Biographie de Sydney

Lorsqu’on la regarde, on croit la deviner ; pétillante, déterminée et pleine d’assurance. Mais lorsque Sydney Lallier se met à rapper les premières lignes d’un couplet ou fredonner un air pop, qu’elle s’exécute sur une grande scène ou blottie dans le fauteuil de la maison familiale, se révèle d’emblée une artiste dont le jeune âge camoufle la complexité.

À 13 ans seulement, la chanteuse Québécoise s’est déjà constitué un univers musical bien à elle. Suite à un passage remarqué à La Voix junior en 2017, où elle a simultanément décroché la victoire et ses premières perfos live, la jeune interprète a pris le temps de créer une œuvre sonore colorée qui a quelque chose planant entre l’urbain, le rap, la pop et la K-pop, porté par des sons électro. Une signature musicale street variée, indice d’une curiosité musicale.

Passant agilement de l’anglais au français et de l’école au studio, Sydney a consacré les deux dernières années à l’élaboration de son projet. Interpellant d’abord une jeunesse engagée, ses textes contemporains transcendent les générations. Ses messages bienvenus d’égalité, d’inclusion, de confiance en soi et d’écoute de l’autre, à caractère très personnel, tandis que leur mode de transmission lui, se veut vivant et optimiste. « Mes chansons sont très personnelles, souvent inspirées de ce que je vis, de mes remises en question. J’aimerais qu’on reconnaisse le sens de mes messages, afin d’être un bon exemple pour les jeunes qui m’écoutent, » confie Sydney.


L’attachement que la jeune artiste voue à son projet est flagrant. Sydney collabore autant à l’écriture de ses textes, qu’aux arrangements musicaux et à la réalisation de ses clips. Pour elle, c’est une question d’authenticité, une manière de s’assurer que son produit lui ressemble. « Je me sens toujours à l’aise d’exprimer ma vision créative, dit-elle. Je veux plaire au public, mais la priorité est que je sois heureuse de ce que j’offre, que j’y crois, que j’en sois fière. »

Il n’y a d’ailleurs rien de fake dans ce que projette l’interprète. « Je ne voudrais jamais qu’on pense que je joue un personnage, je veux que les gens qui écoutent ma musique sachent que je suis la même personne chez moi et sur scène. » Sa reprise de la chanson Fake Love, du groupe coréen BTS, en est un gage qui a résonné auprès de plus de 1,2 millions de YouTubers.

Le public Québécois aura la main heureuse avec son prochain single Is That OK, dont la sortie est prévue le 27 mars. L’opus traite de la dépendance aux cellulaires et l’emprise qu’ils ont sur nos vies. « En vrai, les téléphones créent une fausse proximité. Ils rapprochent ceux qui sont loin, mais éloignent davantage ceux qui sont proches.» Chose certaine, Sydney Lallier elle, est rassembleuse.

Lien de téléchargement de la biographie de Sydney (PDF)

Projets culturels

Contact

info@natcorbeil.com
t. 514 244 7202
Facebook Twitter Rss
a. 1513a Sauvé Est, Montréal H2C 2A6

Facebook

Liste d'envoi

Recevez nos communiqués par courriel
Veuillez entrer une adresse courriel valide
Nom    E-mail 
Public Média

Mots-clés