Blogue

Le pistage radio

Le pistage radio
Lancer un extrait en radio : quel est le processus?
Les types de radios : comment s’y retrouver?
Tout est prêt! mais… qui décide?
Le pistage radio : en résumé

 
Le pistage radio / Tracking radio

Concrètement, le travail de l’agent de promotion consiste à faire entendre, à un maximum de gens, une chanson choisie afin de promouvoir un artiste ou un projet. C'est ce qu'on appelle le Pistage radio ou encore le Tracking radio.

L’agent de promotion travaille directement avec le directeur musical, qui lui décide de la programmation musicale d’une station de radio ou d’un ensemble de stations de radio. Afin d’avoir le plus grand succès possible, il est crucial que l’agent de promotion ait une très grande relation de confiance avec le directeur musical. Il doit aussi comprendre et connaître le son de la station, son public cible, l’âge des auditeurs ainsi que le marché visé.

Pour un artiste, le choix de son agent de promotion (ou, dans le jargon, de son tracker) est important puisqu’il devient le lien entre son projet musical et les radios.  Un bon tracker doit comprendre son artiste afin de bien représenter le projet; il ne tentera jamais de changer un artiste pour qu’il devienne quelque chose qu’il n’est pas!

Évidemment, chaque agent de promotion offre des services et des prix différents. Il est important de poser les bonnes questions et de bien se faire expliquer les services pour évaluer ses besoins . Par exemple :

  • Quelles sont vos impressions sur mon extrait et quel potentiel y voyez-vous?
  • Combien de temps ma chanson sera-t-elle pistée?
  • Quelle sera la fréquence des rapports de pistage?
  • Est-ce un montant global, ou d’autres frais seront chargés ultérieurement?
  • Quels services sont inclus, tels que les entrevues par téléphone et en personne, la rédaction de textes pour accompagner l’extrait, etc.?
  • Quels artistes sont représentés chez vous?

Pistage radio

Le plus important est de sentir que l’agent de promotion est sincèrement intéressé par le projet de l’artiste et qu’il mettra tout en œuvre pour l’aider à cheminer.

Un service de relations de presse interrelié à la campagne de tracking devient un atout fort important dans une campagne promotionnelle, et doit être intégré au bon moment. Un succès à la radio est un excellent coup de pouce pour obtenir des entrevues à la télévision, une entrevue dans un journal devient un argument pour la radio et vice versa. La promotion radio et les relations de presse sont 2 mandats séparés qui sont grandement complémentaires. Combiner les deux services avec une même équipe devient un avantage, car les stratégies s’entremêlent et offrent une plus-value au projet. Informez-vous!

Enfin, se représenter soi-même peut souvent sembler une option économique, lorsque notre budget est restreint... Toutefois, rien ne peut équivaloir au service, à la relation de confiance et à l’expérience d’un agent de promotion reconnu lorsqu’arrive le temps de rencontrer un directeur musical!

 
LANCER UN EXTRAIT EN RADIO : QUEL EST LE PROCESSUS?

Tout d’abord, il faut choisir le bon extrait. Il faut connaître les stations et écouter la radio. Évidemment, les agents de promotion connaissent le « son » des radios puisqu’ils travaillent dans le domaine tous les jours... Il est donc possible pour un tracker de cibler l’extrait d’un album qui va le mieux performer en radio, à tel ou tel moment. On choisit, avec l’artiste et son équipe, une chanson.

Puis, il faut développer une stratégie en ciblant les bonnes radios et le format à utiliser. On ne travaille pas tous les projets de la même façon! En règle générale, l’équipe de promotion travaille un extrait pour une période minimale de 3 mois, mais certains extraits peuvent avoir une durée de vie plus longue.

C’est à ce moment qu’on inscrit l’extrait à des services en ligne tels que 45tours ou PromoJukeBox, qui permettent d’envoyer d’un seul clic la chanson à des centaines de stations. Chez Nat Corbeil, nous utilisons notre propre plateforme de diffusion, nous contrôlons les listes, l’interface et les informations envoyées aux radios.

À l’aide d’un communiqué de presse, les médias (suivis du grand public) peuvent savoir en primeur qu’un nouvel extrait d’un artiste est lancé.

Pistage radio

Comme mentionné dans l'article précédent, cela confirme l’importance de jumeler la promotion radio aux relations de presse. D’une pierre deux coups, tout le monde est au courant qu’un artiste sort une nouvelle chanson!

Pour l’agent de promotion s'ensuivent des appels téléphoniques hebdomadaires, des courriels et même des visites aux directeurs musicaux. Évidemment, il est impossible pour un tracker de Montréal d’aller visiter chaque semaine une station à Carleton! Toutefois, avec les moyens disponibles aujourd’hui, il est facile de garder contact, même à distance.  Et grâce à ce suivi, l’agent de promotion fournit des rapports hebdomadaires détaillés de progression de l’extrait à l’artiste et son équipe. On peut y noter la montée en palmarès ainsi que le nombre de fois où l’extrait a joué par station de radio.

Finalement, lorsque l’extrait est bien ancré dans l’univers radiophonique, c’est le moment d’organiser des entrevues et des activités promotionnelles dans les différentes stations. D’ailleurs, les artistes apprécient beaucoup ces moments privilégiés avec les animateurs et les auditeurs… tout en découvrant de magnifiques régions du pays!

 
LES TYPES DE RADIOS : COMMENT S’Y RETROUVER?

D’accord, une chanson est lancée… mais comment s’y retrouver parmi tous les types de radios répertoriés? Quelle est la différence entre une station BDS, une station correspondante ou une radio satellite? C’est maintenant qu’on démystifie le tout.

Pistage radio

On retrouve dans la section BDS les réseaux nationaux et les stations répertoriés par le système BDS (Broadcast Data System). Les rotations ou passages (communément appelés les spins) sont calculés pour nous donner un total de passages par station dans une semaine donnée. C’est quand on additionne les spins de toutes les stations qu’on arrive au Top 100 du Palmarès BDS, un palmarès prisé par tous les artistes et leur boîte de production.

Les stations correspondantes, pour leur part, sont un mélange de stations commerciales et de stations communautaires qui comptabilisent leur musique sous forme de rotations (rotations légères, moyennes ou fortes). D’ailleurs, le Palmarès correspondant de L’ADISQ est composé de ces stations et est basé sur un système de points prenant en considération les cotes d’écoute des stations et les positions des chansons dans leurs différents palmarès. Pour les stations correspondantes, ce sont donc les palmarès qui sont monitorés pour créer le palmarès national, contrairement aux stations BDS pour lesquelles c’est le nombre de spins qui est important.

Les stations non correspondantes comprennent les autres stations avec qui les agents de promotion communiquent fréquemment. Tout comme les stations BDS et correspondantes, il est important de recueillir le plus d’informations possible de leur part par téléphone, par courriel ou par des outils développés.

La radio universitaire, quant à elle, diffuse soit à l’année, soit pendant les sessions offertes à l’université. Contrairement aux autres radios, cette dernière préfère généralement suivre les « albums » et non les « nouveautés ». Puisque les directeurs musicaux et les animateurs choisissent eux-mêmes la musique diffusée, cela donne moins de contrôle sur les extraits joués en ondes. L’important est donc de leur envoyer des albums!

Lorsque l’on parle de radio publique, on pense à ICI Musique qui, selon les différentes émissions, peut jouer plusieurs styles musicaux. La Première chaîne, pour sa part, diffuse des extraits musicaux en ondes tout en faisant partie de la catégorie des stations de radio parlée. Évidemment, la radio parlée devient utile pour l’aspect relations de presse d’un artiste et on y apprécie beaucoup les critiques musicales! Enfin, tout le réseau CBC comprend le même type de contenu, mais du côté anglophone.

En plus de mettre de l’avant les artistes émergents, la radio satellite (SiriusXM) représente une option très intéressante pour les artistes en raison de ses redevances de diffusion. C’est une plateforme qui requiert un abonnement mensuel de la part du client, lui permettant ainsi de profiter de chaînes spécialisées sans publicité dans leur voiture, dans leur maison ou même sur leur téléphone portable.

Faisant partie des forfaits de câblodistribution, les chaînes Stingray ont beaucoup à offrir dans plusieurs différents styles ou thèmes. Plus récemment, la compagnie a même mis de l’avant des chaînes de diffusion de vidéoclips dont Palmarès ADISQ, qui propose un contenu québécois varié.

Avec toutes ces options à notre portée, il est évident que peu importe votre style musical, il est possible de trouver une place dans l’univers radiophonique d’ici. Il suffit de trouver une équipe compréhensive et passionnée qui saura créer une stratégie de diffusion qui vous ressemble.

 
TOUT EST PRÊT! MAIS… QUI DÉCIDE?

*Note : Le masculin est utilisé pour alléger le texte, et ce, sans préjudice pour la forme féminine.

Après avoir choisi une chanson, une équipe et une stratégie, tout est prêt pour lancer l’extrait en radio. Chaque station peut avoir une façon de faire différente, mais au bout du compte, quelqu’un doit décider si la chanson entrera en rotation… ou non. Qui décide? Comment ça fonctionne? Voici quelques explications.

Tout d’abord, le rôle du directeur musical est de définir le son de la station, dans le but d’avoir les meilleures cotes d’écoute possible. Seul ou entouré d’un comité, il choisit les chansons qui, dans un son donné, vont atteindre un maximum d’auditoire en mélangeant nouveautés et succès établis. Le comité musical peut être composé de différents employés de la station, fins connaisseurs de la commande musicale, afin d’avoir une analyse plus large du potentiel des extraits reçus. À la base, le directeur musical est un grand amateur de musique qui en connaît énormément sur le sujet. Il sait adapter les choix en fonction de ses auditeurs afin que ces derniers se sentent « chez eux » en syntonisant la station. Que ce soit par sondages organisés ou par les réactions reçues, le directeur musical est en constante écoute de ses auditeurs en proposant un contenu diversifié, mais très ciblé. Il travaille en étroite collaboration avec le département de programmation afin de créer une identité radiophonique solide.

Pistage radio

Entre en jeu le directeur des programmes qui, pour attirer un maximum d’auditeurs, s’occupe entre autres d’engager les animateurs, de générer des idées, de mettre en place des projets spéciaux et de promouvoir la marque. Il est au centre des opérations, coordonnant la relation des différentes équipes dont, entre autres, la musique et la promotion. Créatif, le directeur des programmes s’assure de la performance de la station en améliorant le contenu et en faisant le choix des émissions. C’est ce dernier qui décide s’il y aura des entrevues et des performances d’artistes « live » en studio dans telle ou telle émission, le tout coordonné par les recherchistes ou les animateurs.

Les chroniqueurs et les critiques sont aussi d’une importance capitale pour le succès d’un artiste. Contrairement à la publicité, on prend le temps de les écouter lorsqu’ils font des mentions en ondes. Leur jugement est très apprécié par les auditeurs et une bonne critique peut donner beaucoup de crédibilité à un projet musical.

L’équipe de promotion d’une station s’occupe d’organiser des concours en ondes et des événements spéciaux extérieurs et assure les relations de presse de la station. L’équipe dynamique travaille en étroite collaboration avec le département de marketing et de publicité afin d’assurer le développement de partenariats efficaces. Lors d’événements spéciaux musicaux ou promotionnels de la station, ils ont à faire le choix des artistes qui sauront plaire le plus aux auditeurs.

Évidemment, il existe plusieurs autres intervenants qui assurent le bon fonctionnement d’une station de radio; sont mentionnées dans cet article les équipes avec lesquelles le tracker radio collabore quotidiennement.

LES STYLES MUSICAUX
Il est possible de ne pas cadrer dans le type « single radio commercial », mais est-ce une raison de ne pas faire la promotion de son matériel? Bien sûr que non! Toutefois, il faut trouver la bonne stratégie pour ne pas perdre temps et argent...

Pour chacun de ses projets en cours, l’agent de promotion effectue un travail différent. Il choisit les stations avec soin afin de proposer un contenu adapté au son d’une radio spécifique. Et en fonction des stations, le son peut être très ciblé... ou très éclectique, avec des émissions de différents genres musicaux! Par exemple, on peut retrouver, dans une même station, une émission qui rejoint un public country fort engagé et une émission jazz qui fera découvrir de nouveaux artistes. Informez-vous auprès d’un agent de promotion pour cibler des émissions spécialisées dans différents styles comme le country, l'électronique, le rap ou le rock.

LA MUSIQUE ANGLO
Selon le CRTC (Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes) :  « Les stations de radio de langue française doivent consacrer au moins 65 % de leur programmation hebdomadaire de musique populaire à de la musique de langue française. » Ce quota influence grandement les choix musicaux d’une station! Un artiste d’ici qui souhaite lancer un extrait en anglais se retrouve en compétition directe avec les plus grands artistes internationaux, puisqu’il doit cadrer dans le 35% de la programmation non francophone disponible. De plus, un artiste qui choisit de créer une chanson multilingue doit obligatoirement noter le pourcentage de chacune des langues utilisées. En effet, pour être acceptée dans le 65 % de musique francophone, la chanson doit majoritairement (soit à au moins 51 %) être en français!

Finalement, différentes stratégies sont établies par les agents de promotion pour chaque projet. C’est pourquoi il faut s’informer auprès d’un professionnel afin d’en savoir plus!

 
LE PISTAGE RADIO : EN RÉSUMÉ

Le choix d’un pisteur radio est très personnel et important pour un artiste ; ce dernier doit sentir que le tracker saura bien représenter son art sans pourtant essayer de le changer.

Avant tout, l’agent de promotion choisit de faire ce métier parce qu’il est passionné par les artistes, la musique et le domaine de la radio. Même si dans l’ensemble le métier est le même pour tous, chaque tracker a sa propre façon de faire et utilise des stratégies différentes. Par exemple :

  • La planification d’une sortie, les embargos, les partenariats avec certaines stations;
  • Le meilleur moment pour lancer l’extrait, la durée de vie de ce dernier et quand passer au suivant;
  • Le choix de certaines stations spécifiques ou plutôt d’un maximum de rotations, sur un maximum de stations;
  • Le nombre de chansons pistées en même temps et les styles musicaux travaillés.

Pistage radio

Chaque agent pourrait avoir, pour un même extrait, des solutions complètement différentes quant à ces énoncés, et chaque stratégie proposée pourrait avoir du potentiel. C’est souvent une affaire d’intuition.

Certains services devraient toujours être compris lorsque l’on décide d’engager un pisteur radio, peu importe de qui il s’agit. On devrait retrouver parmi ceux-ci l’envoi d’une présentation de l'extrait aux directeurs musicaux. Le tracker devrait aussi faire le lien avec ces derniers de façon hebdomadaire, que ce soit par téléphone ou courriel. Il devrait aussi fournir des rapports détaillés de la progression de l'extrait une fois par semaine et organiser des entrevues dans les différentes stations.

Puisque chaque radio reçoit beaucoup de musique en une semaine, il n’est pas rare de devoir attendre quelque temps avant de recevoir une réponse d’un directeur musical... qu’elle soit positive ou négative. Dans ce domaine, il faut savoir être patient! Les agents de promotion sont conscients que le temps des directeurs musicaux est précieux. Tous désirent maximiser la tribune accordée afin d’obtenir une collaboration de confiance, année après année. Le plus important? Comprendre le fait qu'une chanson dite hors format n'enlève absolument rien à l'œuvre proprement dite, mais qu’elle ne concorde tout simplement pas avec le son qu'a choisi la station, à cette période donnée.

Nat Corbeil est une agence de promotion qui a à cœur ses projets. Avec une relation de plus de 20 ans avec les différentes stations de radio, nous avons collaboré à un grand nombre de succès radiophoniques et au développement d’artistes locaux et internationaux. Depuis 5 ans, notre équipe s’associe à plusieurs concours et festivals, dont le Festival international de la chanson de Granby, le Festival en chanson de Petite-Vallée et Vue sur la Relève, pour remettre un prix de pistage radio dans le but d’aider des artistes émergents à démarrer leur carrière. Chez Nat Corbeil, nous offrons plusieurs services de promotion, dont les relations de presse et la stratégie et gestion de médias sociaux qui, combinés au pistage radio, maximisent les résultats! Écrivez-nous!

 
Communiquez avec nous!
Équipe Nat Corbeil
info@natcorbeil.com
(514) 244-7202
Facebook Twitter

Nat Corbeil

 

Projets culturels

Contact

info@natcorbeil.com
t. 514 244 7202
Facebook Twitter Rss

Facebook

Liste d'envoi

Recevez nos communiqués par courriel
Veuillez entrer une adresse courriel valide
Nom    E-mail 
Public Média

Mots-clés