Dossier de presse de Ryan Kennedy

ENTREVUE

Mathieu Guimond, On est tous debout, Rouge FM, 102.9 FM, 18 avril 2018

http://www.iheartradio.ca

 

Ryan Kennedy tire du positif de sa sortie de l'émission

Jean-Patrice Desjardins, Journal Accès, 10 avril 2018

THE VOICE EN FRANCE

L’AVENTURE EN FRANCE À L’ÉMISSION THE VOICE EST TERMINÉE POUR LE CHANTEUR RYAN KENNEDY. MÊME SI SON DÉPART S’EST FAIT DE FAÇON CAVALIÈRE, IL ESTIME QUE SON PASSAGE À L’ÉMISSION LUI SERVIRA POUR LA POURSUITE DE SA CARRIÈRE.

De son aveu, sa sortie lors de son audition finale, le 31 mars dernier, s’est jouée de façon trash. Ryan devait interpréter Je reviendrai à Montréal de Robert Charlebois, une chanson qu’il avait interprétée lors de son passage à La Voix au Québec en 2016, mais qu’il n’avait pas choisie pour la France. « C’était le choix de ma coach, Zazie. Ça me tentait moins de la faire et nous avions, Zazie et moi, des points de vue différents sur la chanson. Elle insistait pour que je chante Je ‘‘reviendrais’’ à Montréal, alors que le texte dit bien Je ‘‘reviendrai’’… Aussi, elle exigeait que je chante ‘‘hiver-e’’ plutôt qu’‘‘hiver’’.»

Pas gêné, Ryan a sorti son téléphone pour montrer à sa coach la vraie version. « Il y a un conflit entre la façon de chanter entre la France et le Québec, je le réalise aujourd’hui. À cause de la prononciation, une chanson en anglais marchera mieux en France pour un chanteur québécois. »

On sait que c’est Ryan, au terme de l’audition initiale, qui a vu les quatre coachs retourner leur chaise rouge, qui avait choisi Zazie, un choix qu’il regrette maintenant un peu. « Mais en même temps, je ne connaissais pas non plus les autres coachs », précise-t-il.

Il admet que de se rendre quatre fois à Paris pour les tournages a été exténuant, « même si le voyage était payé »! L’aventure n’aura pas été vaine, car au lendemain de la première audition à l’écran de la chaîne TF1, son album Love is Gold est entré au top-200 des albums sur le site de vente iTunes.

Ryan Kennedy fera une tournée de points stratégiques au Québec et dans l’est du Canada à l’été 2018. Et l’Europe?

« Il y a peut-être une opportunité de jouer en Suisse au Festival Pully-Lavaux à l’heure du Québec, avec le groupe Bodh’aktan », conclut Ryan. C’est à suivre.

 

L'aventure est terminée pour Ryan Kennedy

Sandra Godin, Le Journal de Montréal, 2 avril 2018

C'est sur un fond de bisbille entre son coach Zazie et lui-même que Ryan Kennedy a quitté l'émission The Voice, hier soir, au terme de son deuxième passage sur le plateau de TF1. L'auteur-compositeur-interprète québécois, qui a participé à La Voix en 2016 et qui a deux albums à son actif, a participé hier à la seconde étape, celle des « auditions finales ». Cette étapes, qui se compare aux duels ici, rassemble trois candidats à la fois dans l'arène, qui interprètent une chanson chacun. Leur coach n'en choisit qu'un seul qui poursuivra l'aventure. Ryan Kennedy, qui avait fait retourner les chaises des quatre coachs lors de son audition à l'aveugle, avec « Rocket Man », d'Elton John, interprétait cette fois-ci « Je reviendrai à Montréal », de Robert Charlebois. Il avait d'ailleurs interprété cette chanson en quarts de finale à La Voix. Son interprétation n'aura pas convaincu Zazie de le garder dans son équipe. En entrevue, Ryan Kennedy explique qu'il y a un choc des cultures quant à la prononciation des paroles de la chanson québécoise. « Les Français prononcent "je reviendrais" plutôt que "je reviendrai", et "hiver-e" plutôt qu'hiver. On s'est un peu obstinés là-dessus. C'est certain qu'ils ont une façon de chanter qui est un peu différente », a expliqué celui qui s'est rendu quatre fois à PAris pour les tournages depuis l'automne.

SATISFAIT

Néanmoins, Ryan Kennedy est satisfait de son passage en France. « Ça m'a fait voir du pays, j'ai vraiment tripé », a dit celui qui a vu de belles retombées pour sa carrière. Son plus récent album, « Love is Gold », disponible en Europe en format numérique, s'est glissé dans le top 200 des albums les plus vendus sur iTunes dès son audition à l'aveugle.

Ryan Kennedy sera en tournée tout l'été aux quatre coins du Québec.

 

Ryan Kennedy - « C'est un beau tremplin » 

Patrick Delisle-Crevier, 7 Jours, 26 mars 2018

Au moment de mettre sous presse, celui qu'on a découvert lors de la quatrième édition de La Voix était toujours dans la course. Il nous parle de son expérience en sol européen.

Ryan, qu'est-ce qui t'a amené à participer à The Voice, en France?

Au départ, je ne voulais pas le faire, car je me disais que j'avais donné ce que j'avais à donner avec La Voix. Puis, après en avoir discuté avec mon équipe, j'ai réalisé que c'était une belle occasion de laisser une carte de visite en France. 

T'attendais-tu à ce qu'un des coachs se retourne?

Non, car je n'avais pas voulu me créer d'attente. Je ne savais pas si mon style allait plaire là-bas alors, quand j'ai vu les fauteuils se retourner, j'ai été très content. Par contre, je ne savais pas trop avec qui j'avais envie de travailler. J'ai finalement opté pour Zazie, même si je ne connaissais rien de son oeuvre, car c'est elle qui a eu le meilleur pitch de vente. 

Y a-t-il beaucoup de différences entre La Voix et The Voice?

Non, les deux émissions se ressemblent beaucoup. En France, cependant, j'ai eu a travailler fort sur ma prononciation en chantant. Autrement, c'est un tout aussi beau tremplin! Ça me permet de me faire connaître d'un nouveau public et c'est excitant.

Pourquoi as-tu choisi de chanter la pièce « Rocket Man » d'Elton John?

Cette chanson est représentative pour moi. Elle me rappelle la vie de tournée. J'aime chanter cette pièce, elle est un porte-bonheur.

Il y a quelques mois, tu as présenté l'album « Love is Gold ». Parle-nous de ce disque...

C'est un album dont je suis très fier. J'ai composé et écrit plusieurs des titres, et j'ai aussi travaillé avec Tire le coyote. Ç'a vraiment été une belle rencontre. Je suis content de ce disque et j'ai déjà hâte de présenter le prochain, qui sera un peu différent.

 

Ryan Kennedy fait tourner quatre chaises à The Voice en France

Jean-Patrice Desjardins, Accès LE Journal des Pays-d'en-Haut, 6 mars 2018

CHANTEUR DE CHEZ NOUS

LE 24 FÉVRIER DERNIER, L’AUTEUR-COMPOSITEUR-INTERPRÈTE DE MORIN-HEIGHTS RYAN KENNEDY A SÉDUIT LES QUATRE COACHS DE L’ÉMISSION THE VOICE EN FRANCE. UNE AUTRE AVENTURE À SUIVRE POUR CE PARTICIPANT DE LA VOIX AU QUÉBEC EN 2016.

Le chanteur Mika, un des quatre coachs de cette émission écoutée par plus d’un million de personnes en France, n’a pas attendu la fin du premier couplet pour déclencher la rotation de son siège et pour se tourner vers le chanteur et manifester son appréciation. Avant la fin de la chanson, les trois autres juges, Florent Pagny, Pascal Obispo et Zazie mettaient fin à l’audition à l’aveugle pour apprécier la chanson choisie par Ryan, Rocket Man d’Elton John. « C’est une chanson que je fais régulièrement et qui parle de faire ses valises; elle colle à ma personne », affirme le chanteur.

Nullement énervé par la valse des chaises devant lui, Ryan a poursuivi avec sa guitare et le public français dans le studio de TF1 (l’émission a été enregistrée en novembre dernier) semblait apprécier. Ryan Kennedy a choisi de rejoindre les rangs de Zazie pour la poursuite de l’émission et commence donc une nouvelle aventure du côté de la France.

« Je ne connaissais pas Zazie, mais parmi les quatre coachs, ce qu’elle disait avait du sens. J’ai fait le choix sur le vif », explique Ryan.

Le chanteur ne peut dévoiler davantage la poursuite de son parcours à The Voice dans les prochaines semaines, mais ce passage en France est une façon pour lui de donner une visibilité pour son dernier album, Love is gold. Puisqu’il aura à retourner à Paris pour l’émission, il pourra répondre à d’éventuelles offres de maisons de disques européennes. Déjà, sa chanson Honest song est lancée de l’autre côté de l’océan.

UN NOUVEAU CLIP

La semaine dernière, Ryan Kennedy en a profité pour lancer un nouveau vidéoclip pour la version française de la chanson Morin-Heights (les deux versions se retrouvent sur son second disque lancé à l’automne 2017). Le clip montre le chanteur dans les environnements qui le décrivent bien. Il est tantôt aux commandes d’un avion (Ryan est pilote professionnel de petits avions), tantôt en ski dans les Alpes, puis enfin sur différentes scènes à Québec, Saint-Sauveur et aux Îles-de-la-Madeleine.

Coréalisé par l’artiste en arts visuels Alexis Gervais, le clip comprend des images aériennes du village de Saint-Sauveur et de la station de ski Morin-Heights. « Le clip montre plusieurs des endroits que j’aime. La chanson parle de la vie en tournée. On part…, mais on revient », commente Ryan.

En attendant de voir la suite des choses à l’émission The Voice, on peut entendre Ryan Kennedy sur les ondes radio au Québec. La version francophone de la chanson Morin-Heights, qui a été coécrite avec Tire le coyote (un autre barbu!), succède aux succès Je cours toujours et Honest Song. Cette dernière est d’ailleurs la cinquième chanson francophone la plus jouée au Québec en 2017.

 

MENTION

C'est l'heure du 4 à 6 !, 103,3 fm, 5 mars 2018

 

« The Voice »: un monde de possibilités

Samuel Pradier, TVA Nouvelles, 3 mars 2018

Le concept télévisuel de «The Voice» compte parmi les plus populaires à travers le monde, avec des adaptations dans plus de 50 pays sur tous les continents. Chaque version a toutefois son originalité, que ce soit par le design des fauteuils, le choix des coachs ou les artistes qui se présentent aux auditions à l’aveugle.

Plus de 500 millions de téléspectateurs à travers le monde ont déjà regardé une version de «The Voice», que ce soit aux Philippines, au Mexique, en Azerbaïdjan ou en Chine. L’essentiel du concept original, inventé en 2010 par le Néerlandais John de Mol, est toujours respecté, soit les auditions à l’aveugle, les quatre coachs dans des chaises pivotantes, la couleur rouge omniprésente, les duels et les directs. Chaque producteur a néanmoins une marge de manoeuvre pour adapter l’émission afin qu’elle colle davantage aux habitudes locales.

«The Voice of Afghanistan» a opté pour des fauteuils rouges plus rudimentaires que ceux que l’on retrouve ailleurs dans le monde. Alors que le pays est toujours en guerre contre les talibans, l’émission offre la possibilité à des chanteurs amateurs de venir montrer leurs talents à la télévision. Les chansons des candidats ressemblent davantage à des chansons traditionnelles, on n’est pas dans les standards de la pop occidentale, même s’il y a parfois un rappeur ou une chanteuse à voix qui tentent leur chance. D’ailleurs, durant le visionnement des auditions à l’aveugle de la seconde saison, nous avons constaté que seulement deux femmes se sont présentées. Une des coachs est pourtant Freshta Sama, une grande chanteuse qui fait une carrière internationale.

Territoires élargis

Hormis l’Afrique du Sud, aucun pays africain n’offre de version locale de l’émission. Par contre, la chaîne panafricaine VoxAfrica a lancé, il y a deux ans, «The Voice Afrique francophone» qui s’adresse aux chanteurs amateurs de 16 pays d’Afrique francophone. L’émission, dont un des coachs est le célèbre chanteur Lokua Kanza, réunit en moyenne près de 20 millions de téléspectateurs. Pamela Baketana, la gagnante de la première saison, est actuellement en studio après avoir signé un contrat avec Universal Music.

Pour les pays arabes du Moyen-Orient et nord-africains, la chaîne MBC diffuse« The Voice of Arabia» à travers vingt-deux pays. Uniquement en langue arabe, le concept garde les mêmes codes et les mêmes étapes que partout dans le monde. L’originalité est que les candidats sont autant habillés en costume traditionnel qu’en tenue occidentalisée. Mais contrairement à la version afghane, il y a autant de femmes (voilées ou non) que d’hommes parmi les candidats.

Quatre pays

Chaque pays recrute ses coachs parmi les vedettes locales. Quelques stars internationales, comme Garou, ont eu la chance d’occuper un fauteuil rouge dans plus d’une adaptation de «The Voice». Quelques candidats ont aussi pu cumuler les expériences dans différentes versions. Actuellement, deux candidats de «La Voix» au Québec, Simon Morin et Ryan Kennedy, font partie de la nouvelle saison française de «The Voice».

Le chanteur russo-belge Pierre Edel a réussi l’exploit de participer à quatre versions de l’émission. Éliminé de l’équipe de Garou, lors des quarts de finale, à «The Voice France», il a ensuite participé à «Golos» (version russe de l’émission) où il a encore échoué aux quarts de finale. Le chanteur de 26 ans s’est retrouvé, l’année suivante, dans la version ukrainienne, avant de réapparaitre, cette saison, à «The Voice Belgique». Un exemple de persévérance.

 

Ryan Kennedy s’illustre à « The Voice » en France et sort « Morin-Height »

Lien Mulimédia, 28 février 2018

Le samedi 24 février dernier, l’auteur-compositeur-interprète Ryan Kennedy a séduit les coachs de l’émission « The Voice » en France, diffusée sur les ondes de TF1, avec son interprétation de la chanson « Rocket Man » d’Elton John. Il a choisi de rejoindre les rangs de Zazie, suite à un intérêt marqué des quatre coachs, et commence donc une nouvelle aventure du côté de la France.

« Vous avez un style et un son tellement particulier, c’est tellement personnel ! » - Florent Pagny

« Tous ces paradoxes, on mélange et ça donne du Ryan ! » - Zazie

« La performance m’a fait plaisir. Quand c’est bien fait, on enlève le cerveau, on s’éteint un peu et on s’illumine » - Mika

« Ton grain de voix est différent, on sent que tu as pas mal de réserve ! » - Pascal Obisco

Au Québec, le public continuera de l’entendre sur les ondes radio avec son nouvel extrait, « Morin-Heights », dont Tire le coyote cosigne l’adaptation française avec Ryan. Cette chanson succède aux succès « Je cours toujours » et « Honest Song » (v.f.), cette dernière étant d’ailleurs la cinquième chanson francophone la plus jouée au Québec en 2017.

Ce nouvel extrait aux sonorités folk est tiré de l’album « Love Is Gold » paru l’automne dernier, réalisé par Dimitri LeBel-Alexandre et enregistré au studio Piccolo avec la collaboration de François Lafontaine. Influencé par Ryan Adams, Bon Iver et John Lennon, pour ne nommer que ceux-ci, Ryan Kennedy propose un folk enveloppant, sincère et chaleureux.

 

MENTION

Mitsou et Jean-Philippe, Rythme FM, 26 février 2018

 

Ryan Kennedy éblouit les coachs de l'émission The Voice en France

Elizabeth Lepage-Boily, Showbizz, 26 février 2018

L’auteur-compositeur-interprète québécois a tenté sa chance dans l’autre côté de l’Atlantique.

Après Simon Morin, qui a rejoint l’équipe de Mika à The Voice récemment (voyez sa performance ici), voilà qu’un autre ancien candidat de La voix débarque sur le plateau de l’émission française.

Ryan Kennedy, qui a fait partie de l’équipe de Pierre Lapointe lors de la quatrième saison de La voix, a ébloui les coachs de The Voice grâce à sa puissante interprétation de la chanson « Rocket Man » d’Elton John. Voyez son interprétation ici.

Alors que tous les coachs n’avaient que de bons mots pour Kennedy, ce dernier a choisi de rejoindre les rangs de Zazie. « Tous ces paradoxes, on mélange et ça donne du Ryan », a-t-elle souligné avec enthousiasme.

Au Québec, on pourra l’entendre à la radio grâce à son nouvel extrait francophone « Morin-Heights », tiré de l’album Love Is Gold paru l’automne dernier. Écoutez la chanson ci-dessous :

 

MENTION

Espace YOLO, 103,3 FM, 26 février 2018

 

Ryan Kennedy s'illustre à The Voice en France et lance un nouvel extrait radio

Arts & Culture, 26 février 2018

Le samedi 24 février dernier, l’auteur-compositeur-interprète Ryan Kennedy a séduit les coachs de l’émission The Voice en France, diffusée sur les ondes de TF1, avec son interprétation de la chanson Rocket Man d’Elton John. Il a choisi de rejoindre les rangs de Zazie, suite à un intérêt marqué des quatre coachs, et commence donc une nouvelle aventure du côté de la France.

« Tous ces paradoxes, on mélange et ça donne du Ryan! » ‒ Zazie

« La performance m’a fait plaisir. Quand c’est bien fait, on enlève le cerveau, on s’éteint un peu et on s’illumine! » ‒ Mika

« Vous avez un style et un son tellement particulier, c’est tellement personnel! » – Florent Pagny

« Ton grain de voix est différent, on sent que tu as pas mal de réserve! » – Pascal Obisco

The Voice – Ryan Kennedy

Ryan Kennedy.

Au Québec, le public continuera de l’entendre sur les ondes radio avec son nouvel extrait, Morin-Heights, dont Tire le coyote cosigne l’adaptation française avec Ryan. Cette chanson succède aux succès Je cours toujours et Honest Song (v.f.), cette dernière étant d’ailleurs la cinquième chanson francophone la plus jouée au Québec en 2017.

Ryan Kennedy – Morin Heights (radio edit)

Ce nouvel extrait aux sonorités folk est tiré de l’album Love Is Gold paru l’automne dernier, réalisé par Dimitri LeBel-Alexandre et enregistré au studio Piccolo avec la collaboration de François Lafontaine. Influencé par Ryan Adams, Bon Iver et John Lennon, pour ne nommer que ceux-ci, Ryan Kennedy propose un folk enveloppant, sincère et chaleureux.

Ce qu’ils ont dit :

« Love Is Gold, c’est du folk créatif délectable qui vient du coeur et qui nous rappelle que l’amour est précieux. Ryan Kennedy livre un second effort qui nous éblouit de lumières, rien de moins. »

‒ Jocelyn Legault, Alternative Rock Press

« With some retro sounds and the concise ease in Kennedy’s vocals, you can get lost in his music. […] You can’t help but be hooked on Kennedy’s style from the first time you hear his music. »

‒ Dutch Bickell, Canadian Beats Media

« Parce que sa voix, elle ressemble à aucune autre. Elle est singulière, chaleureuse, et […] on peut pas faire autrement qu’avoir envie d’en entendre plus! »

‒ Caroline Dubois, Le show du soir, 96.9 CKOI

« Au-delà du talent, de ce son rock et folk qu’il exprime si bien et que j’aime tant, il y a l’humain passionné, drôle et humble que je vous invite à écouter et à aller voir en spectacle sans aucune modération! »

‒ Stéphanie Payez, Éklectik Média

L’album Love Is Gold est disponible en magasin et en ligne partout dans le monde via iTunes.

RyanKennedyMusic.ca

 

The Voice : Ryan Kennedy séduit la France

Anne Costisella, Rythme 105,7, 26 février 2018

Après avoir séduit le Québec, Ryan Kennedy s'est rendu en France pour gagner le coeur de Mika, Florent Pagny, Pascal Obispo et Zazie avec sa version toute particulière de Rocket Man, la chanson d'Elton John. C'est dans l'équipe de Zazie qu'il se rangera finalement puisque c'est elle qu'il a choisie comme coach.

Nikos Aliagas l'avait d'ailleurs un peu prédit en rigolant quand il a dit "En général, Zazie aime bien les barbus dans son équipe".

Ryan n'est pas le premier Québécois à vivre cette aventure française cette année. Nous avions d'ailleurs parlé récemment de Simon Morin qui a de son côté choisi l'équipe Mika.

Espérons que leur expérience portera fruit. D'ici là, c'est une bonne nouvelle pour nous puisque nous aimons beaucoup Ryan Kennedy et que nous jouons régulièrement Honest Song à Rythme FM. D'ailleurs, écoutons-la encore pour lui porter chance.

 

RYAN KENNEDY LANCE UN NOUVEL EXTRAIT RADIO ET S’ILLUSTRE À « THE VOICE EN FRANCE »

La Torpille, 26 février 2018

Le samedi 24 février dernier, l’auteur-compositeur-interprète Ryan Kennedy a séduit les coachs de l’émission The Voice en France, diffusée sur les ondes de TF1, avec son interprétation de la chanson Rocket Man d’Elton John. Il a choisi de rejoindre les rangs de Zazie, suite à un intérêt marqué des quatre coachs, et commence donc une nouvelle aventure du côté de la France.

“ Vous avez un style et un son tellement particulier, c’est tellement personnel ! ” – Florent Pagny

“ Tous ces paradoxes, on mélange et ça donne du Ryan! ” – Zazie

“ La performance m’a fait plaisir. Quand c’est bien fait, on enlève le cerveau, on s’éteint un peu et on s’illumine ” Mika

“ Ton grain de voix est différent, on sent que tu as pas mal de réserve! ” – Pascal Obisco

Au Québec, le public continuera de l’entendre sur les ondes radio avec son nouvel extrait, Morin-Heights, dont Tire le coyote cosigne l’adaptation française avec Ryan. Cette chanson succède aux succès Je cours toujours et Honest Song (v.f.), cette dernière étant d’ailleurs la cinquième chanson francophone la plus jouée au Québec en 2017.

Ce nouvel extrait aux sonorités folk est tiré de l’album Love Is Gold paru l’automne dernier, réalisé par Dimitri LeBel-Alexandre et enregistré au studio Piccolo avec la collaboration de François Lafontaine. Influencé par Ryan Adams, Bon Iver et John Lennon, pour ne nommer que ceux-ci, Ryan Kennedy propose un folk enveloppant, sincère et chaleureux.

Ce qu’ils ont dit :

« Love Is Gold, c’est du folk créatif délectable qui vient du coeur et qui nous rappelle que l’amour est précieux. Ryan Kennedy livre un second effort qui nous éblouit de lumières, rien de moins. » ‒ Jocelyn Legault, Alternative Rock Press

« With some retro sounds and the concise ease in Kennedy’s vocals, you can get lost in his music. […] You can’t help but be hooked on Kennedy’s style from the first time you hear his music. » ‒ Dutch Bickell, Canadian Beats Media

« Parce que sa voix, elle ressemble à aucune autre. Elle est singulière, chaleureuse, et […] on peut pas faire autrement qu’avoir envie d’en entendre plus! » ‒ Caroline Dubois, Le show du soir, 96.9 CKOI

« Au-delà du talent, de ce son rock et folk qu’il exprime si bien et que j’aime tant, il y a l’humain passionné, drôle et humble que je vous invite à écouter et à aller voir en spectacle sans aucune modération! » ‒ Stéphanie Payez, Éklectik Média

 

Ryan Kennedy séduit les quatre coachs de The Voice

MSN, 25 février 2018

YES! Vive le Québec!!!

Après le passage de Simon Morin il y a une semaine à The Voice en France, qui s’est immiscé dans la team Mika, c’est au tour de Ryan Kennedy (derrière le succès Honest Song, qui a atteint très fort le coeur des Québécois dans la dernière année) de séduire les quatre coachs de l’édition française.

Hier soir, sur TF1, Zazie, Mika, Florent Pagny et Pascal Obispo se sont tous retournés, subjugués par la voix unique et pleine de vibes de Ryan.

C’est avec une chanson d’Elton John, Rocket Man, qu’il a virée au style folk, qu’il a conquis les quatre juges aux auditions à l’aveugle, mais aussi les six millions de téléspectateurs.

On avait déjà pu voir l’auteur-compositeur-interprète à La Voix en 2016, au sein de l’équipe de Pierre Lapointe!

Visiblement, la production de The Voice en a eu écho, car c’est elle-même qui l’aurait repéré et invité à participer au concours télévisuel en France. En entrevue avec le Journal de Montréal, le chanteur de 31 ans a confié avoir tout d’abord refusé. Mais après que l’équipe de l’émission ait insisté et qu’il ait finalement considéré les pour et contre… il a finalement accepté!

*Roulements de tambours*… C’est dans la team Zazie que l’artiste québécois chantera à cette septième édition française du concours musical! « […] ma coach vocale m’a dit qu’elle était très gentille, c’est pour ça que je l’ai choisie », a confié Ryan au Journal.

On lui souhaite un super cheminement et bien du plaisir aux côtés de Zazie et son équipe!

Pssst! Pensez-vous qu’ils vont créer un duel confrontant nos deux beaux Québécois? Hi, hi! La suite nous le dira…

 

Ryan Kennedy séduit les quatre coachs de The Voice : La plus belle voix

Aurélie Bolduc, Hollywood PQ, 25 février 2018

Après le passage de Simon Morin il y a une semaine à The Voice, en France, qui s’est immiscé dans la team Mika, c’est au tour de Ryan Kennedy (derrière le succès Honest Song, qui a atteint très fort le coeur des Québécois dans la dernière année) de séduire les quatre coachs de l’édition française.

Hier soir, sur TF1, Zazie, Mika, Florent Pagny et Pascal Obispo se sont tous retournés, subjugués par la voix unique et pleine de vibes de Ryan.

C’est avec une chanson d’Elton John, Rocket Man, virée au style folk, qu’il a conquis les quatre juges aux auditions à l’aveugle, mais aussi les six millions de téléspectateurs.

On avait déjà pu voir l’auteur-compositeur-interprète à La Voix en 2016, au sein de l’équipe de Pierre Lapointe.

Visiblement, la production de The Voice: La plus belle voix en a eu écho, car c’est elle-même qui l’aurait repéré et invité à participer au concours télévisuel en France. En entrevue avec le Journal de Montréal, le chanteur de 31 ans a confié avoir tout d’abord refusé, mais après que l’équipe de l’émission ait insisté et qu’il ait considéré les pour et contres… il a finalement accepté!

Roulements de tambours… C’est dans la team Zazie que l’artiste québécois chantera à cette septième édition française du concours musical! « […] ma coach vocale m’a dit qu’elle était très gentille, c’est pour ça que je l’ai choisie », a confié Ryan au Journal.

On lui souhaite un super cheminement et bien du plaisir aux côtés de Zazie et son équipe!

Pssst! Pensez-vous qu’ils vont créer un duel confrontant nos deux beaux Québécois? Hihi! La suite nous le dira…

 

Ryan Kennedy séduit les coachs

Sandra Godin, Journal de Québec et Journal de Montréal, 24 février 2018

Après Simon Morin la semaine dernière, un autre Québécois a séduit le plateau français de l’émission The Voice, samedi. Ryan Kennedy a fait retourner les quatre coachs de la compétition avec une chanson d’Elton John, lors de son audition à l’aveugle.

L’auteur-compositeur-interprète, derrière le succès radiophonique Honest Song, était déjà passé à La Voix, au Québec en 2016.

L’automne dernier, la production de The Voice, diffusée à TF1, l’a repéré et invité à participer au concours musical de l’autre côté de l’Atlantique. Mais il a refusé.

« J’en ai fait un concours, dit-il en parlant de La Voix, et c’était correct comme ça. Je ne voulais pas en refaire. Mais ils ont insisté et m’ont dit “on veut vraiment que tu viennes”. Ils me paient un voyage en France pour chanter une minute et demie en échange. Et je n’étais jamais allé à Paris. Alors j’ai fini par dire oui. »

Samedi soir, devant six millions de téléspectateurs, il a offert une version folk de Rocket Man, d’Elton John.

« J’aimais cette chanson-là, et j’en fais une version un peu différente à la guitare. Je trouvais que c’était cool et que ça plairait aux juges », a-t-il confié lors d’un entretien plus tôt cette semaine.

Après Simon Morin la semaine dernière, un autre Québécois a séduit le plateau français de l’émission The Voice samedi.

Dans l’équipe de Zazie

Entre Florent Pagny, Zazie, Mika et Pascal Obispo, qui se sont tous retournés pour le couvrir d’éloges, le choix de Kennedy s’est arrêté sur Zazie.

Elle a entre autres apprécié son style et dit qu’il était différent.

« On n’a pas entendu cette voix-là avant. Vous faites du Ryan », a-t-elle commenté.

« À part Mika, raconte Ryan Kennedy, je ne connaissais pas beaucoup les autres coachs. Mais ma coach vocale m’a dit qu’elle était très gentille, c’est pour ça que je l’ai choisie. »

Après Simon Morin la semaine dernière, un autre Québécois a séduit le plateau français de l’émission The Voice samedi.

Chercher la visibilité

Ryan Kennedy a fait paraître à l’automne dernier son 2e album, Love Is Gold.

« Je suis vraiment allé là pour chercher de la visibilité en France, précise-t-il. Je veux aller chercher un “label” qui va s’occuper des spectacles, et de faire passer mes chansons là-bas. »

Ryan Kennedy sort un nouvel extrait lundi. Il lance la version française de sa chanson Morin Heights, dont Tire le coyote cosigne l’adaptation avec lui.

 

Un autre Québécois séduit les juges de The Voice

Elisa Cloutier, TVA Nouvelles, 24 février 2018

Après Simon Morin la semaine dernière, un autre Québécois a séduit le plateau français de l’émission The Voice, samedi. Ryan Kennedy a fait retourner les quatre coachs de la compétition avec une chanson d’Elton John, lors de son audition à l’aveugle.

L’auteur-compositeur-interprète, derrière le succès radiophonique Honest Song, était déjà passé à La Voix, au Québec en 2016. L’automne dernier, la production de The Voice, diffusé à TF1, l’a repéré et invité à participer au concours musical de l’autre côté de l’Atlantique. Mais il a refusé.

«J’en ai fait un concours, dit-il en parlant de La Voix, et c’était correct comme ça. Je ne voulais pas en refaire. Mais ils ont insisté et m’ont dit «on veut vraiment que tu viennes». Il me paie un voyage en France pour chanter une minute et demie en échange. Et je n’étais jamais allé à Paris. Alors j’ai fini par dire oui».

Samedi soir, devant six millions de téléspectateurs, il a offert une version folk de Rocket Man, d’Elton John. «J’aimais cette chanson-là, et j’en fais une version un peu différente à la guitare. Je trouvais que c’était cool et que ça plairait aux juges», a-t-il confié lors d’un entretien plus tôt cette semaine.

DANS L'ÉQUIPE DE ZAZIE

Entre Florent Pagny, Zazie, Mika et Pascal Obispo, qui se sont tous retournés pour le couvrir d’éloges, le choix de Kennedy s’est arrêté sur Zazie.

Elle a entre autres apprécié son style et dit qu’il était différent. «On n’a pas entendu cette voix-là avant. Vous faites du Ryan», a-t-elle commenté.

«À part Mika, raconte Ryan Kennedy, je ne connaissais pas beaucoup les autres coachs. Mais ma coach vocal m’a dit qu’elle était très gentille, c’est pour ça que je l’ai choisie.»

CHERCHER LA VISIBILITÉ

Ryan Kennedy a fait paraître à l’automne dernier son 2e album, Love Is Gold.

«Je suis vraiment allé là pour chercher de la visibilité en France, précise-t-il. Je veux aller chercher un «label» qui va s’occuper des spectacles, et de faire passer mes chansons là-bas.»

Ryan Kennedy sort un nouvel extrait lundi. Il lance la version française de sa chanson Morin Heights, dont Tire le coyote co-signe l'adaptation avec lui.

 

Publications françaises

 

 

The Voice (épisode 5) : Betty Patural et Ryan Kennedy se démarquent, le cousin d'Amir sélectionné!

Sarah, Potins.net, 25 février 2018

Ce samedi 24 février, les coachs de « The Voice » avaient rendez-vous pour de nouvelles auditions à l'aveugle.

De nouveaux talents se présentent dans The Voice en espérant intégrer l’équipe de Zazie, Florent Pagny, Pascal Obispo ou Mika.

XAM HURRICANE MET LE FEU SUR SCÈNE

Xam Hurricane, 23 ans, aime le rock. Il s’avance sur la scène de The Voice pour débuter sa prestation sur la chanson Roxanne de The Police. Pascal Obispo se retourne suivi par Mika. Ils sont enchantés par le jeu de scène du jeune homme. Zazie semble regretter de ne pas s’être retournée, elle aussi.

Xam Hurricane choisit Pascal Obispo.

C’est au tour de Ryan Kennedy de faire ses preuves. Cet auteur, compositeur et interprète de 30 ans a choisi la chanson Rocket Man d’Elton John. La proposition plaît puisque les quatre coachs le veulent dans leurs équipes. Et ils ne tarissent pas d’éloges !

Ryan Kennedy intègre finalement l’équipe de Zazie.

Thana-Marie a 19 ans et est étudiante à la fac, en licence d’arts du spectacle. La jeune femme a toujours vécu entourée de musique. Elle interprète Halo de Beyoncé. Mais Mika, Pascal Obispo et Zazie ne sont pas convaincus. Seul Florent Pagny décide de lui laisser sa chance.

Thana-Marie rejoint donc naturellement l’équipe de Florent Pagny.

Premier candidat malheureux. Avec sa reprise de Vertige de l’amour d’Alain Bashung, Atlas n’a pas fait voyager les coachs.

Le cousin d’Amir tente aussi sa chance

Antho n’est autre que le cousin d’Amir, finaliste d’une précédente saison de The Voice. Le jeune homme de 28 ans, étudiant en droit à Paris entame U-Turn (Lili) de Aaron, au piano. Zazie et Mika sont séduits !

Antho rejoint l’équipe de Zazie.

Vient Julianna, 18 ans, issue d’une famille de chanteurs. La jeune femme entame les premières notes de Crazy de Gnarls Barkley. Les coachs ne se décident pas à se retourner. Mais finalement, Florent Pagny craque. Mika se décide également.

Julianna intègre finalement l’équipe de Florent Pagny.

Rodrigo Ace reprend le tube Despacito de Luis Fonsi mais personne ne le veut dans son équipe…

Betty Patural enchante les coachs

Au tour de Betty Patural de s’avancer sur la scène de The Voice. Avec La chanson des vieux amants de Jacques Brel, elle parvient à faire se retourner… TOUS LES COACHS ! Tous les quatre soulignent « l’émotion » et le « talent ».

Betty Patural souhaite rejoindre l’équipe de Pascal Obispo. 

Ubare est Coréenne. En France, cette jeune femme de 29 ans étudie la musique. Cela ne fait que deux ans qu’elle parle français et pourtant, c’est sur un titre francophone qu’elle tente sa chance : Sympathique de Pink Martini. La proposition séduit Mika, Florent Pagny et Zazie.

Finalement, Ubare choisit Mika.

Billy Boguard, 24 ans, est caissier dans un supermarché. Mais il est avant tout passionné de musique. Pour séduire les coachs, il a choisi Heart of Gold de Neil Young. Mika, Zazie et Pascal Obispo se retournent sur son talent. Et tous lui font de chaleureux compliments.

Billy Boguard choisit Pascal Obispo comme coach.

Angelo s’avance à son tour face aux fauteuils retournés des coachs. Venu d’Italie, le chanteur de 26 ans est un habitué de la scène. Il a déjà travaillé avec Richard Cocciante et s’est lancé dans la comédie musicale. Ce soir, il interprète The Sound of Silence de Simon & Garfunkel. Les coachs hésitent et finalement, Florent Pagny se décide à buzzer. Il est le seul.

Angelo intègre donc l’équipe de Florent Pagny.

Alhan, 19 ans, a choisi Heal de Tom Odell. Zazie et Mika se retournent. « Il y avait beaucoup de faussetés. D’un coup on sentait une personnalité folle, une sensibilité hyper intéressante et puis deux secondes après c’était le contraire », note Zazie, intriguée par ce talent. Mika est également de cet avis mais veut travailler avec lui.

Alhan choisit finalement Mika.

BILAN DE LA SOIRÉE

Zazie a deux talents supplémentaires (Ryan Kennedy et Antho), comme Mika (Ubare et Alhan), Florent Pagny en récolte trois (Thana-Marie, Julianna, Angelo) et Pascal Obispo également (Xam Hurricane, Betty Patural, Billy Boguard).

 

The Voice 7 : Découvrez les voix magiques qui ont illuminé les auditions

Stéphane Hubert, Vibration, 25 février 2018

The Voice a repris depuis maintenant 5 semaines. Et les belles surprises musicales continuent de nous enchanter.

The Voice poursuit sa recherche de la star de demain avec cette cinquième soirée d’auditions à l’aveugle. Résumé des prestations exceptionnelles de l’émission d’hier.

COMME UN OURAGAN

Le premier candidat à se lancer a 23 ans. Xam Hurricane fait fort d’entrée en reprenant Roxanne de Police. Et si sa prestation laisse Zazie de marbre, les trois autres coachs, eux, se retournent. Le jeune homme originaire de Malakoff rejoint l’équipe de Pascal Obispo.

C’est ensuite au tour de Ryan Kennedy, 30 ans, d’offrir sa propre version de Rocket Man de l’anglais Elton John. Carton plein pour le canadien qui décide de continuer l’aventure auprès de Zazie.

Thana-Marie, du haut de ses 19 printemps, chante Halo de Beyonce. Une prestation qui convainc le seul Florent Pagny qui l’accueille donc dans son équipe.

UN AIR DE FAMILLE

Anto a déjà fait parler de lui cette semaine puisqu’il n’est autre que le cousin d’Amir. Le talent est décidément très présent dans la famille. Sa version de U-Turn (Lili) du groupe Aaron fait se retourner Mika et Zazie. Le jeune homme de 28 ans choisit de suivre l’interprète de J’envoie valser.

C’est Julianna qui se lance ensuite avec sa reprise de Crazy de Gnarls Barkley. Mika et Florent Pagny veulent en entendre plus. Et c’est ce dernier qui aura la chance de l’accueillir dans son équipe.

Rendant hommage à la légende Jacques Brel, Betty Patural reprend avec beaucoup de talent La chanson des vieux amants. Eblouis par sa prestation, les quatre coachs se retournent. Et c’est Pascal Obispo qui a la bonne surprise d’être choisi par la jeune femme de 22 ans.

DE LA MUSIQUE ET UNE CORÉE

En effet, c’est bien de Corée du Sud que nous vient Ubare. La candidate interprète Je ne veux pas travailler de Pink Martini. Et si Pascal Obispo ne se retourne pas, ce n’est pas le cas des trois autres coachs. La chanteuse de 29 ans continuera l’aventure dans l’équipe de Mika.

Accompagné de sa guitare et de son harmonica, Billy Boguard rend hommage à l’américain Neil Young en reprenant Heart of gold. Un choix judicieux qui convainc Zazie, Mika et Pascal Obispo. Le chanteur de 24 ans décide de rejoindre l’équipe du bordelais.

Angelo a longtemps cru que son interprétation de The Sound of silence de Simon and Garfunkel ne lui porterait pas chance Et puis, dans les dernières secondes, Florent Pagny s’est retourné pour le sauver et lui permettre de continuer l’aventure à ses côtés.

Dernier candidat de la soirée, Alhan se lance dans une reprise de Heal de Tom Odell. Zazie et Mika adorent. Le chanteur de 19 ans rejoint l’équipe de l’interprète de Grace Kelly.

L’aventure The Voice continue donc pour 10 nouveaux candidats. Mais la compétition sera encore longue avant la victoire finale. La suite au prochain numéro.

 

The Voice : Ryan Kennedy, Betty Patural, Xam Hurricane, tous les talents sélectionnés ce soir

P.H., TF1, 24 février 2018

Dix nouveaux talents ont gagné leur ticket d’entrée ce samedi soir pour la suite de l’aventure "The Voice 7". Découvrez ci-dessous la liste complète des artistes buzzés par les quatre coachs.

Le niveau était une nouvelle fois très élevé ce samedi soir lors du 5ème épisode des auditions à l’aveugle de The Voice. Les coachs sont allés de surprise en surprise grâce à des talents aux styles très différents. La soirée a commencé dans une ambiance très rock avec la prestation de Xam Hurricane, qui a repris avec brio Roxane de The Police. Déchaînés, Pascal Obispo et Mika sont même montés sur scène avec le jeune homme pour un rappel de rockstar ! Autre talent, autre ambiance. Ryan Kennedy a envoûté les quatre coachs avec sa douce reprise d’un titre d’Elton John tandis que Thana-Marie a décroché, à la dernière seconde, un buzz de Florent Pagny grâce à son audition à l’aveugle sur Beyoncé. 

La suite du programme était tout aussi éclectique. Après la ballade U-Turn (Lili) d’Aaron qui a porté chance à Anto, les coachs de The Voice 7 ont été séduits par Crazy de Gnarls Barkley revu et corrigé par Julianna, La Chanson des vieux amants de Jacques Brel version Betty Patural, un des coups de cœur de la soirée, ou encore par Sympathique de Pink Martini qui a montré tout le potentiel d’Ubare. Ancien chanteur de métal qui s’est finalement tourné vers le folk, Billy Boguard a fait sensation avec Heart of Gold de Neil Young. Une audition à l’aveugle qui lui a valu trois buzzs, rien que ça. Angelo, qui a réussi à faire pivoter le fauteuil de Florent Pagny, et Alhan, qui a séduit Zazie et Mika, seront eux aussi présents à la prochaine étape de The Voice 7. 

Découvrez la liste complète des talents sélectionnés ce samedi soir : 

Xam Hurricane – Roxane de The Police 

Ryan Kennedy – Rocket Man d’Elton John 

Thana-Marie – Halo de Beyoncé 

Anto – U-Turn (Lili) d’Aaaron 

Julianna – Crazy de Gnarls Barkley 

Betty Patural – La Chanson des vieux amants de Jacques Brel 

Ubare – Sympathique de Pink Martini 

Billy Boguard – Heart of Gold de Neil Young 

Angelo – Sound of Silence de Simon & Garfunkel 

Alhan – Heal de Tom Odell

 

Ryan Kennedy (The Voice 7) : "J'ai quitté les Témoins de Jéhovah pour la musique"

Magali Vogel, Télé-Loisirs, 24 février 2018

A 31 ans, Ryan Kennedy a déjà une belle carrière au Québec. Lors de son audition à l'aveugle dans The Voice 7 le samedi 24 février, il a conquis les coachs. Il nous raconte son histoire.

Comme Simon Morin la semaine dernière, Ryan Kennedy a fait La Voix au Québec. Ce mélomane de 31 ans connait donc bien les rouages de cette émission de divertissement. Dans son pays, Ryan a une belle carrière, déjà deux albums à son actif et de nombreuses tournées mais il voulait conquérir le public français et c'est pourquoi il a tenté The Voice. C'est avec une reprise d'Elton John, Rocket Man qu'il a séduit Zazie, Mika, Florent Pagny et Pascal Obispo. C'est Zazie qu'il choisit finalement comme coach sur les conseils de sa coach vocale personnelle. Rencontre avec un jeune homme qui a tout sacrifié pour la musique.

 

Télé-Loisirs : pourquoi participer à The Voice alors que vous avez déjà une carrière au Québec ?

Ryan Kennedy : J'ai fait La Voix au Québec et je suis allé jusqu'en quarts de finale. J'ai sorti un premier album en 2014 et ensuite j'ai connu le succès grâce à trois tubes qui passent en radio. Et en octobre dernier j'ai sorti encore un autre album. Ça va très bien pour moi mais je voulais faire un peu de musique en France. Quand le directeur de casting m'a appelé, je ne pouvais pas dire non, en plus je voulais voyager et voir comment ça se passait de l'autre côté de la mer. Je ne connaissais que Mika parmi les coachs français, j'étais très content qu'ils se retournent tous les quatre.

Pourquoi reprendre Elton John ? Cette chanson a un sens particulier pour vous ?

Oui c'est une chanson que je fais au Québec de temps en temps en spectacle, j'aime beaucoup. C'est une chanson qui parle de voyage et je trouve que ça allait bien avec ce que j'étais en train de vivre avec The Voice.

Comment avez-vous débuté ?

J'ai toujours aimé la musique, mes parents sont des mélomanes. Il y avait toujours de la musique à la maison. J'ai commencé à écrire mes chansons à 13 ans et je n'ai jamais arrêté. A cet âge, je savais que je voulais faire de la musique mon métier. Mais j'ai suivi des études et ai obtenu ma licence de pilote d'aviation commerciale alors j'ai volé pendant quelques années. Ma mère a voulu que je fasse un choix de carrière entre l'aviation et la musique ; elle trouvait que ça n'allait pas bien ensemble. Ça a été la musique mais je vole encore chaque mois, j'ai un hydravion.

Votre famille fait partie des Témoins de Jéhovah. Voyez-vous encore vos parents aujourd'hui ?

J'ai été élevé dans les Témoins de Jéhovah. Ce n'était pas très bien vu de faire une carrière musicale pour de nombreuses raisons donc à 21 ans j'ai abandonné les Témoins de Jéhovah pour me lancer vraiment dans la musique. Avec ma famille, c'est compliqué aujourd'hui. J'ai fait beaucoup de sacrifices pour la musique mais je ne regrette pas mon choix.

 

The Voice : Angelo et Ryan Kennedy ont un point commun, ils sont déjà connus

Cyril Delaune, Voici, 24 février 2018

Ce soir dans The Voice, plusieurs candi­dats avait un CV déjà bien rempli. Entre le cousin d’Amir et le Quasi­modo de Notre-Dame de Paris, les coachs n’avaient que l’em­bar­ras du choix…

Être connu et parti­ci­per à The Voice, c’est possible ! Ce soir, dans l’émis­sion de TF1, ils étaient plusieurs à tenter leur chance face aux coachs en sachant qu’il ne perdaient pas grand chose si jamais les fauteuils ne se retour­naient pas. Ryan Kennedy, par exemple, est déjà une star au Canada. Le chan­teur a expliqué avoir sorti deux albums et réussi à placer l’un de ses titres dans le top 5 des meilleures ventes dans son pays. Sa voix a évidem­ment séduit les quatre jurés et c’est chez Zazie que le talent va pour­suivre l'aven­ture.

>>> Mennel payée par TF1 pour quit­­ter The Voice ? La chaîne dément la rumeur lancée par Cyril Hanouna

Autre candi­dat déjà connu, Angelo est tout simple­ment un protégé de Richard Cocciante. Cet Italien à la voix puis­sante vient du monde de la comé­die musi­cale, où il inter­prète Quasi­modo dans Notre-Dame de Paris. Il a atterri dans l’équipe de Florent Pagny. Ces deux talents n’étaient pas les seules stars de la soirée. Zazie a récu­péré Anto, qui n’est autre que le cousin d’un certain… Amir. Autre talent déjà très proche du monde du spec­tacle, Thana-Marie est la fille d’un ancien percus­sion­niste d’un rappeur très connu, qui a vu sa carrière se termi­ner du jour au lende­main. La chan­teuse a inté­gré l’équipe de Florent Pagny. Et puis il y avait aussi les talents tota­le­ment incon­nus.

>>> The Voice 7 : voici le prix de la robe que porte Zazie pour les audi­­tions à l’aveugle

Si Xan Hurri­cane était le parfait sosie de Ramsay Bolton dans Game of Thrones, c’est avec son éner­gie qu’il a réussi à séduire Pascal Obispo. Le nouveau coach de cette saison a égale­ment recruté la très touchante Betty, ainsi que sur Billy Boguard. Pour Julianna, une autre chan­teuse, l’aven­ture va se pour­suivre chez Florent Pagny. Enfin, Mika était un peu en retrait ce soir. Ça n’a pas empê­ché le coach de dégo­ter deux talents inso­lites. Ubare, une sud-coréenne venue étudier la musique à Paris et ne parlant le français que depuis 2 ans a donné au piano une pres­ta­tion rafrai­chis­sante du tube de Pink Martini, Sympa­thique et Alhan, malgré quelques imper­fec­tions, a su toucher le chan­teur.

The Voice, ce soir, c'était aussi…

– Un Pascal Obispo qui s'est cru sur un ring. Soit ce sont les 8 heures de tour­nage, soit il n'avait pas reçu sa camo­mille de 16 heures.

– Une Zazie qui a perdu une occa­sion de se taire : « Vous chan­tez comme vous vous habillez. Mature, avec des baskets. »

– Suscep­tible, Pascal Obispo ne s'est pas retourné sur une merveilleuse candi­date qui jouait divi­ne­ment bien du piano (mieux que Lucie… Lucie réveille toi… On vit… etc, etc).

– Un Mika distrait. A Ubare, candi­date qui l'avait choisi : « Euh, j'ai oublié ton prénom. Mais tu ne l'as pas dit de façon claire ! » #PasSaFaute

– Un Pascal Obispo qui a toujours un peu de mal avec les règles du jeu : « Je sais qu'elle adore cette chan­son, donc je savais qu'elle allait se retour­ner. » Et oui, parce que dans The Voice, on vote pour une chan­son.

 

L'argu­ment qui tue du jour, par Mika

« Je me suis retourné parce que ça me faisait plai­sir. »

La minute philo du jour, par Nikos

« On n'est pas triste quand on essaie. On est triste quand on regrette. » A médi­ter.

 

Un deuxième album très personnel pour Ryan Kennedy

Marie Pier Lécuyer, Info07, 24 octobre 2017

Tout juste avant d’entrer à La Voix en 2016, Ryan Kennedy avait déjà un premier album en poche. Deux ans après Home Fires, il revient avec Love is gold, un opus très personnel.

Publicité 

«La sonorité du premier était très folk, raconte-t-il d’entrée de jeu, de passage à Gatineau pour discuter de ce deuxième album. Il était très guitare acoustique, un peu plus Neil Young. Le deuxième on a mis beaucoup de claviers, j’ai travaillé avec François Lafontaine de Karkwa. Il a amené vraiment une autre sonorité. C’est un son plus indie.»

Ce n’est pas par hasard non plus qu’on peut trouver des titres en français sur ce nouvel album. Il ne s’en cache pas, des titres dans la langue de Molière permettent de faire sa place un peu plus facilement à la radio.

Il cite en exemple la chanson Honest Song, tirée du premier album, mais revisitée pour aussi sur le second, qui a été lancée il y a plusieurs mois et qui a passé plus d’une soixantaine de semaines dans les palmarès.

C’est d’ailleurs l’une des raisons qui l’a motivé à remettre la chanson Honest Song sur le deuxième album, le premier opus n’ayant pas été distribué en magasin, mais plutôt par les plateformes web.  «C’était une bonne carte de visite. Et on l’a remis au goût du jour», précise-t-il.

Son plus récent extrait Je cours toujours, a aussi réussi à percer les ondes radiophoniques.  La chanson Morin Heights est quant à elle présentée sur l’album en anglais et une autre retravaillée en partie en français, avec la collaboration de Tire le coyote. «Ça a donné un résultat très intéressant.»

Percer le marché de la radio a changé sa vie, clame-t-il. D’abord, il y a beaucoup plus de gens à ses spectacles. «Et c’est une paye qui est vraiment gratifiante que des gens connaissent ta musique partout où tu vas au Québec», lance l’artiste.

L’amour

Dans quelques chansons, l’amour est évoqué par l’auteur-compositeur-interprète. Sur la chanson-titre Love is gold d’abord. «C’est comme un rappel que l’amour, c’est quelque chose qui est bon même si des fois ça peut faire mal. J’essaie de mettre ça ;a chaque jour dans ma vie, je l’ai d’ailleurs de tatoué sur le bras.»

Sur Honest Song, il y évoque de l’honnêteté et «des choses qu’on ne veut pas s’avouer dans le couple, qu’on ne sait pas comment se le dire.» 

Bordeline évoque son diagnostic de trouble de la personnalité limite. «Ça parle un peu de ce qu’on vit, qu’on ne sait jamais quand s’arrêter et qu’on vit les émotions très intensément.»

Originaire de Morin Heights, l’artiste évoque l’endroit dans Sanctuary. «C’est mon espèce de sanctuaire, après les tournées, les shows. C’est comme un endroit de paix et de sérénité où je me sens bien.»

Dans l’ensemble, l’album est très personnel, réitère-t-il. «Ça  parle vraiment d’où je viens et ce que je ressens intensément à l’intérieur vis-à-vis l’amour et comment je me suis sorti de mon passé religieux étant jeune», raconte celui qui a quitté les Témoins de Jéhovah pour se consacrer à la musique.

Un troisième album est déjà dans les cartons. Déjà, la préproduction est presque terminée. Il envisage enregistrer le tout dans les six ou sept prochains mois pour une sortie plus tard. C’est qu’il écrit près d’une chanson par semaine, mais en garde environ une par deux mois, se qualifiant de «difficile» pour le choix de ses chansons. «J’écris beaucoup de chansons et quand je laisse une chanson trop longtemps sur l’étagère, je trouve qu’elle perd un peu l’idée, l’émotion», conclut-il. 

 

Les séquelles d'une jeunesse difficile

Sandra Godin, Journal de Montréal, 7 octobre 2017

Il a fait La Voix il y a deux ans, mais c’est surtout grâce à sa chanson Honest Song que le public est tombé amoureux du folk et de la voix unique de Ryan Kennedy. Après être resté dzans les palmarès pendant 60 semaines, l’auteur-compositeur-interprète a choisi de la remettre sur son 2e album, Love Is Gold, son premier opus à être distribué en magasin.

Le ver d’oreille Honest Song a connu un succès instantané à la radio. « C’est la plus belle paye qu’on peut avoir, a-t-il commenté. Ç’a changé beaucoup de choses. Il y a plus de monde qui vient dans mes spectacles. Je me suis ­ramassé à Matane cet été devant 5000 personnes, et les gens ­connaissaient toutes les paroles. Ça change la relation avec le public. »

Enrobée de nouveaux arrangements, il a même décidé de remettre Honest Song sur son second album, Love Is Gold, qui arrive deux ans après Home Fires. Et sur lequel il exorcise de nouveau les démons du passé. « J’aurais pu appeler cet album-là Séquelles de jeunesse », dit-il en riant.

Il faut expliquer que Ryan Kennedy a un parcours pour le moins atypique. Élevé chez les témoins de Jéhovah, qu’il a quittés il y a 10 ans pour faire de la musique, Ryan Kennedy affirme avoir eu une vie « un peu fuckée » qui teinte sa création.

Rétrospective

Dans Where You’re Sleeping il évoque sa vision différente de l’amour, « parce qu’on apprend à aimer différemment dans cette religion-là », commente-t-il. Dans Sanctuary, il essaie de se trouver une place où il est bien et où il ne pense pas à ses démons. « Cet album-là est vraiment une rétrospective sur comment je prévois m’en sortir à chaque jour », a-t-il confié.

« Ça fait 10 ans que j’ai quitté ce mouvement-là et, à 30 ans, j’ai encore beaucoup de séquelles de ça, raconte-t-il. Je fais des cauchemars sur ça presque chaque nuit. C’est assez difficile d’avoir une vie stable. C’est un combat quotidien. »

Le titre Love Is Gold lui permet de se rappeler à quel point l’amour est important. « L’amour, c’est à tous les jours, et tu peux le partager avec tout le monde. Il faut s’en souvenir, surtout avec ce qui se passe dans le monde. »

Plus indie

Après un album folk, Ryan Kennedy reste fidèle à ses racines, mais propose un son plus indie : il confie s’être laissé influencer par Bon Iver, entre autres. L’album a été réalisé par Dimitri Lebel-Alexandre, enregistré au Studio Picolo, avec la collaboration de François Fontaine (Karkwa).

Il a également demandé de l’aide à Tire le Coyote pour la traduction des pièces Morin Heights et Soul Digger, qui devient Je cours toujours. Un passage nécessaire pour passer à la radio ?

« Oui, certainement. Quand tu es un artiste québécois et que tu veux sortir un album en anglais, c’est très, très difficile. On n’a pas le choix de faire une chanson qui a 51 % de mots français dedans, au minimum. »

Un 3e album

Après son passage à La Voix, Ryan Kennedy avait dit avoir au moins trois albums prêts à être enregistrés et, effectivement, il y en a un troisième en route dont la préproduction est terminée.

Concernant son passage à la populaire émission, il affirme y avoir beaucoup appris sur le métier. « La Voix, c’est un peu l’université du show-business, dit-il. Tu apprends à faire des entrevues, à gérer ton stress à la télé, à chanter devant trois millions de personnes. Il y a des artistes qui ont 30 ans de carrière et qui n’ont jamais eu la chance de faire ça. »

 

Projets culturels

Contact

info@natcorbeil.com
t. 514 244 7202
Facebook Twitter Rss
a. 1513a Sauvé Est, Montréal H2C 2A6

Facebook

Calendrier

07-16 Simon Kearney
Auberge de Jeunesse de Tadoussac
Tadoussac, QC
07-16 Andie Duquette
Caffuccino
Magog, QC
07-17 Fuso
Square Phillips
Montréal, QC
07-17 Simon Kearney
Centre de Plein Air de la Haute Gaspésie
Ste-anne-des-monts, QC G4V 2L4
07-18 Simon Kearney
Gibard
Tadoussac, QC
07-19 Simon Kearney
Auberge la Fascine
Saint-Bernard-sur-Mer, QC G0A 3J0
07-20 Raton Lover
Vieux-Théâtre Saint-Fabien
Rimouski, QC
07-20 Bodh'aktan
Festival de la Famille
Havre-Saint-Pierre, QC G0G
07-21 Raton Lover
Place Publique
Montmagny, QC
07-24 Raton Lover
Vacances en Spectacles
Pont-Rouge, QC
07-25 Jérôme Couture
Parc des Ateliers
Chambly, QC
07-26 Lydia Képinski
Château Scènes
Châteauguay, QC

Liste d'envoi

Recevez nos communiqués par courriel
Veuillez entrer une adresse courriel valide
Nom    E-mail 
Public Média

Mots-clés