28 mai 2021

Shotto Guapo dévoile le mini-album āV

Shotto Guapo dévoile aujourd’hui le mini-album āV, lancé simultanément au Canada, en France et en Côte d’Ivoire, pays dont il est originaire.

Réalisé par NIVAL NGZ, accompagné des beatmakers Bougo, CJ et Strike, mixé/masterisé par Igor Dubois du collectif français Novengitum (OBOY, Aya Nakamura), āV navigue entre drill sombre et orchestration planantes inspirées par PNL. Shotto y aborde des thèmes profonds tels que la guerre, le rapport à l’argent et les côtés sombres de notre société. āV signifie « avant la vie » et représente une étape cruciale de destruction avant une réincarnation.

āV marque pour moi la première étape d'un processus continuel et universel de renouvellement. La vie sur cette planète peut se décrire comme un cycle, alternant entre l'ombre et la lumière, la peine et la joie, l'échec et le succès. āV est la métaphore de ce premier univers sombre, avant l'émancipation.

L’album ouvre avec la pièce yasuke, qui souligne le parcours historique du premier samouraï noir auquel Shotto s’identifie. Il a dû lui aussi quitter sa terre natale pour réussir et poursuivre ses rêves. La pièce est accompagnée d’un vidéoclip qui rappelle les animés japonais et qui est mis en image par Thulani « N-Zo » Nzonzo, artiste sud africain. Le personnage principal représente autant Yasuke que Shotto Guapo.

On retrouve sur ce mini-album une trilogie intitulée ektélesi, qui témoigne d’un éveil de conscience. ektélesi I, c’est la première étape de cet éveil, où l’on tente de séparer le vrai du faux. ektélesi II, c’est le début de la libération. On brise nos chaînes, on accepte que le monde dans lequel on évolue est plus sombre qu’on n’osait l’admettre. ektélesi III vient conclure la trilogie, c’est l’aboutissement de toutes ces réalisations. Maintenant totalement libres de penser et d’agir, on reprend le contrôle de nos vies. C’est l’acceptation de soi et du fait qu’il n’y a pas de bien sans mal. Ces trois pièces ont été mises en image dans des vidéoclips réalisés par Shotto Guapo lui-même.

La pièce warzone, quant à elle, compare le monde à un champ de bataille dans lequel il faut être prêt à se battre pour sa place et à affronter les épreuves qui se dressent devant nous.

warzone (extrait) tout va bien dans mes wé (extrait)
L’album āV présente aussi trois collaborations : tout pour la kichta avec David Campana, breson avec Vax et fvcked up avec Obia le Chef. Ces chansons traitent respectivement du rapport à l’argent, de la quête de vérité et de l’absurdité du monde dans lequel on vit.

C’est la chanson tout va bien dans mes wé qui clôt l’album. Shotto y aborde l’acceptation et la résilience :

On a vécu des difficultés, des moments durs et sombres, mais on est devenu assez conscient et mature pour en comprendre la nécessité ainsi que pour comprendre les transformations positives que ça a permis de construire en nous. Malgré tout ça, on arrive quand même à voir une lueur de bonheur. Rien n’est parfait, mais il y a quand même du positif dans notre vie. Parfois, de simples petites choses sont suffisantes pour se sentir vivre, pour voir une lueur d’espoir dans les moments les plus sombres. Le monde n’est pas parfait et il ne le sera jamais. - Shotto Guapo

Shotto Guapo

L’album āV est disponible sur toutes les plateformes numériques dès maintenant.

Téléchargement: Pochette (jpg)Photo de presse (jpg) Crédit : Christophe Beaine

Facebook  Twitter Instagram Spotify Apple Music YouTube

Nat Corbeil

 
RELATIONS DE PRESSE
Montréal

Catherine Poirier
catherine@natcorbeil.com
514 244-7202
Facebook  Twitter
RELATIONS DE PRESSE
Hors Montréal

Sophie Galichon
sophie@natcorbeil.com
514 244-7202
Facebook  Twitter
MAISON DE DISQUES
HYDROPHONIK

Gautier Villette
gautier@indica.mu
 

Nat Corbeil

 

Mots-clés

Projets culturels

Contact

info@natcorbeil.com
t. 514 244 7202
Facebook Twitter Rss

Facebook

Liste d'envoi

Recevez nos communiqués par courriel
Veuillez entrer une adresse courriel valide
Nom    E-mail 
Public M��dia

Mots-clés