Dossier de presse de Sophie Pelletier

Mai - Juin 2015
Février - Avril 2015
Janvier 2015
Juillet - Décembre 2014

 

Sophie Pelletier rencontre de jeunes élèves

Journal Le Placoteux, 12 octobre 2016

À l’occasion des journées de la culture, la ville de Saint-Pascal et l’école Mgr-Boucher ont eu la chance d’accueillir l’auteure-compositrice-interprète originaire de Rivière-Ouelle, Mme Sophie Pelletier.

Les élèves avaient réservé de petites surprises à cette invitée spéciale, finaliste en 2012 à Star Académie.

Sophie a animé des ateliers grâce au Projet Victoire Musique qui utilise la musique francophone comme outil pédagogique, afin que toute personne puisse en ressentir les bienfaits dans son quotidien. Les ateliers offerts ont grandement été appréciés par les enfants et le personnel de l’école.

Spectacle

Le dimanche 2 octobre, la population était invitée à un spectacle en plein air au parc Ernest-Ouellet de Saint-Pascal. L’ambiance, le plaisir et le beau temps étaient au rendez-vous.

« Ces journées de la culture nous ont fait vivre de très beaux moments avec tous les élèves, le personnel de l’école et toute la communauté. Nous tenons également à remercier le comité Art et culture, Mme Jacqueline Duval et M. Dave Pelletier, enseignants à l’école, pour leur collaboration et leur soutien au projet », ont commenté les organisateurs.

 

Sophie Pelletier à St-Pacôme

Journal Le Placoteux, Cool 103,5 FM, 4 octobre 2016

Le 21 octobre prochain à 20 h, se tiendra à l’église de Saint-Pacôme, un spectacle musical bénéfice mettant en vedette une artiste de la région : Sophie Pelletier.

Ce spectacle est organisé conjointement par le Comité de développement et le Comité de sauvegarde de l’église. Les profits générés seront partagés pour la sauvegarde de l’église ainsi qu’à divers organismes de la paroisse.

C’est dans une ambiance intime et décontractée, tout à fait à son image, que Sophie présentera des pièces de son premier album, quelques primeurs de son second album à paraître en 2017 ainsi que des pièces d’artistes qui ont influencé son parcours musical.

 

Sophie Pelletier au service des jeunes

Samuel Pradier, Échos vedettes, 1er octobre 2016

Sophie Pelletier a su conjuger sa passion de la musique avec son intérêt pour le milieu de l'éducation et sa volonté d'aider les autres depuis plus d'un an, elle dirige des ateliers dans des écoles où elle initie les jeunes à l'écriture de chansons.

Après sa participation à Star Académie, Sophie Pelletier a été sollicitée pour aller faire des conférences sur la persévérance dans les écoles, en parlant de son parcours. Diplômée en éducation spécialisée, elle a alors imaginé de conjuguer ses études avec son parcours et sa passion pour la musique. «J’avais envie de profiter de cette tribune d’une autre façon. J’ai donc imaginé des ateliers dans lesquels on pourrait mettre les jeunes dans l’action. Quand on est à l’adolescence, c’est dur de les garder assis à regarder des présentations. J’ai eu l’idée de présenter l’écriture de chansons comme un moyen d’expression pour passer à travers des épreuves. C’est comme cela qu’est né le projet Victoire Musique.»

Avant son arrivée dans la classe, Sophie s’informe sur les artistes que les jeunes écoutent et sur ce que les professeurs ou les intervenants recherchent avec cet atelier. «On commence toujours par une présentation de mon parcours. Je leur parle de mes études, des difficultés que j’ai eues dans mon parcours et des belles réussites que j’ai eues par la suite. Ça leur montre ma persévérance. Ensuite, on passe à l’atelier. Avec des exemples, je leur fais écouter des chansons, je leur demande de quoi ça parle, je les fais réfléchir sur le propos. Ensuite, je leur donne les bases sur ce qu’il y a dans une chanson. Selon leur âge, on peut faire une chanson en groupe, ou s’ils sont plus vieux, les faire travailler en groupe ou en solo.»

LA FIERTÉ DE L’EFFORT

Le but de ses ateliers est non seulement de donner certaines bases aux jeunes, mais aussi de les aider à exprimer leurs sentiments à travers les textes des chansons, et au final de fournir des efforts afin d’être fiers d’eux. «Souvent, les intervenants me préviennent que ça va être difficile, qu’ils n’ont pas beaucoup de motivation. Lorsque j’arrive, on a en effet des jeunes qui, souvent, n’ont pas envie de faire grand-chose. Mais, finalement, ils vont faire des efforts. Les enseignants viennent souvent exprimer leur surprise en voyant que certains élèves se sont mis au travail, ont fourni des efforts et mis de l’énergie dans le projet.»

Les jeunes qui participent à ces ateliers ont une liberté totale quant au choix de la thématique de leur chanson et de leurs textes. «Il y a une liberté d’expression qui vient vraiment les chercher et les motiver. Ils veulent ensuite montrer leurs textes à leurs parents, à leurs amis... Ça leur donne beaucoup de plaisir, mais aussi beaucoup de fierté.»

L’ÉCOUTE DES AUTRES

Avec ce travail d’introspection, les résultats sont parfois surprenants. Sophie raconte notamment le texte touchant d’un petit gars qui parlait de son grand-père récemment décédé, ou celui d’une jeune fille évoquant sa meilleure amie, qui s’était suicidée quelques années auparavant. «Pendant les présentations des textes, il y a souvent des pleurs, des rires, mais dans tous les milieux, il y a toujours du respect et l’écoute des autres. Quand il y a quelque chose de triste dans un texte, je vois toujours des amis qui vont faire un geste amical envers celui qui l’a écrit. C’est très beau de les voir aller.»

Bien entendu, Sophie Pelletier retire beaucoup de ces expériences avec les jeunes. «La musique a une grande place dans la société; ce n’est pas seulement un loisir, ça peut servir énormément. Je trouve que c’est aussi un bon moyen d’aider. Je me souviens que j’avais des amis décrocheurs qui sont restés à l’école grâce au sport. La musique peut avoir le même effet chez les jeunes. En éducation, on a tendance à beaucoup couper dans ces matières, mais c’est dommage, car ça peut avoir un réel impact sur les jeunes.»

 

ENTREVUE

Catherine Dostie, Catherine Dostie au bureau, Cool 103,5 FM, 23 septembre 2016

 

Sophie Pelletier au théâtre du Vieux-Couvent le samedi 24 septembre

Beauce.tv, 19 septembre 2016

Sophie Pelletier en spectacle intime à St-Frédéric le samedi 24 septembre à 20 h 00. A ne pas manquer au théâtre du Vieux-Couvent. Réservations 418-426-3436. Finaliste de Star Académie en 2012, Sophie Pelletier fera vibrer la scène avec ses nouvelles chansons de son futur album "Bouteille à la mer" ainsi que son premier album et ses influences musicales. Une soirée palpitante flamboyante et chaleureuse accompagné de son musicien guitariste et à la batterie. www.sophiepelletier.ca et www.theatreduvieuxcouvent.com

 

Des nouvelles de 30 académiciens

Samuel Pradier, Échos vedettes, 17 septembre 2016

Sophie Pelletier (2012)

La musique comme thérapie

Après une longue tournée de 75 dates, Sophie Pelletier travaille actuellement sur son prochain album, dont la sortie est prévue à l'hiver 2017. «Je reste dans un registre folk pop, teinté de toutes sortes d'influences, ce qui, au final devient mon propre style . Après la sortie du disque, je devrais faire une tournée de spectacles l'été prochain.» En parallèle, Sophie a décidé de réunir la musique et le travail social dans le Projet Victoire Musique. «Je m'adapte aux milieux dans lesquels je suis pour créer des ateliers musicaux sur mesure. Avec des jeunes de milieux défavorisés, je fais par exemple un garage musical. Je leur explique comment créer une chanson. Pour eux, c'est une opportunité d'exprimer des sentiments enfouis, un moyen de canaliser leurs émotions.»

 

ENTREVUE

Geneviève Hébert, Geneviève le matin, Mix 99,7 FM, 21 septembre 2016

 

Entrevue et Performance

Alex Trudel, Jeudi VIP, M 103,5 FM, 15 septembre 2016

Partie 1

Partie 2

Partie 3

 

Sophie Pelletier s'amène à Saint-Frédéric

Lynda Cloutier,Beauce Média, 15 septembre 2016

Sophie Pelletier fera le bonheur de ses fans le samedi 24 septembre prochain au Théâtre du Vieux Couvent de Saint-Frédéric.

Il y aura bien du nouveau lors de cette représentation puisque la chanteuse, toujours munie de sa guitare électrique, présentera le tout premier spectacle de rodage de son deuxième album Bouteille à la mer. La sortie est prévue à l’hiver 2017.

L’ex-académicienne qui est originaire du Bas-Saint-Laurent conjugue sensibilité et fougue sur scène. Son premier album qui avait été réalisé en 2015 démontre d’ailleurs comment cette artiste est autant capable d’embraser que de bercer.

La prestation de Sophie Pelletier débutera à 20 h. Pour réserver ses billets, on appelle à 418 426-3436.

 

Sophie Pelletier donnera un spectacle intime à Saint-Frédéric le 24 septembre

Gabriel Gignac, EnBeauce.com, 12 septembre 2016

La finaliste de l'émission Star Académie en 2012, Sophie Pelletier, donnera un spectacle intime au Théâtre du Vieux Couvent de Saint-Frédéric le 24 septembre prochain à 20 h.

L'auteure-compositrice-interprète de 29 ans native de Rivière-Ouelle en a fait du chemin depuis que les gens l'ont vue à l'émission de télé-réalité musicale. Après avoir terminé l'aventure Star Académie, Sophie tente une expérience de travail avec Marc Dupré et ensuite Grégory Charles. Toutefois, elle décide de partir sur son propre chemin et de travailler à sa façon en lançant avec son amie Geneviève Morin sa propre maison de production nommée Uniforce.

« Je jouais de la musique et je chantais depuis longtemps avant Star Académie et le fait de partir à mon compte m'a permis de voir un autre volet de comment fonctionne l'industrie musicale. Aujourd'hui, je prends mes propres décisions artistiques et professionnelles et je fais tout en connaissances de causes. J'ai grandi plus rapidement de cette façon en tant qu'artiste. J'ai développé grandement ma plume et mes chansons en plus de mon cercle de connaissances dans le domaine. Je n'ai pas pris le chemin le plus facile, mais je suis très contente d’où je suis rendue dans ma carrière », raconte la chanteuse.

Son premier album de style folk-pop, « Le désert, la tempête », a connu un beau succès avec les pièces « Sans remords », « Accroche-toi » et « Il est parti ». Son prochain CD qui devrait sortir à l'hiver 2017 comprendra quelques collaborations musicales quelle a obtenu avec les artistes Dumas, Marc Dupré et Fred St-Gelais. Elle ajoutera avec parcimonies des sonorités qu'elle aime bien comme l'électro par exemple, mais le style folk-pop sera toujours à l'avant-plan. Elle signe les textes de ses chansons en collaboration avec Gaëlle. L'artiste souligne que son nouvel effort sera plus mature alors qu'elle continuera d'aborder le thème de l'amour et des sujets plus engagés. Pour nommer un exemple, Sophie a dévoilé dernièrement le morceau « Une bouteille à la mer » qui parle d'un sujet délicat, soit la prostitution juvénile. « J'ai été inspiré par un film quand j'ai écrit cette pièce. Je l'ai composé en prenant la place d'une femme qui voit son amie aller dans ce monde si cruel », explique-t-elle en ajoutant qu'elle démontrera sa fragilité, ses craintes et ses peurs dans les compositions de son nouveau CD.

Sophie connait quand même bien la Beauce, car elle a joué il y a quelques années la première partie de Louis-Jean Cormier. Toutefois, il s'agira de la première performance en solo de la star dont son grand-père et sa tante habitent la région. Elle offrira aux spectateurs présents deux séances de 45 minutes de musique auxquels elle jouera cinq nouvelles pièces, des morceaux de son premier album et des reprises de chansons qui ont influencé son style. « Je vais jouer dans une petite salle, ce qui rend le tout encore plus intime. J'aime le privilège de pouvoir pratiquement parler aux gens sans mon micro. Ce lien de proximité est spécial pour moi, de pouvoir avoir un contact visuel avec chacun et de pouvoir échanger un peu avec eux entre les chansons. J'ai vraiment hâte de venir à Saint-Frédéric », affirme celle qui sera accompagnée sur scène de Luc Catellier qui joue de la batterie et de la guitare.

Sophie Pelletier voit un beau futur pour sa carrière. « Je ne veux pas avoir trois maisons et quatre autobus, rigole-t-elle avant de poursuivre. Je veux tout simplement continuer ma carrière comme elle est partie et que ma musique continue de se rendre aux gens. Je fais le plus beau métier du monde et je suis bien dans mon authenticité et dans mon intimité de spectacles avec les gens. »

Les billets pour le spectacle, qui est présenté par les Productions O-Val, sont présentement en vente au Théâtre du Vieux Couvent au coût de 32 $ en téléphonant au 418-426-3436.

 

Entrevue

Valérie Girard et Sébastien Bouchard, Rythmez vos matins, 1 septembre 2016

http://www.rythmefm.com

 

Entrevue

Michel Roussel, La vie au Bas-St-Laurent, TVA Rivière-du-Loup, 19 août 2016

http://cimt.teleinterrives.com

 

 

Des guitares à histoires

Sylvain Sarrazin, La Presse, 3 août 2016

Sophie Pelletier: la guitare rachetée

Sophie Pelletier, finaliste de Star Académie 2012, a également eu la désagréable surprise de voir sa Fender Telecaster américaine 1987 volée par des cambrioleurs. «C'est la guitare que j'avais toujours voulu avoir», confie-t-elle. Ce qui a nécessité d'intenses recherches pour finalement la retrouver... au pawnshop du coin. Ironie de l'histoire? Elle a dû racheter son propre instrument pour 200 $!

 

 

Entrevue et performance

Xavier Lacroix, Bon pied, bonne heure!, ICI Radio-Canada Première, 18 juillet 2016

http://ici.radio-canada.ca/

 

Entrevue

Gabrielle Barbeau, CILE 95,1 FM, 15 juillet 2016

http://www.cilemf.com/

 

Entrevue et prestation

Xavier Lacroix, Le Téléjournal Côte-Nord, ICI Radio-Canada Télé, 11 juillet 2016

http://ici.radio-canada.ca/

 

Sophie Pelletier: Une artiste persévérante et déterminée

Éric Martin, Journal Le Nord-côtier, 6 juillet 2016

Havre-Saint-Pierre – De retour dans l’est du Québec cet été, Sophie Pelletier présentera à nouveau aux spectateurs les chansons issues de son album «Le désert, la tempête» ainsi que des nouvelles qui figureront sur son prochain qu’elle prévoit lancer à l’hiver 2017, dont un premier extrait «Bouteille à la mer» vient d’être dévoilé. Il joue dans plusieurs stations de radio au Québec.

Peu visible dans les médias de masse, Sophie Pelletier travaille fort à se tailler une place dans ce milieu où la compétition est féroce. «À la minute où l’on ne passe pas à la télé, les gens ont de la difficulté à nous considérer, déplore-t-elle. Je me dis toutefois que le succès obtenu par mes extraits radios a une valeur. C’est sûrement ce qui m’a permis d’offrir plus d’une cinquantaine de représentations de mon spectacle jusqu’à maintenant.» Entourée d’une solide équipe de collaborateurs, l’auteure-compositrice-interprète entend proposer un deuxième album sur lequel on retrouvera des arrangements musicaux plus étoffés. «Pour le premier, j’y suis allée plus épuré. J’avais envie de mettre un peu plus de chair autour de l’os pour le deuxième, explique-t-elle. Je délaisse un peu le folk pour me tourner vers l’alternatif-pop. J’ai déjà fait une maquette d’une quinzaine de chansons et je peux vous assurer que ça déménage. Pour l’instant, on n’y retrouve qu’une seule ballade.»

Un métier enrichissant

En contrôle de son destin, Sophie Pelletier éprouve un réel plaisir à faire carrière dans le milieu musical. «Je gère tous les aspects de ma carrière. Je ne prends pas de décision en fonction d’un producteur. Je fais ce que j’ai envie de faire. (…) Par la musique, j’espère réussir à rejoindre les gens. Je veux qu’ils puissent se reconnaître à travers ce que je vis. Pour moi, ce plaisir n’a rien d’égoïste. Je trippe à chanter et à partager cette passion avec les gens», enchaîne-t-elle.

Des moments appréciés 

Foncièrement amoureuse des gens, elle apprécie grandement ces moments intimistes que lui procure une tournée de spectacles comme celle du Réseau d’été du Regroupement des organisateurs de spectacles de l’Est-du-Québec (ROSEQ). «J’ai un côté social très développé. J’ai étudié en éducation spécialisée. Le contact direct avec les gens me nourrit. J’adore le partage qui se crée avec eux. Ce sont des moments comme ceux-là que je garde le plus longtemps en mémoire.» Un atout qu’elle a utilisé pour mettre en place Le Projet Victoire Musique qui utilise la musique francophone comme un outil pédagogique. Son objectif étant que toutes les personnes touchées par ses interventions puissent en ressentir les bienfaits dans leur quotidien et tout au long de leur vie. «C’est une réalisation, dont je suis extrêmement fière. L’écriture de chansons permet de canaliser les émotions. C’est une manière de s’exprimer», affirme-t-elle. Accompagnée d’un musicien, l’ancienne star académicienne se produira le 16 juillet à la Shed-à-Morue de Havre-Saint-Pierre et le 17 juillet au Café-bistro de l’Échouerie à Natashquan.

 

Sophie Pelletier: plus pop et plus engagée

Maurice Gagnon, Journal le Placoteux, 4 juillet 2016

Un soleil de plomb aspire les dernières gouttes de pluie tombée en matinée. Derrière ses lunettes fumées, un verre de blanc à la main, Sophie Pelletier a l’allure d’une vacancière. On cause en évitant de parler travail. Une phrase lancée au hasard nous ramène à l’ordre. Au milieu d’une journée de promotion bien chargée — elle arrive de Rimouski et prendra la route de Montréal aussitôt notre entretien terminé — l’auteure-compositrice-interprète aborde la sortie au début de l’hiver de son 2e album. Un projet emballant qui, d’ailleurs, la garde fort occupée.

En avril dernier, Sophie nous avait parlé de sa collaboration avec, entre autres, Fred St-Gelais à la musique et Gaële aux textes. Marc Dupré s’est ajouté depuis. «Il m’a envoyé une mélodie qui m’a inspirée et qui a ouvert la porte à d’autres collaborations avec lui», lance Sophie Pelletier. Elle a une vingtaine de chansons parmi lesquelles elle compte tirer «la crème de la crème». Sept ou huit sont déjà assurées de faire partie de l’album. L’arrivée de Marc Dupré lui donne le goût d’en écrire d’autres afin de pouvoir faire le meilleur choix possible.

Cet été, Sophie travaille surtout aux arrangements avec son équipe. «Quand le texte est solide, que la mélodie est solide, il y a les arrangements qui rendent la chanson originale», dit-elle. Un camion s’amène dans un train d’enfer. Sophie fait une pause. On le regarde passer.

Côté pop-rock

Pour ce qui est de la sonorité, Sophie a décidé d’assumer davantage son côté pop-rock, ce qui donne, dit-elle, des chansons plus radiophoniques. Le désert, la tempête misait plutôt sur le folk. Le premier extrait du 2e opus, Bouteille à la mer, bien accueilli par le milieu et par le public, offre un solide avant-goût de cette direction que veut adopter Sophie Pelletier. Dans la suite de Sarah sans sourire que les gens ont découvert avec son passage à Star Académie.

Qu’en sera-t-il des textes? Là encore, Sophie a choisi de mettre en lumière son côté plus engagé. Elle prendra position sur des thèmes qui la préoccupent. «Bouteille à la mer parle de la prostitution juvénile, des escortes. Je vais aborder d’autres sujets de société. Ce qui s’est passé avec les attentats va transparaître dans quelques-uns de mes textes», raconte Sophie Pelletier. La jeune femme est à l’affût de ce qui arrive sur la planète, s’intéresse à la politique. «J’essaie de lire La Presse chaque matin», dit-elle convaincue que les artistes ont une mission sociale. Et bien sûr, l’amour sera aussi un thème important dans son nouvel album.

Le plaisir d’écrire

Même si Gaële intervient sur chacun des textes, c’est Sophie qui rédige le premier jet et qui décide des thèmes. «Gaële m’oriente et je les retravaille», dit-elle. La Riveloise raconte avoir plus de plaisir à écrire maintenant que pour Le désert, la tempête où ce processus était plus ardu. «Je trouvais ça dur, je n’avais pas confiance en moi. Je voyais cela comme un gros travail.» Sophie rédige avec son dictionnaire de rimes à ses côtés.

Au plan personnel, elle se dit plus confiante, plus sûre d’elle. «Je sais que je suis à la bonne place», affirme-t-elle. Enracinée dans son coin de pays, Sophie Pelletier y retourne régulièrement pour sa famille et ses amis. «Si ce n’était du travail qui me force à rester à Montréal, je reviendrais m’installer dans la région, ou à Québec pour être plus proche d’eux», dit-elle.

Au plan professionnel, Sophie Pelletier est fière du chemin parcouru depuis sa sortie de l’Académie en 2012. Son premier album a été appuyé par les radios. Il a donné lieu à une soixantaine de spectacles.

«Ce qui me manque, c’est quelques apparitions à la télévision», souligne-t-elle, consciente de l’importance de ce médium.

Heureuse de pouvoir vivre de sa musique, elle ne ferme surtout pas la porte «au succès planétaire.»

En spectacles

Cet été, Sophie participera à une série de spectacles avec le ROSEQ. Elle sera aussi du Festival de montgolfière de Saint-Jean-sur-Richelieu. En août et septembre, elle présentera quatre spectacles de rodage à Saint-Jean-Port-Joli, Saint-Pacôme, Montmagny et Notre-Dame-du-Lac. Au début de l’automne, elle entrera en enregistrement pour l’album.

Le temps file et Sophie doit bientôt reprendre la route. Au moment de conclure l’entrevue, le soleil sorti d’un nuage qui le voilait a brusquement éclairé le visage de Sophie. N’est-ce pas lui qui fait briller les étoiles?

 

Entrevue et prestation

Mathieu guimond et Stéphanie Gagné, Rouge café, Rouge FM 102,9, 30 juin 2016

http://rimouski.rougefm.ca/

 

Entrevue et prestation

Marilyne Fortin, CIBM 107,1 FM, 29 juin 2016

http://cibm107.com

 

Sophie Pelletier présente Bouteille à la mer

QuébecSpot Média, 24 juin 2016

Sophie Pelletier présente Bouteille à la mer, un premier avant-goût de son second album en préparation.

Bouteille à la mer dévoile un côté pop-rock de l’auteure-compositrice-interprète, une direction que prend ce deuxième album dont la sortie est prévue pour l’hiver 2017.

Sophie s’est inspirée du film Jeune et Jolie de François Ozon : « Je me suis mise dans la peau d’une jeune fille qui voit son amie changer et s’éloigner depuis qu’elle joue les escortes. Qu’est-ce qui l’attire dans ce monde brutal? Comment faire pour la ramener à la raison? Qui l’aidera lorsqu’elle sera rendue trop loin? Toutes ces questions traversent l’esprit du personnage principal de cette chanson traitant d’un sujet très actuel. »

Pour son second album, Sophie a su s’entourer de collaborateurs de talent, partageant sa vision afin de forger un son qui colle habilement aux nouvelles compositions de l’auteure-compositrice-interprète. Sur Bouteille à la mer, elle a pu compter sur la collaboration de Gaële (Amylie, Brigitte Boisjoli) aux textes et de Fred St-Gelais (Marc Dupré, Jean-Marc Couture) et Samuel Joly (Marie-Pierre Arthur) à la composition.

À l’aube d’une tournée estivale dont le ROSEQ d’été, Sophie participera au Radiofest des stations WKND et BLVD à Québec le 5 juin prochain.

 

Sophie Pelletier présente la chanson Bouteille à la mer

Claudie, Hollywood PQ, 23 juin 2016

Ça fait presqu’un an que Sophie Pelletier nous a présenté du nouveau matériel.

Les fans de l’ex académicienne pourront se réjouir parce qu’elle vient de lancer un extrait qui swing pas mal, la chanson Bouteille à la mer. Avec le rythme accrocheur et la voix rauque de la chanteuse, on ne peut que tomber sous le charme.

Ce nouvel extrait annonce également la sortie d’un prochain album, prévu pour l’hiver 2017.

 

Sophie Pelletier présente Bouteille à la mer

Josée Beaulieu, Rythme FM 105,7, 7 juin 2016

Avec la chanson Bouteille à la mer, Sophie Pelletier donne un avant-goût de son second album en préparation.

Bouteille à la mer dévoile un côté pop-rock de l’auteure-compositrice-interprète, une direction que prend ce deuxième album dont la sortie est prévue pour l’hiver 2017.

Sophie s'est inspirée du film Jeune et Jolie de François Ozon : « Je me suis mise dans la peau d’une jeune fille qui voit son amie changer et s’éloigner depuis qu’elle joue les escortes. Qu’est-ce qui l’attire dans ce monde brutal? Comment faire pour la ramener à la raison? Qui l’aidera lorsqu’elle sera rendue trop loin? Toutes ces questions traversent l’esprit du personnage principal de cette chanson traitant d’un sujet très actuel. »

Pour son second album, Sophie a su s'entourer de collaborateurs de talent, partageant sa vision afin de forger un son qui colle habilement aux nouvelles compositions de l’auteure-compositrice-interprète. Sur Bouteille à la mer, elle a pu compter sur la collaboration de Gaële (Amylie, Brigitte Boisjoli) aux textes et de Fred St-Gelais (Marc Dupré, Jean-Marc Couture) et Samuel Joly (Marie-Pierre Arthur) à la composition.

Pour en savoir plus sur sa tournée estivale : SophiePelletier.ca

 

Un avant-goût du 2e album de Sophie Pelletier

Le Placoteux, 2 juin 2016

L’auteure-compositrice-interprète, Sophie Pelletier, nous donne un avant-goût de son 2e album solo avec la pièce Une bouteille à la mer. Cette chanson affiche le côté pop-rock de l’album dont la sortie est prévue à l’automne.

Sophie dit s’être inspirée du film Jeune et jolie de François Ozon. « Je me suis mise dans la peau d’une jeune fille qui voit son amie changer et s’éloigner depuis qu’elle joue les escortes. Qu’est-ce qui l’attire dans ce monde brutal? Comment faire pour la ramener à la raison? Qui l’aidera lorsqu’elle sera rendue trop loin? Toutes ces questions traversent l’esprit du personnage principal de cette chanson traitant d’un sujet très actuel », raconte la chanteuse native de Rivière-Ouelle.

Collaborateurs

Pour son second album, Sophie s’est entourée de collaborateurs qui partagent sa vision afin de forger un son qui colle habilement à ses nouvelles compositions.

Sur Bouteille à la mer, Sophie Pelletier a pu compter sur la collaboration de Gaële (Amylie, Brigitte Boisjoli) aux textes et de Fred St-Gelais (Marc Dupré, Jean-Marc Couture) et Samuel Joly (Marie-Pierre Arthur) à la composition.

Ce premier extrait est disponible sur iTunes.

À l’aube d’une tournée estivale dont le ROSEQ d’été, Sophie participera au Radiofest des stations WKND et BLVD à Québec le 5 juin.

 

Une nouvelle chanson pour Sophie Pelletier

Pascale Robitaille, TVA CIMT, 2 juin 2016

L’auteure-compositrice-interprète Sophie Pelletier travaille présentement sur un deuxième album.

Depuis hier, il est possible d’entendre le premier extrait de ce futur opus. La jeune femme originaire de Rivière-Ouelle fait un retour aux sources avec des sonorités pop-rock. La chanson ressemble plus aux premières créations de Sophie à l’époque de Star Académie en 2012 qu’à son premier album lancé en 2015. Voici un extrait de ce nouveau single Bouteille à la mer. 

« Pour le deuxième album j’avais envie d’avoir des influences un peu plus Serena Ryder, Elle King. J’avais envie d’avoir de l’enrobage autour de l’os. Dans le but que oui, ça passe dans nos radios, mais aussi des choses entrainantes que nous allons pouvoir écouter en faisant un jogging» explique Sophie Pelletier.

Mise à part la musique, les textes ont été également très travaillés. Sophie Pelletier a écrit Bouteille à la mer après avoir visionné le film de François Ozon, Jeune et jolie qui parle de prostitution juvénile. 

« Je me suis mis dans la peau d’une fille qui voit une de ses amies se diriger vers ce milieu-là. Les questions lui viennent en tête, qu’est-ce qui l’attire vers ce milieu-là, comment faire pour la ramener à la raison. Il y a quand même une lueur d’espoir dans cette chanson-là.»  

Le deuxième album de Sophie devrait voir le jour à l’hiver 2017. Mentionnons également qu’elle s’est entourée de nombreux collaborateurs de grands talents dont Fred St-Gelais.

 

Sophie Pelletier présente Bouteille à la mer

Fréquence Plaisir, 1 juin 2016

Sophie Pelletier présente Bouteille à la mer, un premier avant-goût de son second album en préparation. Bouteille à la mer dévoile un côté pop-rock de l’auteure-compositrice-interprète, une direction que prend ce deuxième album dont la sortie est prévue pour l’hiver 2017.

Sophie s'est inspirée du film Jeune et Jolie de François Ozon : «Je me suis mise dans la peau d’une jeune fille qui voit son amie changer et s’éloigner depuis qu’elle joue les escortes. Qu’est-ce qui l’attire dans ce monde brutal? Comment faire pour la ramener à la raison? Qui l’aidera lorsqu’elle sera rendue trop loin? Toutes ces questions traversent l’esprit du personnage principal de cette chanson traitant d’un sujet très actuel.»

Pour son second album, Sophie a su s'entourer de collaborateurs de talent, partageant sa vision afin de forger un son qui colle habilement aux nouvelles compositions de l’auteure-compositrice-interprète. Sur Bouteille à la mer, elle a pu compter sur la collaboration de Gaële (Amylie, Brigitte Boisjoli) aux textes et de Fred St-Gelais (Marc Dupré, Jean-Marc Couture) et Samuel Joly (Marie-Pierre Arthur) à la composition.

 

International de montgolfières de St-Jean-sur-Richelieu 2016 - La programmation complète

Claudie, Hollywood PQ, 1 juin 2016

International de montgolfières de St-Jean-sur-Richelieu 2016: la programmation complète.

On savait déjà qu’OMI (le gars qui s’est trouvé une cheerleader) allait être la tête d’affiche de la programmation de l’International de montgolfières de St-Jean-sur-Richelieu, mais on ignorait le niveau du reste du calendrier!

Scène Loto-Québec

La scène Loto-Québec présentera des artistes québécois et internationaux de renom. De grosses pointures telles que le chanteur canadien Francesco Yates font partie de celles-ci. Les festivaliers auront également droit à une performance électrisante donnée par l’inégalé Redfoo qui récidive après un passage légendaire avec le groupe LMFAO.  Les amateurs de musique indie seront enchantés par les performances des groupes Half Moon Run et Metric qui donneront le coup d’envoi à la nouvelle édition précédés par la prometteuse artiste Alexe Gaudreault brillant actuellement par son tout premier album incluant son extrait Placebo qui fût plus de 30 semaines #1 du Top 100 BDS Francophone. La talentueuse Ariane Moffatt performera pour la première fois à l’International de montgolfières et créera une ambiance toute spéciale en partageant la soirée avec les survoltés DJ Champion ainsi que le groupe Galaxie.

Seront également de la partie Brett Kissel, Yoan, Brigitte Boisjoli, Koriass, Samian, Dumas, Les Cowboys Fringants, ainsi que les groupes 2Frères et Zébulon.

Le festival se terminera en humour avec Jean-Marc Parent et Le Show du Ciel au profit de La Fondation Néz pour vivre. Les festivités se termineront avec un spectacle exclusif réunissant les artistes associés à cette cause, soit : Marie-Eve Janvier, Jean-François Breau, Alex Nevsky et Émilie Janvier.

Scène Hydro-Québec

La scène Hydro-Québec fera découvrir à tous et chacun des artistes émergents francophones. L’International de montgolfières est fier d’être un grand tremplin pour les artistes de l’industrie musicale québécois et canadienne. Laurence Nerbonne qui connaît une ascension fulgurante dans les derniers mois sera en prestation. Plusieurs artistes passeront par cette scène cette année dont quelques-uns déjà bien connus comme le groupe Blé, Valérie Lahaie, Jeffrey Piton, Mélissa Ouimet, Mentana, Simon Morin, Maryanne Côté et d’autres surprises. Des gros noms tels que Sophie Pelletier et Andréanne A. Malette, toutes deux finalistes de Star Académie, présenteront leur matériel original accompagnées de leur guitare.

La 33e édition de l’International de montgolfières aura lieu du 13 au 21 août 2016 et les passes sont disponibles en ligne sur le site officiel du festival.

 

L'album en création

Maurice Gagnon, Journal Le Placoteux, 11 avril 2016

LA POCATIÈRE – Nous avons profité de la présence de Sophie Pelletier au match des anciens Canadiens contre l’équipe de Groupe coopératif Dynaco pour prendre des nouvelles de l’évolution de son 2e album.

Sophie s’est entourée de collaborateurs : Dumas et Gaële pour les textes, Fred St-Gelais et Patrick Bouchard à la composition musicale. « Gaële me redonne envie d’écrire, de jouer avec les mots. Elle me permet d’être plus précise dans l’angle que je veux donner à la chanson », ajoute Sophie Pelletier.

Évolution

Bien qu’il se situe dans la continuité de son premier album « Le désert, la tempête », le 2e opus marquera une évolution sur le plan des thèmes et de la musique. « On y retrouvera mon côté romantique, mais aussi mon côté plus lumineux, plus engagé », dit-elle.

La sortie de l’album est prévue fin 2016 – début 2017.

Les fans auront tout de même droit à un extrait radio d’ici là. Une tournée de spectacles suivra.

 

L'authenticité de Sophie Pelletier

Cynthia Giguère-Martel, Journal L'Express, 5 avril 2016

CHANSON. La musique a toujours fait partie du quotidien de Sophie Pelletier. Elle chante, joue de la guitare, écrit et compose pour donner un sens à la vie, pour murmurer ou crier ses états d’âme. Le 9 avril, dans le cadre de sa tournée Le désert, la tempête, elle viendra partager avec le public les chansons de son premier album inspirées de son vécu et de ce qui la fait vibrer, à la Maison de la culture de L'Avenir.

La grande finaliste féminine de Star Académie 2012 transporte sa tournée un peu partout au Québec depuis un peu plus d'un an. Son premier album Le désert, la tempête sorti en janvier 2015 comporte 13 chansons aux sonorités folk pop et aux accents de blues ainsi que de country. Elle a d'ailleurs signé 11 pièces et s'est entourée de nombreux collaborateurs, dont Andre Papanicolaou (Vincent Vallières, Patrice Michaud, Joseph Edgar et Mordicus) à la réalisation.

Pour ce projet, un disque à son image, fidèle à sa personnalité et à son identité musicale, l'auteure-compositrice-interprète a exploré le thème de l'amour sous tous ses angles.

«Je suis une éternelle romantique, mais suis célibataire. Je vis donc beaucoup de choses émotivement. Plus je vieillis, plus j'ai envie de m'établir. Écrire, à la base, c'est quelque chose qui me fait du bien, qui me libère. C'est une psychanalyse personnelle. Je mets toutes mes histoires d'amour et mes quêtes sur papier. C'est pour cette raison que mes situations amoureuses reviennent dans mes textes», expose-t-elle.

Ce sera la première fois qu'elle montera sur les planches de la Maison de la culture de L'Avenir, une salle qui lui plaira certainement.

«Tout au long de ma tournée, j'ai visité de petites salles bien chaleureuses où j'avais la chance d'être proche du public. C'est ce que je préfère. Pour moi, la musique, ça vient de la famille. Le fait de me retrouver dans de petits endroits, me donne l'impression d'être dans un salon avec mes proches. Ça devient un partage de moments et je sens plus le pouls des gens», confie la jeune femme originaire de Rivière-Ouelle.

Pour l'occasion, elle chantera et jouera de la guitare aux côtés de trois musiciens, soit un batteur, un bassiste et un guitariste.

En plus de présenter les chansons de son premier album, Sophie interprétera des pièces anglophones d'artistes qui l'ont influencée. Elle offrira également un avant-goût de son prochain disque qui devrait sortir quelque part à l'automne ou au début de 2017, au plus tard.

Des collaborateurs de renom

Pour son deuxième opus, l'artiste s'est payé la traite en approchant Fred St-Gelais et Dumas.

«C'est moi qui ai fait les démarches pour aller les chercher. Je suis bien chanceuse, parce que je n'ai pas eu besoin de les convaincre. Ils ont cru en moi dès le départ», affirme-t-elle sans prétention.

«J'ai côtoyé Dumas dans le temps de Star Académie. J'avais un beau contact avec lui et peu de temps après, je l'avais rencontré dans un café-bar à Montréal. Ça m'avait donné l'idée de travailler avec lui. Je l'ai contacté et parlé de mon projet et ç'a vraiment cliqué. Quant à Fred St-Gelais, j'avais communiqué avec lui au départ pour la réalisation de l'album. Il était enchanté. Finalement, des projets ont changé en cours de route pour lui, donc il m'a proposé de composer des musiques», raconte-t-elle.

Ayant le goût de se développer dans l'écriture et de s'améliorer, Sophie a fait appel à Gaële, une auteure-compositrice-interprète qui a notamment collaboré avec Marie-Pierre Arthur.

«Elle me dirige beaucoup dans mes textes. Elle me permet d'élargir les horizons pour que ça reste moins ciblé sur un thème précis, ce qui fait en sorte que ça fera un album plus complet. Je suis très chanceuse de l'avoir, parce qu'elle est une fille super occupée et bien en demande. Elle choisit ses projets», de dire celle pour qui la musique représente toute sa vie.

Ses nouvelles chansons aborderont une fois de plus le thème de l'amour. D'autres sujets traitant de l'actualité l'ont également inspirée.

«J'ai un côté de plus en plus engagé. Il y aura donc une chanson à propos des attentats survenus dans le monde. Le côté conquérant (courage et détermination) va aussi beaucoup transparaître dans cet album-là», précise-t-elle.

Côté sonorité, elle dosera le folk pour laisser davantage de place au pop.

En plus de se consacrer à ce projet musical et à sa tournée, l’artiste a décidé d’élargir ses horizons en créant, en collaboration avec sa gérante, sa propre boîte de production et gérance, UniForce Productions.

«Je l'ai créée pour starter ma carrière, en quelque sorte. J'ai appris beaucoup sur les rouages de l'industrie de la musique. Ça m'a permis de partir sur des bases plus solides plutôt que d'être à la merci d'une boîte qui ne me rejoint pas. Je suis la cobaye de cette boîte et la seule artiste pour le moment, mais nous sommes en recherche active», laisse-t-elle entendre.

 

Sophie Pelletier à la Place des Arts

Anne Bourgoin, 7 Jours, 18 mars 2016

Un an après la sortie de son album Le désert, la tempête, l’ancienne finaliste de Star Académie se produira à la salle Claude-Léveillé de la Place des Arts, le 26 mars prochain. Au cours de cette soirée, la chanteuse nous transportera dans son univers musical unique, afin de nous présenter ses nouvelles pièces aux sonorités pop, folk, country et blues. Jean-Marc Couture et Renee Wilkin seront aussi de la partie, aux côtés de leur grande amie. C’est donc dans un cadre authentique, décontracté et familier que Sophie se livrera à son public.

 

5e édition du TéléDon: une vingtaine d'artistes chanteront pour un centre de cancérologie

Valérie Schmaltz, Journal L'Éveil, 11 mars 2016

Sous la présidence de Jean-François Legault, directeur des ventes pour le Groupe JCL, le TéléDon au profit de la Fondation Hôpital Saint-Eustache se tiendra le 15 avril prochain à 19 h au Complexe multisport Saint-Eustache. 

Animé par Éric Salvail, Isabelle Racicot, Dany Dubé et Emmanuel Auger, celui-ci sera télédiffusé en direct sur les ondes de MAtv (canal 609).

«C’est le seul spectacle télévisuel diffusé en direct pendant quatre heures sur la Rive-Nord, et dont tous les profits iront à une cause. Notre région peut être fière, de souligner la fondatrice et coproductrice du TéléDon, Peggy Béland. Le TéléDon sera télédiffusé dans le Grand Montréal et fera rayonner la cause, nos gens, nos entreprises, et pourra rejoindre jusqu’à 1,2 million de téléspectateurs.»

À noter que le TéléDon de la Fondation Hôpital Saint-Eustache est présenté par RBC Banque Royale du Canada.

«La RBC est fière de s’associer au TéléDon. Nous avons le sentiment de faire la différence», a souligné Anthony Mancini de RBC succursale Saint-Eustache.

Centre de cancérologie

Coïncidant cette année avec le 25e anniversaire de la Fondation de l’Hôpital Saint-Eustache, le 5e TéléDon permettra de répondre (en partie) à un gros défi, soit d’amener un centre d’onco-hématologie dans la région afin que la population puisse recevoir des soins de proximité. L’objectif visé est de 175 000 $.

«Toutes les sommes recueillies dans l’année seront dédiées au centre de cancérologie», confirme le président de la Fondation de l’Hôpital Saint-Eustache, Jacques Pelletier.

«Les besoins sont réels dans notre région. Vous pouvez effectuer un don, être présent au TéléDon à un coût de 15 $, sachez qu’il n’y a pas de petits dons, et ensemble nous allons faire la différence», d’ajouter le président d’honneur Jean-François Legault.

Une brochette d’artistes

Sous la direction artistique de Jean-François Cardin, les artistes suivants ont confirmé leur présence, soit Roch Voisine, Jonas, Marie-Chantal Toupin, Ian Kelly, Vilain Pingouin, Marie-Élaine Thibert, Mario Pelchat, Michel Louvain, Patsy Gallant, Paul Daraîche, Radio Radio, Jonathan Painchaud, Joanie Dubois, Joël Denis, Raffy, Boogie Wonder Band, Yoan, Alexe Gaudreault, Guy Michaud, Steve Hamel, Andie Duquette, Charlotte Cardin, David Thibault, Eli et Papillon, Final State, Renée Wilkin, Émilie Janvier, Shiraz Adham, Sophie Pelletier et Sens.

«Mes enfants sont nés à l’Hôpital de Saint-Eustache, j’ai des amis qui ont été sauvés à l’hôpital. On sait que le cancer nous afflige tous de près, sachant qu’une personne sur trois est touchée. Alors, tous ensemble, on est une force. Ce qui est important, maintenant, c’est de passer la bonne nouvelle», de dire Emmanuel Auger.

Le TéléDon est à la recherche de bénévoles pour cette soirée.

Pour plus d’information: 450 473-6811, poste 42351, ou [www.teledon.tv].

 

Entrevue et prestation

Claudia Lalancette, Culture Hebdo, MAtv Lanaudière, 9 mars 2016

http://tvrm.ca/

 

Une rentrée montréalaise réussie pour Sophie Pelletier!

Marie-Laurence Marleau, Petite boîte, 28 février 2016

Après avoir passé plus de douze mois sur la route à présenter les chansons de son premier album, Le désert, la tempête, Sophie Pelletier était de passage au Lion d'Or mercredi soir pour faire sa rentrée montréalaise, dans le cadre du Festival Montréal en lumières. Portrait d’une rentrée réussie.

Dans une salle qu'elle affectionne tout particulièrement grâce à son aspect de vieux cabaret, Sophie Pelletier a choisi de présenter son spectacle avec tout son band, après l’avoir aussi essayé en formule duo et trio. Revenant d'un passage en France, la finaliste de Star Académie affichait une belle confiance. Elle s'est présentée devant nous avec un aplomb à la hauteur de son talent, lançant même quelques pointes de blagues entre ses chansons, avec la fierté incontestable d’avoir finalement pu accoucher d’un premier album deux ans après sa sortie de l’académie. Si le parcours vers ce premier « bébé » fût parsemé d’embûches, le résultat en a valu la chandelle et les chansons de celui-ci collent parfaitement à Sophie Pelletier. Nous avons entre autres pu le constater dans son interprétation de Sans remords, Fil décousu, Tous les deux, 100,000 questions et Tiroirs.

Ce spectacle aura aussi été l’occasion pour Sophie Pelletier de nous montrer l’étendue de son talent et de son répertoire de chansons, en nous faisant passer du pop-rock au folk, sans oublier le blues. Nous avons pu apprécier le côté plus éclaté que permettait la formule band, mais également les passages plus intimistes, dont celui où elle chante en toute sobriété la pièce titre de son album, Le désert, la tempête, de même que Lucy please come home, de son réalisateur – et aussi chanteur – André Papanicolaou.

Étant moi-même une fan incontestable de Sophie Pelletier depuis son passage à Star Académie, j'ai pu apprécier son talent d'auteure-compositrice-interprète, mais aussi d'interprète. En plus des chansons de son premier album, elle a su nous faire vibrer collectivement en nous offrant une version bien sentie et personnelle des succès Crazy (Gnarls Barkley), Chains of Fool (Aretha Franklin), Me and Bobby McGee (Janis Joplin), Crazy (Patsy Cline) & L'Amour existe encore. Le moment phare de la soirée revient toutefois à son interprétation frissonnante de Feeling good de Nina Simone, chaleureusement accueillie par le public et durant laquelle elle s'est promenée dans toute la salle. Encore une fois, elle est parvenue à s’approprier aisément chacune des pièces jouées et à déployer une vérité incontestable dans chacune de ses chansons. Et c’est ce qu’il y a de beau chez Sophie Pelletier : qu’elles soient pop, rock ou folk, les chansons qu’elle interprète occupent toujours une place bien particulière dans son cœur et on le ressent tout de suite à l’écoute.

En plus des extraits de son premier album, la chanteuse originaire de Rivière-Ouelle nous a donné un avant-goût de son second opus qui devrait paraître à l'automne prochain - si tout va bien - et pour lequel elle collabore entre autres avec Fred St-Gelais, Gaëlle et Dumas. Elle nous a offert deux primeurs mercredi soir, Laisse-moi tomber et Une bouteille à la mer, des chansons qui donnent davantage dans le pop-rock et qui donnent un très bel avant-goût de son  prochain album.

Sophie Pelletier sera de retour à Montréal avec des artistes invités le 26 mars, dans le cadre des Week-Ends de la chanson Québecor. Elle se produira à la Maison de la culture de L’Avenir le 9 avril. Il est également possible de faire appel à ses services pour des ateliers d’analyse et d’écriture de chansons. Pour plus de détails, consultez son site web, www.sophiepelletier.ca

 

Sophie Pelletier, la rockeuse qui sort les griffes

Serge Larivière, Alternative Rock Press, 26 février 2016

L’ex-star académicienne Sophie Pelletier a convié ses fans à sa rentrée montréalaise qui a eu lieu au Cabaret du Lion d’Or. Comme un chat, la rockeuse a sorti ses griffes et en a profité pour faire sauter la baraque.

Même si la salle n’était pas remplie au maximum, le public était complètement en délire pour accueillir la chanteuse. C’est avec Sans remords qu’elle a attaqué son spectacle. Dès ces premiers moments, la musicienne était très à l’aise sur les planches et semblait totalement dans son élément. Impossible par la suite de ne pas « embarquer » dans son monde.

Entourée de ses gars, Sophie Pelletier a joué plusieurs chansons de son dernier né La désert, la tempête comme Fil décousu, 100,000 questions et la chanson-titre. Elle s’est permis de déconstruire certaines morceaux populaires comme Crazy de Gnarls Barkley. Sa version était franchement meilleure que celle du band américain. Elle dégageait beaucoup plus d’émotions et de sincérité; elle allait droit au but, à l’essentiel.

L’ancienne star académicienne a saisi l’occasion pour offrir à son public Laisse-moi tomber, nouveau morceau qui figurera sur son prochain album. Cet hymne efficace était résolument tourné vers des sonorités plus pop-rock, comme elle m’avait confié en entrevue.

André Papanicolaou invité à la fête

Fidèle compagnon artistique, le talentueux guitariste André Papanicolaou était présent à la soirée avec d’autres musiciens. La cohésion entre les membres étaient solide : c’était évident qu’ils avaient beaucoup de plaisir sur scène. C’était d’ailleurs la chose la plus positive : l’amour de partage la musique, de se dévoiler au public.

Pendant qu’elle accordait sa guitare, la jeune femme a demandé aux spectateurs s’ils avaient des questions. Étaient-ils gênés? Une seule personne dans la salle s’y est aventuré. La réponse était bien amusante.  Pour être plus prêt de son public, Sophie Pelletier est descendue de la scène et s’est promenée entre les chaises au grand bonheur des gens présents.

Bien que je ne suis pas dans le public cible de la chanteuse, j’avoue qu’elle a offert une prestation au-delà de mes attentes. En me rendant à la station de métro la plus proche, je n’avais qu’en tête sa reprise de Gnarls Barkley et de Janis Joplin.

 

Sophie Pelletier et sa gang

Amélie Carrier, Tempo Mag, 26 février 2016

« Merci d’avoir bravé la tempête pour moi! » Son spectacle est rodé depuis un bon moment et son premier album en carrière a vu le jour il y a plus d’un an. Sophie Pelletier était maintenant prête à présenter sa rentrée montréalaise. C’est hier soir au Cabaret Lion D’or qu’une centaine de personnes étaient réunies pour entendre Sophie et son groupe.

En plus de jouer ses propres pièces, l’auteure-compositrice-interprète a profité de la soirée pour présenter bon nombre de reprises d’artistes qui ont marqué son univers musical, telles que « Chain Of Fools » d’Aretha Franklin et « Feeling Good » de Nina Simone.

La voix de la chanteuse est versatile et puissante, et sa facilité de passer d’un style musical à l’autre, par exemple du folk au jazz et même au rock, en l’espace de quelques minutes est hallucinante. Son spectacle est composé autant de ballades où elle chante assise sur scène, tout près des spectateurs, que de morceaux énergiques et entraînants qui l’amènent sous la boule disco, au beau milieu de la foule.

Boucler la boucle

Sophie Pelletier a parcouru le Québec en entier pendant un an pour présenter au public les chansons de son album Le désert, la tempête (2015). Elle revient tout juste de France pour faire de même.

Pendant la dernière année, elle a essayé plusieurs formules pour son spectacle : en duo, en trio et avec un groupe complet. « Ce soir, c’est avec toute ma gang que j’avais envie de vous présenter mon show! » Afin de terminer l’année sur la route en beauté, elle a convié guitariste, bassiste, instrumentiste et batteur pour partager à tous le spectacle qu’elle connaît si bien.

Sophie Pelletier a répété se compter chanceuse d’être dans sa salle de spectacle préférée, le Cabaret Lion D’or. Elle apprécie particulièrement l’ambiance chaleureuse et intime de l’endroit qui lui permet d’être près du public.

En primeur

Sophie Pelletier a entre autres offert ses succès « Sans remords », « Fil décousu », chanson qui parle des années entre sa sortie de l’Académie et la sortie de son premier album, et « 100,000 questions ».

En plus de présenter toutes les chansons de son premier album, elle a promis quelques exclusivités au public. « Si vous êtes gentils, vous aurez droit à de nouvelles chansons », a-t-elle affirmé à la blague en début de représentation. On a d’abord pu entendre le morceau « Laisse-moi tomber ». Fred St-Gelais signe la musique et Gaëlle cosigne l’écriture des paroles avec Sophie Pelletier. Au milieu du concert, la chanteuse a relancé la foule avec une deuxième surprise, la chanson « Bouteille à la mer ». Avez ces deux extraits qui proviennent du futur album, il faut dire que le style de l’artiste évolue et que c’est assez prometteur.

Hommage à une idole

Janis Joplin est l’une des idoles de Sophie Pelletier. L’ex-académicienne a souhaité lui rendre hommage en interprétant « Me and Bobby McG », qui lui a valu une ovation debout et beaucoup de cris et d’applaudissements.

La soirée s’est terminée avec une prestation de circonstances sur « L’amour existe encore » de Céline Dion. Le spectacle de Sophie Pelletier était présenté dans le cadre du festival Montréal en lumière qui se poursuit jusqu’au 5 mars.

L’auteure-compositrice-interprète se produira à nouveau à Montréal : cette fois-ci, dans la Salle Claude-Léveillée de la Place des Arts, le 26 mars prochain. Pour plus d’informations, on visite le www.sophiepelletier.ca.

 

Je sors ou je reste?

Camille Dufétel, Journal 24h, 24 février 2016

Spectacle Rentrée montréalaise de Sophie Pelletier

L’auteure-compositrice-interprète Sophie Pelletier vous propose de découvrir son nouvel album de 13 pièces intitulé Le désert, la tempête, et réalisé par André Papanicolaou. Un univers pop, folk, blues et country. Ce soir à 20h au Cabaret Lion d’Or, 30$ à la porte.

 

Entrevue et prestation

Sébastien Pilon et Caroline Legault, Lunch VIP, FM 103,3, 18 février 2016

http://www.fm1033.ca/

 

Sophie Pelletier fait appel à Dumas et Fred St-Gelais!

Valérie Roberts, En vedette, 15 février 2016

Nous avons rencontré Sophie Pelletier grâce à Star Académie 2012, nous l'avons redécouvert avec son premier disque qui est paru en janvier 2015 et, cette année, la belle va se réinventer et nous proposer de la redécouvrir une fois de plus. 

C'est que pour son premier album Le désert, la tempête, Sophie Pelletier s'était lancé dans un univers folk comme sur la chanson Sans Remords. Mais ça s'apprête à changer... 

Pour son deuxième disque, qui devrait paraître d'ici la fin de l'année, l'auteure-compositrice-interprète se dirigera plutôt vers des sonorités pop et rock. Elle travaille actuellement sur ce nouveau matériel avec Dumas et Fred St-Gelais... beau duo!

Dans une entrevue publiée dans le Journal de Montréal, Sophie Pelletier avoue que ça pourrait bien ressembler à la pièce Sarah sans sourire qu'elle avait lancé à l'époque de Star Académie, il y a quatre ans. 

Si vous avez le goût d'entendre quelques nouvelles pièces de la part de la jeune femme, je vous suggère de vous rendre à son concert présenté dans le cadre de MONTRÉAL EN LUMIÈRE, le 24 février prochain. 

www.sophiepelletier.ca

 

 

Un deuxième album en chantier

Bruno Lapointe, Le Journal de Montréal, 13 février 2016

Après avoir donné dans le folk avec son premier album, Sophie Pelletier reviendra bientôt aux sonorités pop et rock qui l’ont portée jusqu’à la finale de Star Académie en 2012. L’auteure-compositrice-interprète planche actuellement sur un nouvel opus avec l’aide de Dumas et de Fred St-Gelais.

«À quelque part entre Elle King et Sheryl Crow.» Voilà les mots qu’utilise Sophie Pelletier pour décrire le nouveau matériel sur lequel elle ­travaille. Les fans devront toutefois s’armer de patience; le résultat ne ­devrait paraître qu’à l’automne ­prochain «si tout va bien», comme ­elle l’avance prudemment.

L’auteure-compositrice-interprète souhaite donc désormais mettre de l’avant les accents pop et rock, plus discrets sur Le désert, la tempête, son tout premier album paru l’an dernier. Le tout devrait, selon elle, se rapprocher du titre Sarah sans sourire, qu’elle a offert à l’époque de Star Académie, en 2012.

«Je n’élimine pas le côté folk, mais je veux mieux le doser. Je veux bien choisir les éléments que j’apporte à certaines chansons», explique-t-elle.

Bouteille à la mer

Même s’il faudra attendre encore plusieurs mois avant de découvrir ce deuxième album, on pourra avoir un avant-goût de ce nouveau son dans quelques jours alors que Sophie ­Pelletier montera sur scène dans le cadre du festival Montréal en lumière.

Pour l’occasion, la chanteuse a ­ajouté au programme de la soirée Bouteille à la mer, qui figurera sur ce prochain album. C’est le film Jeune et jolie, de François Ozon, qui a inspiré cette nouvelle pièce qui, à la lumière des récentes actualités, est aujourd’hui «d’autant plus pertinente». En effet, à l’écran, le réalisateur français dépeint l’histoire d’une jeune femme qui choisit d’offrir ses services ­d’escorte à des hommes en mal de compagnie.

«Le contexte est assez particulier; j’ai écrit cette chanson, puis on a commencé à voir plusieurs histoires de la sorte dans les médias. C’est une chanson qui est encore plus ­d’actualité dans le contexte actuel», explique-t-elle.

Un spectacle évolué

Outre cette nouvelle composition, on pourra y entendre toutes les pièces de son album Le désert, la tempête. Depuis sa parution, il y a tout juste un an, Sophie Pelletier le porte sur différentes scènes de la province, parcours qui lui aura ­permis de peaufiner et de raffiner le spectacle qu’elle offrira bientôt au public montréalais.

«Quand on passe douze mois à faire les mêmes chansons, à vivre avec elles, à les offrir sur scène, ça nous transforme. Ça m’a donné plus confiance», explique l’auteure-­compositrice-interprète.

C’est donc sur la scène du Lion d’or que Sophie Pelletier donne rendez-vous le 24 février prochain. Et elle a bien l’intention de se gâter. La ­chanteuse sera entourée de quatre musiciens pour renouer avec ses fans montréalais dans un lieu qu’elle ­affectionne particulièrement.

«Le Lion d’or est une salle qui a quelque chose de très spécial. L’atmosphère est parfaite avec ses lumières tamisées et le côté cabaret qui me plaît beaucoup. C’est le genre d’endroit où un spectacle ne peut pas mal fonctionner», ricane-t-elle.

Sophie Pelletier sera au Lion d’or le 24 février. Pour les dates de tournée, consulter le site: www.sophiepelletier.ca

 

Sophie Pelletier, coup de food pour Montréal en lumière

Serge Larivière, Alternative Rock Press, 10 février 2016

Après avoir sillonné le Québec avec les chansons de son album Le désert, la tempête, Sophie Pelletier viendra les interpréter en première montréalaise à l’événement Montréal en Lumière.

Même si la présence de nouveaux talents musicaux est quelque chose qu’elle apprécie du festival, l’ex-star académicienne avoue que le volet gastronomique lui plaît aussi énormément. « Je suis une “foodie” dans l’âme. J’adore la bouffe! Mais c’est une chance que de participer à un des événements qui se déroulent à Montréal. J’ai joué aux FrancoFolies cet été et, pour moi,  c’est un peu le même privilège », dit-elle reconnaissante.

L’idée de présenter un spectacle en rodage depuis juin et de le jouer dans un festival aussi important, c’est une occasion qu’elle devait saisir. « Je ne pouvais pas refuser cette offre. Ça aurait été un peu fou! » révèle-t-elle.

Puisqu’il s’agit d’une rentrée montréalaise, la chanteuse originaire du Bas-Saint-Laurent est bien consciente que le niveau de stress sera plus élevé qu’à l’habitude. « C’est sûr que la présence des médias apporte une certaine angoisse. C’est toujours spécial de jouer à Montréal. C’est la raison pour laquelle il y a une petite tension de plus. J’ai lu récemment que Patrice Michaud vivait la même chose que moi, qu’il y avait une énergie différente lorsqu’il jouait dans la métropole », raconte la jeune femme.

Du fromage en écoutant Lou Doillon

Avec humilité, la sympathique Sophie Pelletier admet qu’elle n’a jamais mis les pieds à Montréal en Lumière. Pas même comme festivalière. Elle risque de se reprendre cette année. « Je veux vraiment y aller plus d’une fois. Je me propose d’assister au spectacle de Keith Kouna. J’en ai beaucoup entendu parler et ça m’intrigue je t’avoue. Il y a certainement Lou Doillon — fille de Jane Birkin — qui est la figure internationale du festival. Je ne sais pas s’il reste des billets. J’aurais aussi aimé aller voir Rémi Chassé, mais il joue en même temps que moi », lance-t-elle en riant.

Après la musique, son dada est la nourriture! Sophie Pelletier me confie qu’elle raffole du fromage. Ne soyez pas surpris de l’apercevoir à l’événement Les fromages d’ici.  Ne lui demandez pas lequel est son préféré. « Je les aime tous », avoue-t-elle en rigolant. « Plus sérieusement, je dévore du chèvre noir, du mozzarella de pala, du gruyère et du cheddar. Je te dis, je pourrais vivre en ne mangeant que du fromage, mais ce ne serait pas très bon pour ma santé.»

Si Sophie Pelletier adore manger, elle aime aussi cuisiner. Tellement que la chanteuse à donner un coup de pouce à sa mère qui possède un service de traiteur. « Je l’ai aidée pendant le Temps des fêtes. C’était vraiment cool comme expérience.»

Sophie Pelletier passe son temps à se demander ce qu’elle pourrait bien mijoter comme plat. « Je fais de la bouffe pas mal tous les jours et je feuillette souvent les livres de recettes. C’est vraiment une passion », dit-elle d’un ton convaincant.

Une rentrée au Cabaret du Lion d’Or

Son spectacle sera présenté au Cabaret du Lion d’Or : une salle qu’elle affectionne beaucoup pour y avoir joué de nombreuses fois! « J’adore l’ambiance qui s’y dégage et aller voir des spectacles. J’aime les endroits intimes où il y a un contact direct avec le public. Sans oublier la formule cabaret qui apporte un certain cachet.»

Même si elle pige plusieurs chansons de l’album Le désert, la tempête lors de son spectacle, l’artiste proposera également des reprises qui l’ont marquée. « J’avais envie d’arriver avec de quoi de nouveau pour cette première montréalaise. Je vais jouer une ou deux compositions qui figureront sur mon prochain album. Je ne me suis pas encore arrêtée sur le nombre. »

Relativement à ces deux nouveaux morceaux, la jeune femme explique qu’il y a une évolution dans son style. « Je peux même te confirmer qu’il y aura moins de ballades sur le prochain disque; on va se tourner vers un son plus pop-rock. Ce sera des chansons plus “crunchy” avec de la guitare et du “beat”», me révèle-t-elle en conclusion.

 

Entrevue et prestation

Mathieu Caron, Studio M, 100,1 FM, 2 février 2016

http://www.100-1fm.com/

 

Un menu santé pour Sophie Pelletier

Mélanie Marchand, 7 Jours, 29 janvier 2016

La chanteuse Sophie Pelletier aime manger sainement. Ayant un penchant pour la cuisine méditéranéenne, elle raffole aussi des fromages, des légumineuses et du lait de coco! Notre chef Mélanie Marchand lui a donc créé des recettes inspirées de ses goûts.

Dans l’assiette de... Sophie Pelletier

Que manges-tu en cachette?

Du chocolat

Es-tu du type sucré ou salé?

Sucré!

Qu'y a-t-il toujours dans ton panier d'épicerie?

Des citrons, des tomates, du féta, du basilic, des œufs et du lait d’amande

Quel est ton ingrédient fétiche?

Le sirop d’érable

Quelle est ta recette à succès assuré?

Le tartare de saumon

Une boutique gourmande à connaître?

Arhoma

Quel est ton resto préféré?

Le Chien Fumant, à Montréal

À l'agenda

Sophie Pelletier fera sa rentrée montréalaise au Lion d’Or, dans le cadre de Montréal en lumière, le 24 février. Pour plus de détails sur sa tournée: sophiepelletier.ca.

 

Sophie Pelletier, plus vraie que nature

Olivia Nguonly, Journal l'Hebdo Rive-Nord, 17 janvier 2016

De passage à la Boîte à chansons de L'Assomption

TOURNÉE. Après son passage à Star Académie en 2012, Sophie Pelletier avait un objectif bien précis en tête: produire un album. Sans doute comme bien des anciens académiciens, mais pas à n'importe quel prix. « Ça impliquait tout un processus de réflexion », consent l'auteure-compositeure-interprète, qui quitte les Productions J pour partir sa propre compagnie de production. En janvier 2015, elle lance son tout premier album Le désert, la tempête et entame une tournée qui démarre en lion dans le cadre des Francofolies de Montréal. Le vendredi 5 février, l'artiste sera en spectacle à la Boîte à chansons de L'Assomption.

Sophie Pelletier aura ainsi pris trois ans afin de composer « son premier bébé », comme elle le dit elle-même, et se sera entourée de collaborateurs précieux, tels André Papanicolaou à la réalisation. « Il s'agit d'un album folk, rock et pop, dans cet ordre, et je mise beaucoup sur la guitare et mes influences blues et country », commente-t-elle en spécifiant qu'elle a composé la plupart des pièces et que certaines sont issues d'un travail de collaboration avec son réalisateur, qui avait aussi travaillé sur l'album de Patrice Michaud.

Lors de son périple à travers la province l'année dernière, la jeune femme a développé la piqûre de la vie de tournée, la vraie, « parce qu'avec Star Académie, dans le gros autobus, ce n'est pas la réalité de la plupart des artistes québécois », image-t-elle. Son coup de cœur, elle l'a eu pour la région de La Malbaie, Tadoussac et Port Cartier. « Il y a un esprit bohème et artistique là-bas. Les arts sont mis de l'avant et il y a une belle ouverture artistique », se souvient Sophie qui travaille déjà sur son deuxième opus.

Une artiste engagée

Aujourd'hui, les sujets qui inspirent la jeune femme sont variés, mais sa plume, elle, demeure riche et authentique. « J'ai un côté de plus en plus engagé: où le monde s'en va? Que ce soit dans le domaine de l'environnement, de la politique ou social. Les attentats terroristes en Europe et le déversement à Montréal m'ont justement inspiré une chanson. Je vieillis et je suis moins égocentrique. »

Celle qui est issue d'une famille de musiciens a grandi à Rivière Ouelle et ne pensait pas faire de sa passion son métier. « Mon père était guitariste dans un orchestre et quand j'étais petite, j'étais très "show off" alors très tôt, je suis montée sur scène », relate celle qui est diplômée en éducation spécialisée.

« Avec Star Académie, je me suis rendue à l'évidence que le public appréciait ma musique et j'avais déjà un bout de fait pour me faire connaître. » Sophie Pelletier a ainsi misé sur son authenticité et sait aujourd'hui plus que jamais la direction qu'elle souhaite prendre pour son second album: « doser le côté folk et donner plus de place au côté rock et pop. Je veux garder mon côté percutant et direct et mes influences blues avec un traitement assumé. »

Gérer ses émotions par la musique

En alliant son côté éducatrice spécialisée et musicienne, Sophie a lancé le projet « Victoire musique » l'année dernière. « Il s'agit de donner aux gens, aux jeunes en particulier, des outils pour gérer leurs émotions en écrivant ou en créant de la musique », résume son instigatrice. Le projet est ouvert à tous et connaît, selon elle, une belle réponse dans les centres jeunesse et les écoles. Pour information: projetvictoiremusique@hotmail.com.

Pour suivre Sophie Pelletier: www.sophiepelletier.ca

 

Entrevue et prestation

Fred Côté et Geneviève Desousa, Lanaudière sans détour, M 103,5, 13 janvier 2016

Entrevue

Prestation

 

 

La Place des Arts déroule le tapis rouge à la relève

Agence QMI, TVA Nouvelles et Canoe divertissement, 6 janvier 2016

La 22e édition du concours Ma première Place des Arts a été lancée mercredi par la SACEF, la Société pour l’avancement de la chanson d’expression française, qui a profité de l’occasion pour promouvoir la série Découvertes des Week-ends de la chanson Québecor.

Les 36 participants de Ma première Place des Arts et les 24 artistes émergents de la série Découvertes ont été présentés à l’Espace culturel Georges-Émile-Lapalme de la PdA, dans le Quartier des spectacles, à Montréal. Tout ce beau monde se produira sous les projecteurs de la salle Claude-Léveillée de la PdA d’ici le printemps prochain.

Dans le cas de Ma première Place des Arts, les amateurs y feront certainement la connaissance de nouveaux talents, le concours ayant révélé son lot d’artistes prometteurs par le passé, dont Philippe Brach, Corneille, Salomé Leclerc, Catherine Major, Klô Pelgag, Peter Peter et Les sœurs Boulay, pour ne nommer que ceux-là.

Douze soirées de concert sont prévues pour Ma première Place des Arts à compter du 11 janvier dans les catégories interprète et auteur-compositeur-interprète. Les demi-finales auront lieu les 11 et 12 avril, puis la grande finale se tiendra à la Cinquième Salle de la PdA le 25 avril. La diffusion à l’antenne de MAtv, la chaîne exclusive aux abonnés du câblodistributeur Vidéotron, s’amorcera dans une formule renouvelée et proposera des portraits des nouveaux visages de la chanson à compter du samedi 6 février, à 22 h.

Artistes en vitrine

En ce qui a trait aux spectacles de la 13e mouture de la série Découvertes des Week-ends de la chanson Québecor, elle aussi portée par la SACEF, ils se dérouleront du 8 janvier au 26 mars, chaque vendredi et samedi, à la salle Claude-Léveillée.

Cette initiative permet de braquer les projecteurs sur des talents déjà connus, mais toujours en phase d’éclosion. On y verra notamment à l’œuvre Félix Dyotte, Valérie Lahaie, Sophie Pelletier, Jeffrey Piton et Michel Robichaud.

 

ENTREVUE ET PERFORMANCE

Julie Boulanger, Aubaines & cie, V, 8 novembre 2015

http://vtele.ca/

 

ENTREVUE

Geneviève Chenail, Tapis rouge de l'ADISQ, 8 novembre 2015

Youtube

 

ENTREVUE

Valérie Clairoux, L'Outaouais maintenant, 104,7, 2 novembre 2015

www.fm1047.ca

 

Sophie Pelletier, «star» après l'Académie

Maud Cucchi, Le Droit, 2 novembre 2015

Des émissions de télé-crochet dans la veine de Star Académie ou de La Voix, qui propulsent des inconnus au rang de vedettes en quelques semaines, connaissent un succès identique dans le monde entier. Ce système fait souvent la fortune des grandes maisons de disques, des chaînes de télévisions et des célébrités invitées.

On le dit moins souvent, mais certains participants de ces émissions, même finalistes, peuvent peiner à retrouver leurs marques, des mois - voire des années - après la gloire télévisuelle consommée.

En témoigne Sophie Pelletier, petit bout de chanteuse originaire d'un village du Bas-Saint-Laurent, Rivière-Ouelle, 29 printemps au compteur, un premier album sous le coude, une tournée récemment amorcée. Et un parcours en pointillé, qui a pris son temps, après s'être dessiné à Star Académie 2012. En exergue, le titre évocateur de son disque sorti en janvier: Le désert, la tempête.

«La vie a fait en sorte que j'ai dû être patiente», répond pudiquement Sophie Pelletier. Dans les mois qui ont suivi la finale, ses démarches pour trouver une équipe de production n'ont pas abouti. «Finalement, si je voulais poursuivre ce que j'aimais, j'ai compris que je devais monter ma propre maison de production, raconte la chanteuse. Le parcours n'a pas été facile, mais c'était la meilleure option.» En tête, une certitude: «La musique est une affaire de famille, ça a toujours fait partie de moi.»

Pour se mettre au diapason de ses ambitions artistiques, Sophie Pelletier engage André Papanicolaou à la réalisation de son album. «Il m'avait été recommandé par diverses sources, dit-elle, ça a cliqué à merveille entre nous.» Et quelques collaborateurs: Sylvie Paquette, Steve Marin ou encore Éric Goulet.

Derrière le glamour et les sourires charmants, se cache une artiste persévérante mais aussi une militante. Bien avant la Star Académie, alors que l'option d'une carrière artistique semblait - «inatteignable pour la petite fille du bas du fleuve que j'étais» - Sophie Pelletier s'est lancée dans des études d'éducatrice spécialisée. «C'est mon côté aide sociale, répond-elle. J'ai donné une conférence sur la persévérance, j'interviens dans les écoles, j'ai lancé le projet Victoire/Musique qui aide des jeunes à canaliser leurs émotions à travers la musique.»

En formule intimiste

Sophie Pelletier se produira en duo avec le batteur et guitariste Luc Catellier dans le foyer de la Salle Odyssée, le 3 novembre prochain. «Une formule qui privilégie le contact avec le public, assure-t-elle, où je suis plus à l'aise, un peu comme dans un salon.» On y retrouvera la chanson Sans remords, son premier extrait radio ainsi que le dernier à découvrir: Fil décousu. En filigrane s'impose la composition d'une chanteuse battante: «Et quand j'aurai entre les mains/Ce pourquoi je me suis battue/Je penserai alors enfin/À tout ce qu'il m'aura fallu.»

Pour y aller

Quand? 3 novembre, 20h

Où? Foyer de la salle Odyssée

Renseignements: 819-243-2525; salleodyssee.ca

 

ENTREVUE ET PERFORMANCE

Julie Rhéaume, Qulture, CKIA, 22 octobre 2015

http://www.ckiafm.org/

 

Nouveau projet et spectacle à Montmagny pour Sophie Pelletier

Maurice Gagnon, Le placoteux, 7 octobre 2015

MONTMAGNY – Après sa tournée estivale, Sophie Pelletier a hâte de retrouver le public de la région lors du spectacle qu’elle présentera le 10 octobre prochain, à 20 h, à l’Ancien Cinéma Taché, à Montmagny.

Sophie Pelletier se produira en formule duo en compagnie du batteur et guitariste, Luc Catellier. « On a roulé ce spectacle tout l’été. Cette formule permet une communication plus intime avec le public », lance l’auteure-compositrice-interprète native de Rivière-Ouelle. On sent beaucoup la complicité qui s’est créée entre elle et son musicien.

« On parvient à rendre les chansons pratiquement comme sur l’album », ajoute Sophie Pelletier. Le spectacle garde toutefois sa spontanéité et permet de communiquer toute une gamme d’émotions. 

Sur scène, Sophie Pelletier interprétera les pièces de son premier corpus Le désert, la tempête et des pièces d’autres artistes qui l’ont touchée. Des incontournables. Et bien sûr, son classique Sarah, sans sourire qui lui a ouvert les portes de Star Académie.

Victoire musique

De passage dans la région la semaine dernière, Sophie Pelletier a lancé à Saint-Pascal son nouveau projet : Victoire musique. « Ce projet me permet de joindre ma formation d’éducatrice spécialisée à mon métier de chanteuse et d’auteure-compositrice-interprète », raconte Sophie Pelletier.  

À travers des ateliers, Sophie amène les jeunes à réaliser que la musique est un outil pour canaliser et exprimer ses émotions. À travers le volet Dessin sur musique, elle amène les jeunes à dessiner ce qu’ils ressentent après avoir écouté une chanson. Un volet touche l’analyse de texte et s’adresse à une clientèle plus âgée. Le volet création de musique invite les participants à créer une chanson en sous-groupe. « La musique, dit-elle, c’est accessible et ça fait du bien. » Pour plus de renseignements sur ce projet : projetvictoiremusique@hotmail.com.

 

ENTREVUE ET PERFORMANCE

Antoine De la Durantaye, Double-mix, CIQI, 28 septembre 2015

http://www.ciqifm.com

 

Sophie Pelletier, tête d'affiche pour Roots

Maxime Allaire, Rythme FM, 10 août 2015

Du 13 août au 7 septembre, juste à temps pour la rentrée, Roots mettra de l'avant la campagne promotionnelle #sweatstyle afin de célébrer son 42e anniversaire en compagnie de plusieurs artistes musicaux canadiens.

Au Québec, Sophie Pelletier sera le visage de cette campagne. De magnifiques clichés représentant la jeune artiste dans toute son authenticité et son naturel seront partagées sur les réseaux sociaux, le site web et dans tous les magasins Roots au Canada.

Elle se retrouve parmi K-os, Brett Kissel, Dave Monks (Tokyo Police Club), Francesco Yates, Hannah Georgas ainsi que Kira Isabella, qui sont les autres têtes d’affiche représentant la marque.

 

Sophie Pelletier de Star Académie est la vedette de la nouvelle campagne de Roots

Virginie, Hollywood PQ, 10 août 2015

Sophie Pelletier de Star Académie est la vedette de la nouvelle campagne de Roots.  Wow! C’est une Sophie Pelletier authentique et au naturel qu’on découvre ici pour la nouvelle campagne de Roots!  Du 13 août au 7 septembre, juste à temps pour la rentrée, Roots mettra de l’avant la campagne promotionnelle #sweatstyle afin de célébrer son 42e anniversaire en compagnie de plusieurs artistes musicaux canadiens. Au Québec, Sophie Pelletier sera le visage de cette campagne.    De plus, cette heureuse association lui permettra de rencontrer et de performer devant les clients de Roots lors d’un événement privé, le 20 août prochain.  Elle se retrouve parmi K-os, Brett Kissel, Dave Monks (Tokyo Police Club), Francesco Yates, Hannah Georgas ainsi que Kira Isabella, qui sont les autres têtes d’affiche représentant la marque.  Son plus récent extrait Tous les deux, tiré de son album Le désert, la tempête paru en janvier dernier, retentit toujours sur les ondes radio et sur scène, puisque Sophie est en pleine tournée estivale.  À lire aussi:  Un nouvel extrait, les FrancoFolies de Montréal et une tournée pour Sophie Pelletier  Sophie Pelletier en 13 questions – Entrevue HollywoodPQ  Bryan Audet et Sophie Pelletier ne sont plus en couple – Rupture  Crédit photo: Karine Paradis  Source: Communiqué de presse

Son plus récent extrait Tous les deux, tiré de son album Le désert, la tempête paru en janvier dernier, retentit toujours sur les ondes radio et sur scène, puisque Sophie est en pleine tournée estivale.

 

Sophie Pelletier, tête d’affiche pour Roots

Luc Bertrand, Info-culture, 10 août 2015

 Du 13 août au 7 septembre, juste à temps pour la rentrée, Roots mettra de l’avant la campagne promotionnelle #sweatstyle afin de célébrer son 42e anniversaire en compagnie de plusieurs artistes musicaux canadiens. Au Québec, Sophie Pelletier sera le visage de cette campagne. De magnifiques clichés représentant la jeune artiste dans toute son authenticité et son naturel seront partagées sur les réseaux sociaux, le site web et dans tous les magasins Roots au Canada.

Roots Sophie Pelletier #sweatstyle

 

De plus, cette heureuse association lui permettra de rencontrer et de performer devant les clients de Roots lors d’un événement privé, le 20 août prochain.

 

Elle se retrouve parmi K-os, Brett Kissel, Dave Monks (Tokyo Police Club), Francesco Yates, Hannah Georgas ainsi que Kira Isabella, qui sont les autres têtes d’affiche représentant la marque. Vous pouvez suivre la campagne sur Facebook, Twitter, Pinterest et Instagram en utilisant le mot-clé #sweatstyle.

 

Son plus récent extrait Tous les deux, tiré de son album Le désert, la tempête paru en janvier dernier, retentit toujours sur les ondes radio et sur scène, puisque Sophie est en pleine tournée estivale.

 

SPECTACLES:

 

13-14 août 2015

La Malbaie • Agora du Musée de Charlevoix

 

10 octobre 2015

Montmagny • Ancien Cinéma Taché

 

3 novembre 2015

Gatineau • Salle Odyssée

 

12 novembre 2015

Québec • Théâtre Petit Champlain

 

26 décembre 2015

Rivière-Ouelle • Chapelle

 

5 février 2016

L’Assomption • Boîte à chansons

 

9 avril 2016

L’Avenir • Maison de la culture

 

SophiePelletier.ca

 

Contact

info@natcorbeil.com
t. 514 244 7202
Facebook Twitter Rss
a. 1513a Sauvé Est, Montréal H2C 2A6

Facebook

Liste d'envoi

Recevez nos communiqués par courriel
Veuillez entrer une adresse courriel valide
Nom    E-mail 
Public Média

Mots-clés