Biographie de Sophie Pelletier

Guitare en main, Sophie Pelletier vit pleinement et nous entraine à découvrir tantôt sa vulnérabilité, tantôt sa fougue ensorcelante.  La musique s’est rapidement insinuée dans le quotidien de la chanteuse née à Rivière-Ouelle, dans le Kamouraska. Toute jeune, elle réalise rapidement qu’elle veut exprimer ses émotions à travers des mélodies et des paroles qui lui collent à la peau. La musique devient alors sa passion. Elle saisit les opportunités et de festival en festival, c’est à l’âge de vingt-six ans que le grand public la découvre enfin à Star Académie en 2012. Cette aventure, où elle accède à la grande finale, la propulse sous les projecteurs partout au pays en la faisant entrer dans tous les salons chaque semaine.

Après cette épopée exceptionnelle, Sophie Pelletier présente en 2015 son premier album Le désert, la tempête. C’est avec une touche de folk flirtant quelques fois avec le country qu’elle se démarque en tant qu’auteure-compositrice. Éducatrice spécialisée de formation, Sophie crée, en 2016, le Projet Victoire Musique.  Avec des dizaines d’ateliers dans des écoles et centres jeunesse, elle laisse sa marque sur les jeunes en leur apprenant les bases de l’écriture de chanson comme moyen d’expression.

Son deuxième album Les Météores suit en 2017.  Elle y explore davantage des sonorités pop allant jusqu’aux frontières de l’électro. Pour cet opus, elle s’est adjoint des collaborateurs de renoms tels que Dumas, Fred St-Gelais, Gaële, Marc Dupré, Samuel Joly et Gauthier Marinof à la réalisation.  C’est aussi en 2017 qu’elle lance le single Mes jours d’hiver, une chanson sur les souvenirs d’enfance qui nous reviennent en tête chaque Noël.  Cette chanson cumule d’ailleurs aujourd’hui plus de 200 000 écoutes sur Spotify.

Après une tournée de spectacles qui l’a menée jusqu’en France, Sophie participe à La Traversée et a l’occasion de se produire aux Francofolies de Montréal en 2018 pour se remettre ensuite à l’écriture et à la composition. Mais, à l’automne 2019, un nouveau chapitre s’ouvre pour l’artiste avec un nouveau son et un virage dans sa carrière.  Elle fonde sa propre maison de disque, Joseph Musique, ainsi nommée en l’honneur de son grand-père musicien, qui lui a transmis sa passion.

Pour son nouveau EP Bye Bye, elle s’implique à fond dans la création et la production, entourée de ses acolytes Gautier Marinof à la réalisation et l’auteure-compositrice-interprète Amylie à la direction artistique. Pas Comme ça qu’on s’aime, alliant un son disco-funk, une basse électrisante et des mélodies affirmées en est son premier extrait. Viennent s’ajouter Liquide, Ça va aller et Bye bye par lesquelles la jeune femme qu’elle est devenue veut prendre sa place, s’assumer pleinement, clamer haut et fort son identité et se donner le droit d’aspirer au bonheur. Toujours accompagnée de sa guitare, Sophie Pelletier devient un peu plus chaque jour celle qu’elle a toujours rêvé d’être : une auteure-compositrice-interprète accomplie.

Projets culturels

Contact

info@natcorbeil.com
t. 514 244 7202
Facebook Twitter Rss
a. 1513a Sauvé Est, Montréal H2C 2A6

Facebook

Liste d'envoi

Recevez nos communiqués par courriel
Veuillez entrer une adresse courriel valide
Nom    E-mail 
Public Média

Mots-clés