B.B. de fêter leurs 25 ans de carrière avec Mara Tremblay et Roch Voisine avec eux sur scène.

Le 18 juin, Vincent Vallières aura la scène pour lui seul, tandis que les Sœurs Boulay la partageront avec Daniel Lavoie, Fred Fortin et Paul Daraîche le 19 juin. Pour finir sur la Place des Festivals, Michel Rivard conclura le tout le 20 juin. 

Multiples séries

Cette année, Julien Doré, l’artiste masculin de l’année des Victoires de la Musique, viendra jouer dans la cadre des séries révélations sur la Place des Festivals le 18 juin à 19h.

Les soirées rock seront bien représentées avec la prestation du groupe de blues-rock de Québec Caravane le 12 juin, ainsi que celle de Pascale Picard le 16 juin (en français !) pour finir le 17 juin avec un concert de la talentueuse Salomé Leclerc. Tout cela dès 20h sur la scène à l’angle Sainte-Catherine Jeanne-Mance.

La nuit, ça brasse!

Et, dès 23h débuteront les Nuits rock avec rien de moins que le duo rock garage de Québec, Ponctuation, le 13 juin, ainsi que Aut’Chose qui viendra fêter ses 40 ans de carrière le 14, avec des invités notables : Les Muscadettes, Caféïne, Papillon et Snake de Voïvod.

Le 20 juin, c’est Chocolat, le groupe mené par Jimmy Hunt, qui viendra offrir son rock psyché au public.

Le Pub Rickard’s (angle De Bleury, Sainte-Catherine) accueillera lui aussi des talents francophones, comme le duo de folk Saratoga le 20 juin à 17h, ou encore le projet intimiste Willows de l’artiste franco-manitobaine Geneviève Toupin le 18 juin à 19h.

Quant aux diverses découvertes, notons la présence du groupe français Baden Baden à l’angle Sainte- Catherine et Clark à 22h le 12 juin, ou encore celle de Claude Bégin le 17 juin à la même heure.

Sur le Parterre rue Saint-Urbain, on pourra retrouver Antoine Corriveau en formule trio le 19 juin à 22h, ainsi que Bernhari, une des révélations indie-rock de 2014, le 20 juin. Notons aussi que le groupe littéraire français Feu! Chatterton (que l’on retrouvera aussi avec Fauve au Métropolis le 16 juin) sera le 17 juin à 22h au Parterre.

Enfin, à partir de 23h, les Nuits Urbaines (angle De Montigny-Clark) verront se produire Eman & Vlooper le 13 juin, ainsi que les Dead Obies le 15 juin.

Tout cela s’ajoute évidemment à la programmation en salles, précédemment annoncée.

 

Contact

info@natcorbeil.com
t. 514 244 7202
Facebook Twitter Rss
a. 1513a Sauvé Est, Montréal H2C 2A6

Facebook

Liste d'envoi

Recevez nos communiqués par courriel
Veuillez entrer une adresse courriel valide
Nom    E-mail 
Public Média

Mots-clés